Fiches individuelles


BLANCHET Marguerite
Union : BALLANDE Guillaume ( ? - ? )
Mariage : 1701
Enfant : BALLANDE Guillaume ( 1738 - 1799 )




BLANCHET Marthe
Naissance : 1884
Décès : 1950

Union : JORDAN Paul ( 1872 - 1939 )
Enfant : JORDAN Jacqueline Geneviéve Louise Marie ( 1915 - 2004 )




BLANCHY "Daniel" Marie Joseph Raoul
Avocat

Naissance : 15 juillet 1902 à Bordeaux

Père : BLANCHY Charles Pierre ( 1851 - 1925 )
Mère : DEGEORGES de BARGERON-VERCLAUSE Jeanne Marie "Henriette" ( ? - ? )

Union : KAPPELHOFF-LANÇON Jacqueline ( ? - ? )
Enfants : BLANCHY Antoine ( 1927 - ? )
BLANCHY Monique ( ? - ? )
BLANCHY "Daniel" Marie Joseph Raoul
BLANCHY Charles Pierre
BLANCHY Joseph Charles Hercule
LESTAPIS (de ) Emilie Jeanne Clémence
DEGEORGES de BARGERON-VERCLAUSE Jeanne Marie "Henriette"
 
 




BLANCHY "François" Joseph Marie Antoine
négociant en bois à Bordeaux

Naissance : 12 décembre 1886 à Bordeaux
Décès : 2 octobre 1960 à Guéthary
Inhumation : à Bordeaux Cimetière de la Chartreuse

Père : BLANCHY Charles Pierre ( 1851 - 1925 )
Mère : DEGEORGES de BARGERON-VERCLAUSE Jeanne Marie "Henriette" ( ? - ? )

Union 1 : LAGRAVE "Angèle" Marguerite Marie Josèphe ( 1891 - 1917 )
Mariage : 7 février 1914
Enfants : BLANCHY-JOURNU "Jeanne" Marie Josèphe Suzanne ( 1915 - ? )
BLANCHY-JOURNU "Françoise" Thérèse Marie Josèphe ( 1916 - 1996 )
BLANCHY-JOURNU Charles ( 1917 - 1990 )
BLANCHY-JOURNU Joseph ( 1917 - ? )
Union 2 : JOURNU de SAINT-MAGNÉ Marie Joseph Elisabeth "Germaine" ( 1881 - ? )
Note individuelle : Chevalier de la Légion d'honneur, médaille de vermeille de la Fédération Française de Lawn Tennis, médaille d'or de l'Education physique et des sports en juillet 1934, médaille d'argent de la Ville de Bordeaux, François Blanchy possède un cursus sportif assez impressionnant :
International de tennis depuis 1910, 47 foisd champion du Sud-Ouest et de Primrose en simples, doubles et mixtes. Finaliste du championnat de France en 1910, il est sélectionné pour les jeux olympiques de Stocholm en 1912 où il atteint les demies finales en double. Il fait partie de l'équipe de France dans le match France Espagne en 1922. Il est vainqueur en double des internationaux de Lisbonne la même année.
Champion de France en simple et en double en 1923, il est sélectionné en coupe Davis successivement contre la Suisse puis contre l'Espagneen finale de la zone européenne qu'il remporte. Par la suite, l'âge venant, sa brillante carrière ayant été interrompue par la guerre, il remporte des tournois surtout régionaux : ceux de Saint-Jean-de-Luz (1923 et 1925), Biarritz, Hossegor, Hendaye, Bayonne (1924-1936). Il est rappelé en équipe de Francepour des France-Angleterre, au titre des Vétérans (1930/1938).
Sa carrière dans le jeu de Courte Paume est plus longue : Entre autres trophées natinaux et internationaux, François remporte le championnat de France de Courte Paume et obtient la Raquette d'Or en 1930-1931-1932.
Lorsque l'âge l'éloigne par la force des choses des courts de tennis, François se consacre à la vulgarisation de son sport favori : Il est Président de la Ligue de Guyenne de tennis depuis 1943, et vice-président de la Fédération Française de Tennis depuis 1946.
Heurté de plein fouet par une moto alors qu'ilcirculait à pied sur le bas-côté de la route du village de Guétary, François Blanchy est tué sur le coup.
Il est longuement évoqué dans :
- La magnifique histoire du jeu de paume, par Albert de Luze. Delmas à Bordeaux et Bossard à Paris, 1933 (pages 378, 383, 387 à 389).
- La Villa Primrose, un siècle d'Histoires sportives à Bordeaux (1897-1977). Editions confluences, 19997. - Après avoir obtenu son baccalauréat de Lettres en 1886, François est affecté au 15ème Dragons de Libourne (le même régiment dans lequel son père avait été affecté à sa sortie de Saint-Cyr en qualité de sous-lieutenant). Il obtient son brevet de chef de Peloton le 11 juillet 1908. A la déclaration de guerre, il est mobilisé au 15ème Dragons le 2 août 1914. Il est par la suite affecté en qualité d'instructeur au 27ème Dragons (automitrailleuse), en mai 1917 jusqu'en août 1917.
De retour à la vie civile, après un passage dans l'affaire familiale de négoce de vins, il crée avec deux associés, Souleyrau et Rosaven, une société d'exploitation forestière et de négoce de bois (Souleyrau & Cie), produisant des poteaux de mines et des traverses de chemin de fer créosotées, destinées principalement au marché anglais.
Pendant plusieurs années, François gère aussi la propriété d'Epernon, dans la banlieue de Bordeaux, laquelle fait partie de l'indivision Journu, dans laquelle sa seconde épouse et les enfants qu'il a eu de sa première épouse avaient des intérêts.

BLANCHY "François" Joseph Marie Antoine
BLANCHY Charles Pierre
BLANCHY Joseph Charles Hercule
LESTAPIS (de ) Emilie Jeanne Clémence
DEGEORGES de BARGERON-VERCLAUSE Jeanne Marie "Henriette"
 
 




BLANCHY "Odette" Marie Gabrielle
Naissance : 18 octobre 1892 à Bordeaux
Décès : 31 août 1945 à Bordeaux

Père : BLANCHY Charles Pierre ( 1851 - 1925 )
Mère : DEGEORGES de BARGERON-VERCLAUSE Jeanne Marie "Henriette" ( ? - ? )

Union : PEYRELONGUE Marie Louis Joseph "Xavier" ( 1891 - 1972 )
Mariage : 1925
Enfants : PEYRELONGUE Geneviève ( 1918 - ? )
PEYRELONGUE Édith ( 1920 - ? )
Note familiale :
BLANCHY "Odette" Marie Gabrielle
BLANCHY Charles Pierre
BLANCHY Joseph Charles Hercule
LESTAPIS (de ) Emilie Jeanne Clémence
DEGEORGES de BARGERON-VERCLAUSE Jeanne Marie "Henriette"
 
 


                     


Ces pages ont été créées par Heredis 10 pour Windows , © BSD Concept