Alliances Vialar

 

 

 

Chronique familiale des NEGRIEYRA

Elle a été établie sur 18 générations.

 

 

 

Génération 1

 

 

Sosa : 28 672

 

Catherine NEGRIEYRA.

Elle est la fille légitime de parents non connus.

 

Elle s'unit avec Antoine, dit Boyson VIALAR.

Ce couple aura deux enfants :

-Jean.

-Marguerite.

 

BOYSON, son époux, est décédé avant 1550, à l'âge de moins de 60 ans.

 

 

Génération 2

 

 

1 - Sosa : 14 336

 

Jean VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Antoine, dit Boyson VIALAR et de Catherine NEGRIEYRA.

 

Il s'unit avec Béatrice BORCARIA, la fille légitime de Jehan BORCARIA.

Ce couple aura trois enfants :

-Pierre.

-Jean.

-Raymond.

 

Jean VIALAR est décédé avant 1587.

 

 

2

 

Marguerite VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Antoine, dit Boyson VIALAR et de Catherine NEGRIEYRA.

 

Elle s'unit avec Jean ESTOLLE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

Génération 3

 

 

1.1 - Sosa : 7 168

 

Pierre VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR et de Béatrice BORCARIA.

 

Pierre sera Tailleur.

 

Il s'unit le dimanche 4 février 1582 avec Georgette, ou Jordine TAILHEFER, la fille légitime d'Aymar TAILHEFER.

Ce couple aura cinq enfants :

-Jean.

-Antoine.

-Antoinette.

-Marguerite.

-Marie.

 

Pierre VIALAR est décédé avant 1600.

 

 

1.2

 

Jean VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR et de Béatrice BORCARIA.

 

Il s'unit avec Jeanne BÉTEILH.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.3

 

Raymond VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR et de Béatrice BORCARIA.

 

 

Génération 4

 

 

1.1.1 - Sosa : 3 584

 

Jean VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Pierre VIALAR, Tailleur et de Georgette, ou Jordine TAILHEFER.

 

Jean sera forgeron.

 

Il s'unit le dimanche 18 mai 1614 avec Guyne TAILHEFER, la fille légitime de François TAILHEFER et de Jeanne ROQUES.

Ce couple aura quatre enfants :

-Françoise.

-Andrieu.

-Antoine.

-Pierre.

 

Jean VIALAR est décédé avant 1660.

 

 

1.1.2

 

Antoine VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Pierre VIALAR, Tailleur et de Georgette, ou Jordine TAILHEFER.

 

Note : Il est parti en Espagne où nous perdons sa trace.

 

 

1.1.3

 

Antoinette VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Pierre VIALAR, Tailleur et de Georgette, ou Jordine TAILHEFER.

 

Elle s'unit avec Guillaume RUSSEL.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.4

 

Marguerite VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Pierre VIALAR, Tailleur et de Georgette, ou Jordine TAILHEFER.

 

Elle s'unit avec Andrieu TESQUE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.5

 

Marie VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Pierre VIALAR, Tailleur et de Georgette, ou Jordine TAILHEFER.

 

Elle s'unit avec Jacques BERT.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

Génération 5

 

 

1.1.1.1

 

Françoise VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean VIALAR, forgeron et de Guyne TAILHEFER.

 

Elle s'unit avec Antoine TAILHEFER.

Ce couple aura trois enfants :

-Antoine.

-Etienne.

-Jean.

 

 

1.1.1.2

 

Andrieu VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR, forgeron et de Guyne TAILHEFER.

 

 

1.1.1.3 - Sosa : 1 792

 

Antoine VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR, forgeron et de Guyne TAILHEFER.

 

Antoine sera forgeron.

 

Il s'unit avec Caresme TAILHEFER.

Ce couple aura quatre enfants :

-Antoine.

-Jehan.

-Jean.

-Marie.

 

Antoine VIALAR est décédé avant 1702.

 

 

1.1.1.4

 

Pierre VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR, forgeron et de Guyne TAILHEFER.

 

Pierre sera tailleur.

 

 

Génération 6

 

 

1.1.1.1.1

 

Antoine TAILHEFER voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Antoine TAILHEFER et de Françoise VIALAR.

 

 

1.1.1.1.2

 

Etienne TAILHEFER voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Antoine TAILHEFER et de Françoise VIALAR.

 

 

1.1.1.1.3

 

Jean TAILHEFER voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Antoine TAILHEFER et de Françoise VIALAR.

 

 

1.1.1.3.1

 

Antoine VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Antoine VIALAR, forgeron et de Caresme TAILHEFER.

 

Antoine sera laboureur.

 

Il se serait uni en 1690 avec Jacquette CUSSET, la fille légitime de Guillaume CUSSET et de Marie SEGNOURES.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Antoine VIALAR serait décédé en 1688.

 

Note : Erreur de l’état-civil dans les dates... Il se serait marié deux ans après sa mort !

 

 

1.1.1.3.2 - Sosa : 896

 

Jehan VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Antoine VIALAR, forgeron et de Caresme TAILHEFER.

 

Jehan sera Forgeron et maître tonnelier.

 

Il s'unit le samedi 3 mai 1670 avec Anthoinette GAYRARD, la fille légitime de Jehan GAYRARD et de Jehanne ALMAN.

Ce couple aura sept enfants :

-Jean né en 1669.

-Anthoine né en 1679.

-Gabriel né en 1683.

-Antoinette.

-Guillaume.

-Jeanne.

-Joseph.

 

Jehan VIALAR est décédé en 1694.

 

 

1.1.1.3.3

 

Jean VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Antoine VIALAR, forgeron et de Caresme TAILHEFER.

 

Jean sera Charpentier.

 

Il s'unit avec Louise ALGAY.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.4

 

Marie VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Antoine VIALAR, forgeron et de Caresme TAILHEFER.

 

Elle s'unit avec Jean BOYE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

Génération 7

 

 

1.1.1.3.2.1 - Sosa : 448

 

Jean VIALAR voit le jour le mercredi 27 février 1669 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime de Jehan VIALAR, Forgeron et maître tonnelier et d'Anthoinette GAYRARD.

 

Jean sera Laboureur, marchand.

 

Il s'unit le lundi 26 juin 1702 avec Claire FAGET, la fille légitime d'Antoine FAGET et de Jeanne JULIA.

Ce couple aura six enfants :

-Antoine Joseph né en 1705.

-François né en 1709.

-Jean-Antoine né en 1711.

-Jean Joseph né en 1714.

-Joseph né vers 1715.

-Anne.

 

Jean VIALAR est décédé le mercredi 27 octobre 1751, à l'âge de 82 ans, à Gaillac.

Il est inhumé le lendemain au cimetière de Gaillac.

 

Note : Il est qualifié, selon les actes, de laboureur, marchand bourgeois, sieur.

"Le 1er août 1700, noble Jean-Pierre Vialar a été nommé premier consul de Gaillac pour un an. Il remet ses comptes le 7 août 1701."

Figure aux anciens cadastres, sous folio 79, comme "Noble Jean Pierre Vialar". Dates relevées : 7 avril 1699, 4 avril 1701 et 13 avril 1701.

En 1705, il habite le masage de la Parroulie à Castelnau de Montmirail (Tarn).

 

 

1.1.1.3.2.2

 

Anthoine VIALAR voit le jour le vendredi 16 juin 1679 à Castelnau-de-Montmirail.

Il est le fils légitime de Jehan VIALAR, Forgeron et maître tonnelier et d'Anthoinette GAYRARD. A sa naissance, il a un frère Jean (né en 1669).

 

Il est baptisé à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels, le 18 juin 1679.

Note : Sont présents : Pierre VIALAR, Anthoine FAUGUET, Marie VIALAR (Marraine) et Antoine VIALAR (Parrain).

 

Anthoine est décédé un mois plus tard, le samedi 22 juillet 1679, à Castelnau-de-Montmirail.

 

Il a été inhumé à Castelnau-de-Montmirail, dans le cimetière St Jean de Montels.

Note : Sont témoins : Pierre BOUISSOU et Anthoine FAUGUET.

 

 

1.1.1.3.2.3

 

Gabriel VIALAR voit le jour le jeudi 18 février 1683 à Castelnau-de-Montmirail.

Il est le fils légitime de Jehan VIALAR, Forgeron et maître tonnelier et d'Anthoinette GAYRARD. A sa naissance, il a un frère Jean (né en 1669).

 

Il est baptisé à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 22 février 1683.

Note : Sont témoins : Marie VIALAR (Marraine) et Guilhaume GAYRARD (Parrain).

 

Son père meurt en 1694, Gabriel est âgé de 10 ans.

 

 

1.1.1.3.2.4

 

Antoinette VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jehan VIALAR, Forgeron et maître tonnelier et d'Anthoinette GAYRARD.

 

Elle s'unit avec Jacques VER.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.5

 

Guillaume VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jehan VIALAR, Forgeron et maître tonnelier et d'Anthoinette GAYRARD.

 

 

1.1.1.3.2.6

 

Jeanne VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jehan VIALAR, Forgeron et maître tonnelier et d'Anthoinette GAYRARD.

 

Elle s'unit avec Pierre MAZENS, le fils légitime de N… MAZENS.

Ce couple aura six enfants :

-Anthoinette née en 1694.

-Jean né en 1697.

-Jean né en 1701.

-Joseph né en 1705.

-Claire née en 1707.

-Jeanne née en 1708.

 

 

1.1.1.3.2.7

 

Joseph VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jehan VIALAR, Forgeron et maître tonnelier et d'Anthoinette GAYRARD.

 

Il s'unit avec Isabeau PUYLAURENS.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

Génération 8

 

 

1.1.1.3.2.1.1 - Sosa : 224

 

Antoine Joseph VIALAR voit le jour le samedi 5 septembre 1705 à Castelnau-de-Montmirail.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR, Laboureur, marchand, âgé de 36 ans et de Claire FAGET.

 

Antoine sera Sieur, marchand, bourgeois.

 

Il est baptisé à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 8 septembre 1705.

Note : Sont témoins : François BOZAT (Officiant religieux), Catherine PRADES (Marraine), Antoine TAILHEFER (Parrain).

 

Il s'unit le mardi 20 juillet 1734 à Rabastens - Notre Dame du Bourg GG7 avec Antoinette ARMENGAUD, demoiselle, la fille légitime de Jean ARMENGAUD et de Marguerite CAPELLE.

Ce couple aura cinq enfants :

-Marguerite née en 1735.

-Jean Joseph né en 1736.

-Marie Anne née en 1738.

-Jean Joseph né en 1740.

-Pierre né en 1742.

 

Le 19 janvier 1757 son épouse meurt, Antoine est âgé de 51 ans.

 

Joseph VIALAR est décédé le samedi 20 mars 1779, à l'âge de 73 ans, à Gaillac (81600) - St Pierre.

Note : Sont témoins : Bernard BERRY et Louis Didace PEZOUS.

 

Note : Contrat de mariage passé le 3 juillet 1734 chez M° Burgaud, notaire de Montmirail. AD Albi 3E7/323.

Sont témoins : N… BRETENOU, N… BARRAU (Officiant religieux), Jean VIALAR, N… LAPASSE et Antoine FAGET.

 

 

1.1.1.3.2.1.2

 

François VIALAR voit le jour le dimanche 14 avril 1709 à Castelnau-de-Montmirail.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR, Laboureur, marchand, âgé de 40 ans et de Claire FAGET. A sa naissance, il a un frère Antoine Joseph (né en 1705).

 

Il est baptisé à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 15 avril 1709.

Note : Sont présents : Catherine de PLASSE (Marraine), Jean VIALAR (Parrain), François BOZAT (Officiant religieux), Jean de PLASSE.

 

 

1.1.1.3.2.1.3

 

Jean-Antoine VIALAR voit le jour le lundi 31 août 1711 à Castelnau-de-Montmirail.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR, Laboureur, marchand, âgé de 42 ans et de Claire FAGET. A sa naissance, il a plusieurs frères: Antoine Joseph (né en 1705), François (né en 1709).

 

Jean-Antoine sera Clerc tonsuré, prêtre et chanoine de l'église abbatiale de St Michel de Gaillac (Tarn).

 

Il est baptisé à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 1 septembre 1711.

Nos : Sont présents : Jeanne VIALAR (Marraine), Antoine FAGET (Parrain), Joseph VIALAR et Guillaume METGE.

 

Jean-Antoine VIALAR est décédé en mars 1771, à l'âge de 59 ans, à Gaillac (81600).

 

Note : Chanoine du chapitre de Saint Michel de Gaillac.

 

 

1.1.1.3.2.1.4

 

Jean Joseph VIALAR voit le jour le lundi 16 juillet 1714 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime de Jean VIALAR, Laboureur, marchand, âgé de 45 ans et de Claire FAGET. A sa naissance, il a plusieurs frères: Antoine Joseph (né en 1705), François (né en 1709), Jean-Antoine (né en 1711).

 

Il est baptisé à Gaillac - Eglise St Pierre (RP), le 22 juillet 1714.

Sont présents : Louise ALGAY (Marraine), Joseph VIALAR (Parrain) et Pierre MAZENS.

 

 

1.1.1.3.2.1.5

 

Joseph VIALAR voit le jour vers 1715.

Il est le fils légitime de Jean VIALAR, Laboureur, marchand, âgé de 45 ans environ et de Claire FAGET. A sa naissance, il a plusieurs frères: Antoine Joseph (né en 1705), François (né en 1709), Jean-Antoine (né en 1711), Jean Joseph (né en 1714).

 

Joseph VIALAR est décédé le mercredi 15 octobre 1732, à l'âge de 17 ans environ, à Gaillac.

Il est inhumé le lendemain, 16 octobre 1732 à Gaillac - Eglise St Michel.

Sont témoins : Gilbert et Antoine CAUSSÉ.

 

Note : Dénombré noblement à Toulouse le 25 février 1775 pour les seigneuries des Aigneaux et Villeneuve lès Aignaux.

 

 

1.1.1.3.2.1.6

 

Anne VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean VIALAR, Laboureur, marchand et de Claire FAGET.

 

Anne VIALAR est décédée en 1713.

 

 

1.1.1.3.2.6.1

 

Anthoinette MAZENS est née le vendredi 16 avril 1694 à Castelnau-de-Montmirail.

Elle est la fille légitime de Pierre MAZENS et de Jeanne VIALAR.

 

Elle est baptisée à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 18 avril 1694.

Note : Sont témoins : Anthoinette PECH (Marraine) et Jean VIALAR (Parrain).

 

 

1.1.1.3.2.6.2

 

Jean MAZENS voit le jour le jeudi 21 mars 1697 à Castelnau-de-Montmirail.

Il est le fils légitime de Pierre MAZENS et de Jeanne VIALAR. A sa naissance, il a une soeur Anthoinette (née en 1694).

 

Il est baptisé à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 22 mars 1697.

Note : Sont témoins : Anthoinette GAYRARD (Marraine), Jean MAZENS (Parrain).

 

 

1.1.1.3.2.6.3

 

Jean MAZENS voit le jour le mardi 5 avril 1701 à Castelnau-de-Montmirail.

Il est le fils légitime de Pierre MAZENS et de Jeanne VIALAR. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Anthoinette (née en 1694), Jean (né en 1697).

 

Il est baptisé à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 6 avril 1701.

Note : Sont témoins : Marie MAZENS (Marraine) et Jean VIALAR (Parrain).

 

 

1.1.1.3.2.6.4

 

Joseph MAZENS voit le jour le dimanche 22 novembre 1705 à Castelnau-de-Montmirail.

Il est le fils légitime de Pierre MAZENS et de Jeanne VIALAR. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Anthoinette (née en 1694), Jean (né en 1697), Jean (né en 1701).

 

Il est baptisé à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels, le 24 novembre 1705.

Note : Sont témoins : Claire FAGET (Marraine), Jean MAZENS (Parrain) Joseph VIALAR et Thomas BOUISSOU.

 

 

1.1.1.3.2.6.5

 

Claire MAZENS est née le jeudi 13 janvier 1707 à Castelnau-de-Montmirail.

Elle est la fille légitime de Pierre MAZENS et de Jeanne VIALAR. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Anthoinette (née en 1694), Jean (né en 1697), Jean (né en 1701), Joseph (né en 1705).

 

Elle est baptisée à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 19 janvier 1707.

Note : Sont témoins : Claire FAGET (Marraine), Jean MAZENS (Parrain) Thomas BOUISSOU et Jean VIALAR.

 

 

1.1.1.3.2.6.6

 

 

Jeanne MAZENS est née le dimanche 5 février 1708 à Castelnau-de-Montmirail.

Elle est la fille légitime de Pierre MAZENS et de Jeanne VIALAR. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Anthoinette (née en 1694), Jean (né en 1697), Jean (né en 1701), Joseph (né en 1705), Claire (née en 1707).

 

Elle est baptisée à Castelnau-de-Montmirail - Eglise St Jean de Montels (RP), le 6 février 1708.

Note : Sont témoins : Jeanne MAZENS (Marraine), Jean VIALAR (Parrain).

 

 

Génération 9

 

 

1.1.1.3.2.1.1.1

 

Marguerite VIALAR est née le jeudi 4 août 1735 à Gaillac (81600) - St Michel.

Elle est la fille légitime d'Antoine Joseph VIALAR, Sieur, marchand, bourgeois, âgé de 29 ans et d'Antoinette ARMENGAUD, demoiselle, âgée de 31 ans.

 

Elle s'unit avec Jacques COMPAYRÉ, Sieur, bourgeois de Lisle (Tarn).

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Note : En vie : 26 novembre 1769.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.2

 

Jean Joseph VIALAR voit le jour le jeudi 12 juillet 1736 à Gaillac (81600) - St Michel.

Il est le fils légitime d'Antoine Joseph VIALAR, Sieur, marchand, bourgeois, âgé de 30 ans et d'Antoinette ARMENGAUD, demoiselle, âgée de 32 ans. A sa naissance, il a une soeur Marguerite (née en 1735).

 

Joseph VIALAR est décédé le mardi 3 juillet 1742, à l'âge de 5 ans, à Gaillac, dans la paroisse St Michel.

Il est inhumé ce même jour, 3 juillet 1742, à Gaillac dans l’église St Pierre.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.3

 

Marie Anne VIALAR est née le jeudi 6 février 1738 à Gaillac (81600) - St Michel.

Elle est la fille légitime d'Antoine Joseph VIALAR, Sieur, marchand, bourgeois, âgé de 32 ans et d'Antoinette ARMENGAUD, demoiselle, âgée de 33 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Marguerite (née en 1735), Jean Joseph (né en 1736).

 

Marie Anne est décédée trois mois plus tard, le mardi 26 mai 1739, à Gaillac - St Michel.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.4

 

Jean Joseph VIALAR voit le jour le dimanche 13 novembre 1740 à Gaillac (81600) - St Michel.

Il est le fils légitime d'Antoine Joseph VIALAR, Sieur, marchand, bourgeois, âgé de 35 ans et d'Antoinette ARMENGAUD, demoiselle, âgée de 36 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Marguerite (née en 1735), Jean Joseph (né en 1736).

 

Sa mère meurt le 19 janvier 1757, Jean est âgé de 16 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5 - Sosa : 112

 

Pierre VIALAR voit le jour le mardi 28 août 1742 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime d'Antoine Joseph VIALAR, Sieur, marchand, bourgeois, âgé de 36 ans et d'Antoinette ARMENGAUD, demoiselle, âgée de 38 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Marguerite (née en 1735), Jean Joseph (né en 1740).

 

Pierre sera Sieur, avocat au Parlement, bourgeois, homme de loi, juge au tribunal du District de Gaillac.

 

Il est baptisé à Gaillac - Eglise Saint Pierre, le 30 août 1742.

Note : Sont présents : Marguerite PETIT (Marraine), Pierre ARMENGAUD (Parrain) et Antoine CALVET.

 

Sa mère meurt le 19 janvier 1757, Pierre est âgé de 14 ans.

 

Il s'unit le lundi 31 janvier 1763 à Gaillac - Eglise St Pierre, avec Françoise BRUGÉ, Demoiselle, la fille légitime de Jean BRUGÉ et d'Angélique Thérèse GAZAIGNES.

Note : Sont témoins : Jean-Antoine VIALAR (Officiant religieux), Jacques COMPAYRÉ, Pierre ARMENGAUD, Antoine CAMPMAS, Angélique Thérèse GAZAIGNES et Antoine Joseph VIALAR.

 

Ce couple aura quatre enfants :

-Antoine Joseph né en 1763.

-Jean-Antoine Simon né en 1765.

-Marguerite Antoinette Adelaïde née en 1769.

-Jacques Augustin né en 1771.

 

Le 2 octobre 1772 son épouse meurt, Pierre est âgé de 30 ans.

 

Pierre VIALAR est décédé le mardi 15 avril 1794, à l'âge de 51 ans, à Gaillac - Rue du Foiral.

Note : Sont témoins : Jean GRACIEUX, Jean BELOT.

 

Note : Il était avocat au Parlement de Toulouse. Conseiller à la Cour des Aydes de Montauban le 17 août 1775, reçu le 13 septembre suivant. Seigneur de Saint Hippolyte.

©  "Nobilaire Toulousain". Tome II pp 499-500. A Toulouse 1863. 2 volumes in 8°.

÷

Il achète en 1792 des Biens Nationaux.

÷

A sa mort, il habitait rue du Foiral à Gaillac.

÷

Il est évoqué dans "NOTRE HISTOIRE" et dans "NOS MAISONS".

 

 

Génération 10

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.1

 

Antoine Joseph VIALAR voit le jour le mardi 25 octobre 1763 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime de Pierre VIALAR, Sieur, avocat au Parlement, bourgeois, homme de loi, juge au tribunal du District de Gaillac, âgé de 21 ans et de Françoise BRUGÉ, Demoiselle, âgée de 19 ans.

 

Il est baptisé à Gaillac (81600) - Eglise St Pierre, le 26 octobre 1763.

Note : Sont présents : Jeanne LAFORGE (Marraine), Antoine Joseph VIALAR (Parrain), Guilhaume VIALAR, Pierre GAZAIGNES et Pierre Thomas DUCLAUX.

 

Antoine Joseph VIALAR est décédé le dimanche 13 septembre 1772, à l'âge de 8 ans, à Gaillac - St Pierre.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.2

 

Jean-Antoine Simon VIALAR voit le jour le dimanche 20 octobre 1765 à Gaillac (81600) - St Pierre.

Il est le fils légitime de Pierre VIALAR, Sieur, avocat au Parlement, bourgeois, homme de loi, juge au tribunal du District de Gaillac, âgé de 23 ans et de Françoise BRUGÉ, Demoiselle, âgée de 21 ans. A sa naissance, il a un frère Antoine Joseph (né en 1763).

 

Il est baptisé à Gaillac - Eglise St Pierre, le 20 octobre 1765.

Note : Sont présents : Angélique Thérèse GAZAIGNES (Marraine), Antoine Joseph VIALAR (Parrain), François FLAUJAQUET et Jean-Antoine VIALAR.

 

Simon VIALAR est décédé le mercredi 17 août 1768, à l'âge de 2 ans, à Gaillac.

Il est inhumé le 17 août 1768 à Gaillac dans l’église de St Pierre. (GG20).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.3

 

Marguerite Antoinette Adelaïde VIALAR est née le vendredi 24 novembre 1769 à Gaillac (81600).

Elle est la fille légitime de Pierre VIALAR, Sieur, avocat au Parlement, bourgeois, homme de loi, juge au tribunal du District de Gaillac, âgé de 27 ans et de Françoise BRUGÉ, Demoiselle, âgée de 25 ans. A sa naissance, elle a un frère Antoine Joseph (né en 1763).

 

Elle est baptisée à Gaillac, le 26 novembre 1769.

 

Adelaïde VIALAR est décédée le mois suivant, le jeudi 14 décembre 1769, à Gaillac.

Elle a été inhumée à ND de Boissel.

 

Note : Le généalogiste de Pierre Chatelus ignore cette fille et mentionne à sa place un fils : Antoine, Joseph.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4 - Sosa : 56

 

Jacques Augustin VIALAR voit le jour le vendredi 8 mars 1771 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime de Pierre VIALAR, Sieur, avocat au Parlement, bourgeois, homme de loi, juge au tribunal du District de Gaillac, âgé de 28 ans et de Françoise BRUGÉ, Demoiselle, âgée de 26 ans. A sa naissance, il a un frère Antoine Joseph (né en 1763).

 

Jacques Augustin sera Baron, sieur, propriétaire exploitant, administrateur de l'hospice de Gaillac.

 

Il est baptisé à Gaillac - Eglise St Pierre, le 10 mars 1771.

Note : Sont témoins : Marie BRUGÉ (Marraine), Jacques COMPAYRÉ (Parrain) et Jean-Antoine VIALAR.

 

Sa mère meurt le 2 octobre 1772, Jacques est âgé de un an.

 

Son père meurt le 15 avril 1794, Jacques est âgé de 23 ans.

 

Il s'unit avec Antoinette Emilie PORTAL, dame, la fille légitime d'Antoine PORTAL et d'Anne BARRAFORT.

Note : Le mariage religieux est célébré  le mercredi 19 novembre 1794 à Gaillac (81600).

Sont présents : Pierre GAZAIGNES, Félix Antoine VIALAS, Jean Etienne TEYSSONIÈRES, Simon I GAZAIGNES DU ROYER.

 

Ce couple aura quatre enfants :

-Anne Marguerite Adélaïde "Emilie" née en 1797.

-Antoine Etienne "Augustin" né en 1799.

-Antoine "Alfred" né en 1806.

-Antoine "Maximin" né en 1809.

 

Le 17 décembre 1810 son épouse  meurt, Jacques Augustin est âgé de 39 ans.

 

Jacques Augustin de VIALAR est décédé le mercredi 29 avril 1846, à l'âge de 75 ans, à Gaillac - dans sa maison rue Saint Antoine.

Note : Sont témoins : Elie FRANCES et Henri BALITRAND.

Il est inhumé le 1 mai 1846 à Gaillac.

 

Note : En octobre 1799, il habitait rue du Foiral à Gaillac (Tarn).

Il aurait suivi la même carrière que son père sans les événements de la Révolution dont il fut comme tous les honnêtes gens victime. Son château de Saint Hyppolite fut pillé et il perdit alors un revenu considérable dont il jouissait comme seigneur de ce domaine.

÷

Il a été créé baron héréditaire sur institution d'un majorat, par lettres patentes du 30 août 1827.

÷

Sur un éventuel remariage avec Félicie Duplessis ou Joséphine de Frémendity, Eugénie de Guérin écrit le 25 janvier 1833 dans son tome I, p. 242 :

"... Je n'ai vu ce grand cœur qu'à l'église et je vous promets qu'elle ne m'a pas donné des distractions de plaisir. Sa belle-fille entra, se dandinant dans un immense manteau bleu de ciel, brodé et rebrodé ; on dit qu'elle est toujours fort laconique, oui non, tout sec. Et ce qui m'amuse, c'est qu'elle a taillé sur la sienne deux langues qui en valent dix. Pas un mensonge, pas une parole de trop n'est tolérée devant elle. C'est un législateur plus habile que ceux de la Chambre ; un chut et tout se tait. le bruit du mariage va son train, elle-même le fait croire puisqu'elle crie comme un paon dès qu'on lui parle de sa rivale Melle Frémendity car vous savez qu'en attendant veuvage M. V. va se remarier avec cette grosse finasse."

Et le 28 février 1833, p. 256 :

"La grande nouvelle de Gaillac, quand je suis partie, c'était le mariage d'un veuf, le bonheur de la choisie, et les larmes, la désolation, le deuil de la délaissée. Pourquoi son mari l'a fait-il pleurer tant pleurer ? Une robe noire lui ferait grand plaisir, car le noir lui va bien. Tout cela ne sont (sic) que des plaisanteries. Je ne puis croire à ces pensées, quelque léger et singulier que soit ce pauvre cœur.

Ce qui est bien vrai, c'est que le baron va se marier, qu'il a chargé Mme de Carrières de l'annoncer à Emilie. On croit que cette fête se fera avant Pâques. Frémendity va se carrer dans sa baronnie, vous pensez bien que les beaux-frères avocats plaideront bien sa cause et lui feront assurer quelque centaine de mille francs par le vieux mari. Ce sera là le plus beau lien conjugal. On m'a dit qu'on avait pensé à Olympe, qui n'aurait pas voulu être marâtre de couvent. Je ne saurais assez vous dire combien Olympe est bonne gracieuse, utile. On ne la prise pas ce qu'elle vaut, en général, et même en particulier, chez elle, où Corneille lui est préférée. Ces préférences sont souvent injustes."

Le 12 mars de la même année (p. 260) elle ajoute :

"Le mariage du baron est là, on attend Pâques pour dire alléluia."

Le 25 août 1833 (P; 311) :

"Emilie recrute toujours et cette fois-ci c'est une bonne prise. Vous ne le devineriez pas, je vais vous le dire. C'est sa future belle-mère, la future baronne, Melle Frémendity, qui va se donner aux pauvres. Cette idée lui est venue tout à coup, comme on pensait encore à la marier avec un autre que le baron. Au lieu de dire oui, elle a dit non et commence déjà son noviciat en se retirant du monde, des sociétés, des promenades, où elle ne vient plus. Un de ces soirs, toutes les promeneuses en corps lui ont fait leur visite de regret et d'adieu par un beau clair de lune comme pour lui dire : venez en jouir, mais elle refusa et les laissa sortir (deux mots illisibles) et riant de cette sûre et prompte vocation".

Enfin, le 4 septembre 1833 (p. 317) :

" C'est le Pensez-y-bien qui a si bien fait penser Melle Frémendity qu'elle est tout de bon au couvent. Emilie est aux anges, on dit qu'elle a fait la paix avec le baron et qu'ils sont venus ensemble chez leurs parents de Castelnau. Voilà de quoi fournir aux jaseries de la petite ville, aussi toutes les langues vont-elles comme moulins à vent.".

÷

Après le décès de sa femme, le conseil de famille se réunit et décide que l'éducation de ses enfants sera confiée à leurs grands-parents maternels. Ils vont quitter Gaillac pour Paris où ils résideront 12 rue de Condé, chez leurs oncle et tante Lamourié qui font pot commun avec les Portal.

Emilie ira au pensionnat de l'Abbaye au Bois, rue de Sèves. Nous ignorons, pour l'instant, dans quel collège ses frères ont été élevés.

 

 

Génération 11

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.1

 

Emilie, Anne Marguerite Adélaïde Emilie de VIALAR est née le mardi 12 septembre 1797 à Gaillac (81600).

Elle est la fille légitime de Jacques Augustin de VIALAR, sieur, propriétaire exploitant, administrateur de l'hospice de Gaillac, âgé de 26 ans et d'Antoinette Emilie PORTAL, dame, âgée de 21 ans.

Sont présents : Jean Pierre MAYNARD (Présent), Jean Etienne TEYSSONIÈRES (Présent).

 

Emilie sera Religieuse. Fondatrice de l'ordre des Sœurs de Saint Joseph de l'Apparition.

 

Sa mère meurt le 17 décembre 1810, Sainte est âgée de 13 ans.

 

Emilie.de VIALAR est décédée le dimanche 24 août 1856, à l'âge de 58 ans, à Marseille.

Elle est inhumée le 26 août 1856 à Marseille - Cimetière Saint-Charles.

 

Note : Le général baron Berge, son filleul, nous en a laissé un portrait inédit, dont ci-après quelques extraits :

Je vais évoquer des souvenirs qui se rapportent à ma pieuse et admirable cousine Emilie de Vialar, fondatrice de l'Ordre des Sœurs de Saint Joseph de l'Apparition.

Le grand-père d'Emilie de Vialar était mon grand-oncle, le baron Antoine Portal, premier médecin des rois Louis XVIII et Charles X, né à Gaillac en 1742. Il était l'aîné de 16 enfants. De son mariage en 1754, Antoine Portal eut deux filles et les maria, l'une sous le Directoire, l'autre sous le Consulat, à deux gentilshommes de l'Albigeois. L'aînée épousa en 1796, M. de Vialar, habitant de Gaillac. La seconde épousa en 1801 M. Lourmade de Lamourié, né à l'Isle d'Albi où son père, ancien officier, avait des propriétés.

M. de Vialar avait toujours habité Gaillac. Il y vécut avec sa femme d'une manière continue. Sa femme mourut encore jeune, en 1810. Elle laissait une fille, Emilie et deux fils, Augustin et Maximin.

Augustin entra de bonne heure dans la magistrature. Maximin était encore au collège quand il perdit sa mère.

Emilie, restant seule auprès d'un père en mauvaise santé, se dévoua pour le soigner. Elle lui consacra sa vie en renonçant à se marier. Cependant, si rigoureux que fut chez elle le sentiment du devoir, elle avait trop d'intelligence et d'activité pour s'enfermer dans un état d'oisiveté sédentaire. D'ailleurs la charité s'imposait à elle comme un besoin. Venir en aide aux familles pauvres de la ville, s'occuper des enfants, soigner les plus malades, devint pour elle l'occupation de chaque jour. Elle en vint à réunir un certain nombre de ces enfants et, pour ne pas fatiguer son père, elle leur consacra une maison qui lui venait de la succession de sa mère.

Emilie de Vialar constata que le besoin d'auxiliaires s'imposait. Dès le début, elle avait eu pour aides quelques amies. Melles de Vézian, de Carière, de Lacombe, de Tonnac, de Marvejouls s'étaient laissées entraîner par son exemple. Mais les charges ayant augmenté, il devenait nécessaire de préciser le nombre des adhérentes et de déterminer la mesure de leur concours. Une règle s'imposait donc, mais la rédaction était une œuvre délicate.

Une autre considération frappa Emilie. Ces jeunes filles appartenaient pour la plupart aux premières familles de l'Albigeois. Il n'y avait certes pas à craindre de graves écarts, mais on devait se méfier de quelques unes. En admettant que ces jeunes filles ne cèdent pas aux exigences mondaines, ne devait-on pas craindre qu'elles se refusent à l'extrême simplicité que commandent les œuvres de charité. Ici surgissait une difficulté. quelle que fut l'influence morale ce celle dont la priorité et l'initiative avaient fait la présidente de cette œuvre, cette présidente aurait gâté son rôle, si elle avait cherché à imposer ses volontés. Joignant la modestie à la clairvoyance, elle préféra garder pour elle ses réflexions. Elle se rendit à Albi pour mettre l'archevêque, M. de Gualy, au courant de ce qui s'était passé à Gaillac et lui demander son concours pour mettre au point son œuvre bienfaisante. L'archevêque accueillit cette démarche avec autant de bonté que de prudence. Il commença par de simples conseils. Il fit parvenir aux intéressées des avis aussi sages que discrets. Il évita qu'aucune difficulté ne surgisse. Il ménagea le temps nécessaire pour qu'une association libre, purement volontaire, se pliât sans résistance à des obligations. Ce fut ainsi, par une progression sagement ménagée, que la société bénévolement charitable des demoiselles de Gaillac, présidée par Emilie de Vialar, se vit remplacée par l'ordre des Religieuses de Saint Joseph de l'Apparition.

Le baron Antoine Portal ne vit pas cette œuvre de sa petite-fille. Il mourut en 1832, deux mois avant la création de l'ordre qu'elle devait présider.

Augustin de Vialar se fixa en Algérie et se fit colon. La mort de son grand-père lui avait procuré une fortune dont il se servit pour acheter des terres. Il était à Alger, en 1835, lorsque le choléra, qui avait ravagé Paris en 1832, attaqua l'Afrique du Nord. Emilie de Vialar craignait pour son frère. Elle se dit, en outre, que partout où il y avait du péril, sa place était marquée.

Elle partit de Gaillac avec deux ou trois de ses sœurs et débarqua à Alger. Elle usa du concours de son frère pour acheter des maisons arabes. Elle recueillit juifs, chrétiens, musulmans, tous ceux qu'elle jugeait menacés par l'épidémie et elle leur prodigua ses soins. Les résultats furent tels que le Maréchal Clauzel, ému de tant de dévouement, fit tous ses efforts pour venir à son aide. L'évêque d'Alger, Monseigneur Dupuch, ne fut pas moins chaleureux et prodigua à Emile de Vialar les marques de sa bienveillance. Des membres du conseil municipal ayant en haine la religion, demandèrent l'éloignement des sœurs. La population musulmane protesta énergiquement. Les témoignages de sa reconnaissance inspirèrent à l'évêque l'idée d'affecter définitivement à l'Algérie l'ordre des Religieuses de Saint Joseph de l'Apparition. Quoique cet appel fût touchant, il faisait surgir une difficulté grave. Emilie de Vialar avait trop le génie de l'organisation pour n'avoir pas le culte de la discipline. La règle à laquelle elle s'était soumise portait la signature de l'archevêque d'Albi. Elle n'admettait pas qu'on puisse en déplacer une virgule. Monseigneur Dupuch fut surpris de trouver dans une religieuse de très modeste apparence un caractère aussi ferme. Emilie de Vialar n'hésita pas. Elle partit pour Rome et demanda l'intervention du Saint Père. Une enquête étant nécessaire pour éclaircir la Cour de Rome, la décision tarda. Aussi l'année suivante, Emilie de Vialar envoya-t-elle à Rome M. de Saint-Guilhem, ami d'Augustin de Vialar, apportant les éclaircissements demandés. Le Saint Père sut aplanir les difficultés, mais pendant le temps de cette campagne diplomatique l'épidémie avait gagnée les ports du Levant. Emilie de Vialar résolut de la suivre. Elle s'entendit avec son frère pour assurer dans Alger la continuation de son œuvre hospitalière. Puis elle partit pour Tunis. Elle alla ensuite à Tripoli, puis à Alexandrie, puis à Beyrouth, puis à Saint-Jean-d'Acre, puis à Jérusalem. Cette expansion exigea du temps. Dans chaque localité elle procédait de la même façon. Elle se rendait propriétaire d'un immeuble à son gré. Elle y organisait d'abord un service hospitalier. Elle y créait ensuite un local destiné à l'éducation des enfants. Pour arriver au résultat de ses efforts, il fallait se procurer les fonds nécessaires. Il fallait écarter les difficultés relevant du service diplomatique. L'obligation de voyages presque annuels à Paris s'imposa, ce fut alors que je vis pour la première fois ma pieuse et admirable cousine. Quand elle venait à Paris, elle s'installait rue de Condé, n° 12, chez sa tante, Madame de Lamourié, ou chez sa grand-tante, Madame Hom, ma grand-mère qui, veuve depuis 1831, demeurait rue de Condé, n°7, chez ma mère. Toute la famille se réunissait pour écouter des récits qui nous émerveillaient. Le Levant, couvert jusqu'en 1830 par les corsaires algériens, était un pays inconnu. Les détails sur la vie quotidienne des sœurs de Saint Joseph semblaient des contes de fée. J'ai conservé le souvenir très précis de ces réunions. Je restais stupéfait en entendant ma cousine discuter le budget des travaux qu'elle jugeait indispensables. J'étais encore plus abasourdi par l'énormité des chiffres auxquels elle aboutissait. J'étais émerveillé de sa confiance et de sa fertile imagination qui lui permettait d'apercevoir des ressources que nous ne soupçonnions pas. Les discussions budgétaires faisaient frémir Madame de Lamourié. Celle-ci avait hérité des facultés de son père. Elle était pleine d'esprit et de caractère, elle avait une très grande générosité, mais elle aimait les affaires sures et les comptes limpides. Elle était épouvantée par des chiffres dépassant tout ce que comportent les fortunes particulières. Elle cherchait à calmer le zèle de sa nièce mais c'était une bien vaine tentative. Ces visites presque annuelles étaient pour ma famille de véritables fêtes. En 1849, j'étais à l'école polytechnique lorsqu'elle vint. Ce fut la dernière fois que je la vis. A la fin de l'année, nommé sous-lieutenant, je partis pour Metz. J'y passais cinq ans, après lesquels je partis pour l'Afrique, puis pour la Crimée. Lorsque je dû revenir de Sébastopol, je traçais mon itinéraire pour Jérusalem et les ports du Levant.

Un sentiment religieux me portait vers Jérusalem, sur les ports du Levant. Je désirais voir les Maisons créées par Emilie de Vialar. Je voulais me rendre compte des services quotidiens rendus par les sœurs de St Joseph.

Depuis un an j'étais le collaborateur du général d'Ouvrié de Villegly qui était alors le chef d'état-major de l'artillerie du 9ème corps de l'armée d'Orient. Je lui avais parlé de mon intention, et il s'était associé à mon projet. Nous arrivâmes presque en même temps à Constantinople. Nous cherchions à retenir deux places sur un bateau devant nous conduire en Palestine, lorsque le général d'Ouvrié reçut une lettre lui annonçant la mort de sa mère. Cette nouvelle l'obligea de rentrer le plus tôt possible dans son château de Brunquel. Ce château a été construit sur le sommet d'une falaise dont le Tarn baigne le pied. Le général me fit ses adieux, il me laissa le soin d'accompagner mon excellent chef, le général Soleilli : je ne pouvais pas me permettre d'abandonner celui-ci, je le suivis et je débarquais à Marseille, avec lui, le 12 juin 1856. Mes campagnes d'Italie et du Mexique, les obligations de ma carrière me firent renoncer à ce voyage dans les ports du Levant. Mais mon attention resta fixée sur les sœurs de St Joseph. Je savais que les conquêtes dues à la charité sont plus rapides et plus immuables que celles qui sont faites à coup de sabre. J'avais suivi avec sollicitude les œuvres comme celles de ma cousine destinées à assurer, dans Jérusalem, le règne de la Bonté. Ce sont ces œuvres que le ministre Lloys George a dû expulser. L'Egypte et la population d'Alexandrie lui ont répondu en abattant son pavillon. On dût prévoir la même réponse partout où prévaut le culte de la religion et de la charité.

Il n'est pas difficile de trouver dans le Levant des familles qui conservent précieusement le souvenir d'Emilie de Vialar. Mais bien plus nombreuses sont celles qui, sans savoir son nom, restent pénétrées de reconnaissance pour les secours de toutes sortes qu'elle a prodigués aux populations.

÷

Aujourd'hui, la Congrégation se compose de plus de mille soeurs réparties dans les cinq continents ; 32 nationalités ; 168 communautés ; 30 novices.

÷

Emilie de Vialar a été béatifiée le 18 juin 1939 par le pape Pie XII. (On peut être informé sur la cérémonie en consultant l'appendice qui lui est consacrée).

Elle a été canonisée le 24 juin 1951 par le pape Pie XII. (On peut être informé sur la cérémonie en consultant l'appendice qui lui est consacrée).

÷

Elle est longuement évoquée dans "NOTRE HISTOIRE".

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2 - Sosa : 28

 

Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR voit le jour le dimanche 20 octobre 1799 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime de Jacques Augustin de VIALAR, sieur, propriétaire exploitant, administrateur de l'hospice de Gaillac, âgé de 28 ans et d'Antoinette Emilie PORTAL, dame, âgée de 23 ans. A sa naissance, il a une soeur Sainte Emilie, Anne Marguerite Adélaïde Emilie (née en 1797).

Sont présents : Jean Pierre Benoit LACOMBE (Présent), Jean Etienne TEYSSONIÈRES (Présent).

 

 

Antoine sera Président du Conseil Général du dép. d'Alger, propriétaire. Il portera le titre de Baron.

 

Sa mère meurt le 17 décembre 1810, Antoine est âgé de 11 ans.

 

Il s'unit le mardi 12 juin 1838 à Montauban avec Marie Joséphine Françoise Athénaïs LIENARD de FLEURY, la fille légitime de Charles ou Joseph LIENARD de FLEURY et d'Antoinette Victoire Thérèze de CAMBOLAS.

Note : Sont présents : Maximin de VIALAR, Charles de CAMBOLAS, Alexandre de CAMBOLAS, Jacques Augustin de VIALAR.

 

Ce couple aura deux enfants :

-Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite née en 1841.

-Euphémie née avant 1843.

 

Le 27 février 1843 son épouse meurt, Antoine est âgé de 43 ans.

 

Il épouse en secondes noces Marie Félicité, En Famille Laure RAFFINES, la fille légitime de François André RAFFINES et d'Agnès Victoire BONNET.

Ce couple aura quatre enfants :

-Jules Alfred né en 1845.

-Augustin Toussaint né en 1846.

-Maximin né en 1847.

-Henri Etienne né en 1848.

 

Antoine de VIALAR est décédé le lundi 17 août 1868, à l'âge de 68 ans, à Alger.

Il est inhumé à Alger - Cimetière de Saint-Eugène - carré 21 CAP 1809.

 

Note : Il naît dans la maison d'habitation de son père rue du Foiral à Gaillac (Tarn).

Il décède dans son immeuble de la rue de Nemours à Alger.

÷

Officier de la Légion d'Honneur en 1859.

÷

Il est longuement évoqué dans "NOTRE HISTOIRE" et dans "NOS ECRITS".

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.3

 

Antoine "Alfred" VIALAR voit le jour le mardi 9 décembre 1806 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime de Jacques Augustin de VIALAR, sieur, propriétaire exploitant, administrateur de l'hospice de Gaillac, âgé de 35 ans et d'Antoinette Emilie PORTAL, dame, âgée de 30 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Sainte Emilie, Anne Marguerite Adélaïde Emilie (née en 1797), Antoine Etienne "Augustin" (né en 1799).

Note : Sont témoins : Jean Etienne TEYSSONIÈRES et François Joachim de PIERRE de LAVALADE.

 

Il est baptisé à Gaillac, à l’église St Pierre, le 10 décembre 1806.

Note : Sont présents : Cécile Adelaïde PORTAL (Marraine), Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR (Parrain).

 

Alfred VIALAR est décédé vingt jours plus tard, le lundi 29 décembre 1806.

Note : Sont présents : Jean FONVIEILLE et Pierre PAGÈS.

Il est inhumé le 30 décembre 1806 à Gaillac.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4

 

Antoine "Maximin" VIALAR voit le jour le dimanche 28 mai 1809 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime de Jacques Augustin de VIALAR, sieur, propriétaire exploitant, administrateur de l'hospice de Gaillac, âgé de 38 ans et d'Antoinette Emilie PORTAL, dame, âgée de 32 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Sainte Emilie, Anne Marguerite Adélaïde Emilie (née en 1797), Antoine Etienne "Augustin" (né en 1799).

Note : Sont témoins : Jean Pierre MAYNARD et Jean Etienne TEYSSONIÈRES.

 

Il est baptisé à Gaillac, Eglise Saint-Pierre, le 30 mai 1809.

Note : Sont présents : Emilie VIALAR (Marraine), Augustin VIALAR (Parrain).

 

Sa mère meurt le 17 décembre 1810, Antoine est âgé de un an.

 

Il s'unit en 1831 à Saint-Cugiac-les-Lavaur - Annexe de Saint-Jean de Rives avec Rose-Alphonsine, En Famille Rosine de BERMOND d'AURIAC.

Ce couple aura deux enfants :

-Ludovic né vers 1840.

-Marie Antoinette Augustine Camille.

 

Maximin de VIALAR est décédé le vendredi 19 janvier 1883, à l'âge de 73 ans, à Alger.

 

Note : Maximin était plus Gaillacois qu'Augustin. Il a voulu faire de l'agriculture en grand et pour cela acheta la belle propriété de Bon-Repos, près de Montauban. Pourtant il rejoindra son frère en Algérie.

÷

Il s'est marié à Rosine de Bermond et sur ce mariage, Eugénie de Guérin écrit :

"Comme tout ce qui fait plaisir passe vite ! J'ai vu Gabrielle de Bellerive, rien qu'un instant. je l'embrassai à la volée, à son passage à Cahuzac, où elle passa avant-hier. Elle est fraîche comme un printemps. Son père l'arrachaît au bal de la noce où elle était invitée par Emilie..." (19 avril 1831. Lettres à Louise de Bayne. Tome I p. 100).

"Les Parisiennes partent, je crois, aujourd'hui. Elles ont avant de partir coiffé Hortense d'un superbe chapeau. Rosine en a fait de même. C'est le cas de lui souhaiter deux têtes. Celle qu'elle a d'ailleurs si belle et si bonne qu'on en voudrait de pareilles sur tous les cous." (19 avril 1831. op. cit. p. 102).

"Que dites-vous de la fantaisie qui a pris les dames de Gaillac d'aller se rafraichir en troupe, Mme Vialar, Mme Théron, jeunes, et ça nage et boit ? Vraiment elles font bien, il y a des jours dans l'été où l'on serait heureux d'être poissons... " (30 juillet 1831. Op. cit. p. 125).

÷

Dans l'association Sorézienne, il est dit qu'il habite Château de Bonrepos 82 ST NAUPHARY (1817-1818).

 

 

Génération 12

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.1a

 

Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite de VIALAR est née en 1841 à Alger.

Elle est la fille légitime du baron Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR, Président du Conseil Général du dép. d'Alger, propriétaire, âgé de 41 ans et de Marie Joséphine Françoise Athénaïs LIENARD de FLEURY, âgée de 25 ans environ.

 

Sa mère meurt le 27 février 1843, Marie est âgée de 2 ans.

 

Elle s'unit avec Louis Théodore Hippolyte CONSTANS de BONNEVAL, le fils légitime de Louis Jules CONSTANS et de Jeanne Félicie de COMBETTES CAUMON.

Ce couple aura six enfants :

-Jean Augustin "Roger" né en 1862.

-Marie née en 1866.

-Marie née en 1867.

-Germaine, En Religion Mère Marie de Sainte Euphémie née en 1868.

-Madeleine née en 1869.

-Marthe, En Religion Mère de Saint François-Régis. née en 1869.

 

Marguerite de VIALAR est décédée le samedi 13 février 1897, à l'âge de 56 ans, à Toulouse - 64 rue du Taur.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.2a

 

Euphémie de VIALAR est née avant 1843 à Alger.

Elle est la fille légitime du baron Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR, Président du Conseil Général du dép. d'Alger, propriétaire, âgé de moins de 43 ans et de Marie Joséphine Françoise Athénaïs LIENARD de FLEURY, âgée de probablement moins de 27 ans. A sa naissance, elle a une soeur Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite (née en 1841).

 

Sa mère meurt le 27 février 1843, selon toute vraisemblance en mettant Euphémie au monde.

 

Elle s'unit le lundi 26 septembre 1864 avec Ludovic de VIALAR, le fils légitime d'Antoine "Maximin" de VIALAR et de Rose-Alphonsine, En Famille Rosine de BERMOND d'AURIAC.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Euphémie de VIALAR est décédée le dimanche 15 décembre 1901, à l'âge de 58 ans au moins, à Toulouse.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b

 

Jules Alfred de VIALAR voit le jour le vendredi 15 août 1845 à Marseille (13000) - 42 rue Ste Barbe.

Il est le fils légitime du baron Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR, Président du Conseil Général du dép. d'Alger, propriétaire, âgé de 45 ans et de Marie Félicité, En Famille Laure RAFFINES, âgée de 20 ans. A sa naissance, il a plusieurs soeurs : Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite (née en 1841), Euphémie (née avant 1843).

 

Alfred sera Baron.

 

Il s'unit le jeudi 11 décembre 1873 à Alger avec Berthe Alexandrine PATRICOT.

Ce couple aura cinq enfants :

-Jacques né en 1874.

-André né en 1882.

-Pierre Michel "Jean" Marcel né en 1884.

-Augustin.

-Geneviève.

 

Alfred de VIALAR est décédé le jeudi 14 janvier 1926, à l'âge de 80 ans.

 

Note : Il semble malgré tout qu'Alfred soit le reflet fidèle de la personnalité paternelle. Il est celui qui demeura attaché à cette terre, celui que les musulmans placent, eux, dans la succession d'Augustin, leur ami, leur frère. Alfred est ce qu'on nomme un "Arabisant distingué". Les musulmans le surnomment "le Marabout" et il jouit d'une telle estime auprès d'eux qu'on fait appel à lui pour régler le moindre différent. La droiture, l'ascendant d'Alfred de Vialar sont tels sur ceux qu'il approche que le gouverneur général lui-même, l'Amiral de Gueydon, tient compte de ses conseils lors de l'insurrection de 1871. Il faut croire que le respect éprouvé à l'encontre du baron est bien grand dans le "bled" puisque sa propriété de La Chiffa ne sera pas une seule fois livrée aux incursions rebelles.

÷

Confirmé dans les titres et majorat par décret du 27 décembre 1879.

÷

Il est longuement évoqué dans "NOTRE HISTOIRE".

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b - Sosa : 14

 

Augustin Toussaint de VIALAR voit le jour le mardi 6 octobre 1846 à Marseille (13000).

Il est le fils légitime du baron Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR, Président du Conseil Général du dép. d'Alger, propriétaire, âgé de 46 ans et de Marie Félicité, En Famille Laure RAFFINES, âgée de 21 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite (née en 1841), Euphémie (née avant 1843), Jules Alfred (né en 1845).

 

Augustin sera Ingénieur des chemins de fer.

 

Son père meurt le 17 août 1868, Augustin est âgé de 21 ans.

 

Il s'unit le 15 février 1875 avec Clémence Joséphine ROBAGLIA, la fille légitime d'André ROBAGLIA et de Julie Marie Laurence BÉGUÉ.

 

Augustin Toussaint de Vialar et sa femme, née Robaglia

 

Ce couple aura trois enfants :

-Augustin né en 1875.

-Marie Julie Laurence Emilie, dite Lily née en 1876.

-Marguerite née en 1879.

 

Augustin T. de VIALAR est décédé le mercredi 22 mai 1878, à l'âge de 31 ans, à Alger.

 

Note : Nous connaissons par le dossier déposé aux Archives Nationales, son signalement : Taille 1m 645mm. Cheveux et sourcils noirs. Front bombé. Nez ordinaire. Yeux bruns. Bouche moyenne. Menton rond. Visage ovale. Constitution et santé bonnes.

Le 6 octobre 1846, il entre à l'Ecole Impériale Polytechnique, au 56ème rang. Au passage de la 2ème à la 1ère division, il est 10ème. Il en sort 8ème avec les mentions : conduite : bonne. Tenue : bonne.

Le 1er novembre 1867 il entre comme élève à l'Ecole des Ponts et Chaussées. Il en sort le 23 juin 1870 ainsi noté : "Assiduité inégale ; travail facile et productif ; conduite assez bonne ; tenue convenable. M. de Vialar a l'esprit vif. L'intelligence ouverte, mais un peu de raideur de caractère ; il travaille avec succès à ses heures. Il aura besoin d'apporter dans ses actes le sentiment de mesure et les règles de modération que nous ne cessons de recommander aux jeunes ingénieurs".

En 1869, il est envoyé en mission dans le département de la Gironde au service maritime et au contrôle du chemin de fer de Bordeaux au Verdon. En 1870, il est chargé du service de l'arrondissement de Privas (Ardèche) et attaché au service de contrôle des travaux du chemin de fer. Puis il est chargé du service ordinaire de l'arrondissement de Rodez (Aveyron) et attaché en outre au service de construction du chemin de fer de Rodez à Millau.

. Mais le 2 juin 1872, l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées écrit au préfet de l'Ardèche : "Le 15 mai dernier, M. l'Ingénieur ordinaire de Vialar a éprouvé des accidents cérébraux qui se sont manifestés par une diplopie et un commencement de paralysie du côté droit qui ont fait craindre aux médecins un ramollissement de la partie droite du cerveau, dont la cause devait être attribuée à un excès de travail et aux fatigues du siège de Metz et de la campagne de l'Est que ce jeune ingénieur a eues à supporter comme engagé volontaire dans l'artillerie pour toute la durée de la guerre. Aujourd'hui, la paralysie a disparu, mais les accidents cérébraux et la diplopie n'ont pas encore cédé complètement et, ainsi qu'il résulte des deux certificats ci-joints, les docteurs ... et Benoît estiment qu'un repos absolu lui est indispensable au point de vue intellectuel et qu'un congé d'un mois est nécessaire. M. de Vialar ne se rendant pas compte de la gravité de son état a d'abord résisté, il croyait pouvoir reprendre son service dans quelques jours... (Nous n'avons pas la suite de cette lettre). En 1873, du fait de son état de santé, son activité se limitera à la construction du chemin de fer de Rodez à Millau.

En 1875, il écrit : "Mémoire sur les expropriations départementales". Un ouvrage qui a fait autorité à l'époque.

Durant la Guerre de 1870, il a été nommé sous-lieutenant à titre auxiliaire, le 14 novembre 1870, au 13ème régiment d'artillerie ; quelques mois plus tard, il passe à l'état-major particulier de l'artillerie comme adjoint à l'état-major général du 20ème corps d'armée. Il est rendu à la vie civile le 7 mars 1871.

En 1876, il habite à Rodez 30 boulevard Napoléon.

÷

Il est longuement évoqué dans "NOTRE HISTOIRE" et dans "NOS ECRITS".

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b

 

Maximin de VIALAR voit le jour le samedi 4 septembre 1847 à Toulouse (31000).

Il est le fils légitime du baron Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR, Président du Conseil Général du dép. d'Alger, propriétaire, âgé de 47 ans et de Marie Félicité, En Famille Laure RAFFINES, âgée de 22 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite (née en 1841), Euphémie (née avant 1843), Jules Alfred (né en 1845), Augustin Toussaint (né en 1846).

 

Maximin sera Administrateur colonial.

 

Son père meurt le 17 août 1868, Maximin est âgé de 20 ans.

 

Il s'unit le samedi 27 juillet 1878 à Alger avec Célestine Marie LAMBERT.

Ce couple aura trois enfants :

-Emilie née en 1879.

-Augustin "Maxime" né en 1880.

-Germaine née en 1889.

 

Maximin et son épouse décèdent le jeudi 4 août 1910, à l'âge de 62 ans.

 

Note : Il a eu une concession en 1860, à Alger, en association avec MM Privé et Boeuf.

÷

Il est longuement évoqué dans "NOTRE HISTOIRE".

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.6b

 

Henri Etienne de VIALAR voit le jour le mercredi 25 octobre 1848 à Toulouse (31000) - 16 Allée Lafayette.

Il est le fils légitime du baron Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR, Président du Conseil Général du dép. d'Alger, propriétaire, âgé de 49 ans et de Marie Félicité, En Famille Laure RAFFINES, âgée de 23 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite (née en 1841), Euphémie (née avant 1843), Jules Alfred (né en 1845), Augustin Toussaint (né en 1846), Maximin (né en 1847).

 

Henri sera Lieutenant-colonel.

 

Le colonel Henri de Vialar, en grand uniforme, est accompagné de son ami, le jeune prince d’Annam, alors en exil en Algérie.

 

Son père meurt le 17 août 1868, Henri est âgé de 19 ans.

 

Il s'unit le mardi 11 février 1879 à Alger avec Julie Louise Marie Gabrielle JEAN de SULAUZE, la fille légitime de Désiré Alfred JEAN de SULAUZE et de Marie Louise CHATEL.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Henri de VIALAR est décédé le mardi 17 octobre 1922, à l'âge de 73 ans, à El-Biar.

 

Note : Par son dossier militaire, nous savons qu'il mesurait 1m86. Qu'il était de très bonne constitution. Qu'il avait une très bonne santé et une vue normale. D'un caractère sérieux, énergique et franc. Il possédait une éducation parfaite. D'intelligence ouverte, il avait un jugement fiable. Sa moralité et sa conduite étaient très bonne. Sa tenue très correcte.

Il était bachelier es lettres et il parlait l'arabe et le turc.

Cavalier élève de l'Ecole impériale de cavalerie à Saumur. Le 15 octobre 1866, il a été classé 3ème sur 42 élèves. Ses notes sont particulièrement brillantes.

Campagnes :

1 - En Afrique, du 20 août 1866 au 21 septembre 1870,

2 - Contre l'Allemagne, du 22 septembre 1870 au 9 mars 1871,

3 - En Afrique, du 13 mars 1871 au 21 novembre 1872,

4 - En Afrique, du 13 septembre 1875 au 7 janvier 1880,

5 - En Afrique, du 30 mai 1882 au 3 avril 1893.

Missions spéciales remplies en vertu d'un ordre ministériel :

1 - En mission au Maroc, mars à mai 1889,

2 - En Syrie, août à novembre 1895,

3 - En Asie Mineure, avril à juin 1896 (aux Affaires Etrangères).

Cité à l'Ordre de l'Armée, le 22 mai 1896 pour une mission en Syrie.

Appréciations des chefs de corps :

1 - Le lieutenant-colonel de Vialar continue de remplir à mon entière satisfaction ses fonctions d'attaché militaire à l'ambassade de France à Constantinople. Chargé récemment d'une mission délicate en Asie Mineure, il s'en est acquitté avec un tact et une autorité qui n'ont pu que relever le prestige de notre pays dans des régions désolées par les derniers massacres. L'honorabilité de son caractère, son dévouement et son zèle lui ont conquis en Turquie l'estime générale.

2 - Le lieutenant-colonel de Vialar remplit ses fonctions avec beaucoup de zèle, de conscience et une grande sûreté de vue. Sa situation est excellente. La façon dont il s'est acquitté de sa mission en Asie Mineure lui font le plus grand honneur.

3 - Le lieutenant-colonel de Vialar demande à rentrer en France pour servir dans la troupe, se disant fatigué : il laissera des regrets à l'Ambassade de France à Constantinople ; c'est le meilleur éloge à faire de sa mission qu'il a poursuivie pendant 4 ans 1/2, avec zèle et à la satisfaction de tous.

4 - Officier de bonne éducation et de valeur ; a su se faire une très très bonne situation comme attaché militaire. Est au tableau pour la Croix d'officier depuis 1893. Mérite à tous égards de la recevoir le plus tôt possible. Vient d'acquérir de nouveaux titres en remplissant avec le plus grand zèle des missions fort délicates et difficiles.

 

Il est longuement évoqué dans "NOTRE HISTOIRE" et dans "NOS ECRITS".

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.1

 

Ludovic de VIALAR voit le jour vers 1840.

Il est le fils légitime d'Antoine "Maximin" de VIALAR, âgé de 30 ans environ et de Rose-Alphonsine, En Famille Rosine de BERMOND d'AURIAC, âgée de 32 ans environ.

 

Il portera le titre de baron.

 

Il s'unit le lundi 26 septembre 1864 avec Euphémie de VIALAR, la fille légitime d'Antoine Etienne "Augustin" de VIALAR et de Marie Joséphine Françoise Athénaïs LIENARD de FLEURY.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Il s'unit avec Germaine d'AYRAL de SÉRIGNAC, la fille légitime de Georges d'AYRAL et de Marie Jeanne Germaine Antoinette de BERMOND d'AURIAC.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Le 15 décembre 1901 son épouse meurt, Ludovic est âgé de 61 ans environ.

 

Ludovic de VIALAR est décédé en 1939, à l'âge de 99 ans environ.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2

 

Marie Antoinette Augustine Camille de VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Antoine "Maximin" de VIALAR et de Rose-Alphonsine, En Famille Rosine de BERMOND d'AURIAC.

 

Elle s'unit avec Guillaume Alexandre Emile BRUSLEY.

Ce couple aura deux enfants :

-Emmanuel né en 1856.

-Jean Maximin Etienne né en 1857.

 

Note : Eugénie de Guérin écrit :

"C'est Madame Adolphe (de Cossigny) qui a été pendant quinze jours la nourrice de la petite Camille en attendant que sa mère pût lui donner à téter..." (28 mars 1832. op. cit. p. 178).

 

 

Génération 13

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.1a.1

 

Jean Augustin "Roger" CONSTANS de BONNEVAL voit le jour le samedi 4 octobre 1862 à Gaillac (81600).

Il est le fils légitime de Louis Théodore Hippolyte CONSTANS de BONNEVAL, âgé de 25 ans et de Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite de VIALAR, âgée de 21 ans.

 

Roger sera Lieutenant au 4ème régiment de dragons (le 13 février 1897).

 

Il s'unit le mercredi 31 mai 1893 avec Blanche MIREY.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Roger CONSTANS de BONNEVAL est décédé en 1934, à l'âge de 71 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.1a.2

 

Marie CONSTANS de BONNEVAL est née en 1866 à Gaillac (81600).

Elle est la fille légitime de Louis Théodore Hippolyte CONSTANS de BONNEVAL, âgé de 29 ans et de Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite de VIALAR, âgée de 25 ans. A sa naissance, elle a un frère Jean Augustin "Roger" (né en 1862).

 

Marie CONSTANS de BONNEVAL est décédée en 1882, à l'âge de 16 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.1a.3

 

Marie CONSTANS de BONNEVAL est née en 1867 à Gaillac (81600).

Elle est la fille légitime de Louis Théodore Hippolyte CONSTANS de BONNEVAL, âgé de 30 ans et de Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite de VIALAR, âgée de 26 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Jean Augustin "Roger" (né en 1862), Marie (née en 1866).

 

Marie CONSTANS de BONNEVAL est décédée en 1869, à l'âge de 2 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.1a.4

 

Germaine, En Religion Mère Marie de Sainte Euphémie CONSTANS de BONNEVAL est née en 1868.

Elle est la fille légitime de Louis Théodore Hippolyte CONSTANS de BONNEVAL, âgé de 31 ans et de Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite de VIALAR, âgée de 27 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Jean Augustin "Roger" (né en 1862), Marie (née en 1866), Marie (née en 1867).

 

Germaine sera religieuse de l'Ordre des Réparatrices.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.1a.5

 

Madeleine CONSTANS de BONNEVAL est née en 1869.

Elle est la fille légitime de Louis Théodore Hippolyte CONSTANS de BONNEVAL, âgé de 32 ans et de Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite de VIALAR, âgée de 28 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Jean Augustin "Roger" (né en 1862), Marie (née en 1866), Germaine, En Religion Mère Marie de Sainte Euphémie (née en 1868).

 

Madeleine CONSTANS de BONNEVAL est décédée en 1869, à la naissance.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.1a.6

 

Marthe, En Religion Mère de Saint François-Régis. CONSTANS de BONNEVAL est née en 1869.

Elle est la fille légitime de Louis Théodore Hippolyte CONSTANS de BONNEVAL, âgé de 32 ans et de Marie Emilie Victoire Jacqueline Marguerite de VIALAR, âgée de 28 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Jean Augustin "Roger" (né en 1862), Marie (née en 1866), Germaine, En Religion Mère Marie de Sainte Euphémie (née en 1868).

 

Marthe sera religieuse de l'Ordre des Réparatrices.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.1

 

Jacques de VIALAR voit le jour le jeudi 6 août 1874.

Il est le fils légitime du baron Jules Alfred de VIALAR, âgé de 28 ans et de Berthe Alexandrine PATRICOT, âgée de 20 ans.

 

Jacques sera Ingénieur agronome, directeur de la Sécurité.

 

Il s'unit le jeudi 6 octobre 1904 avec Lise ABOULKER.

Ce couple aura deux enfants :

-Jacqueline, dite Jacotte née en 1905.

-Pierre né en 1913.

 

Note : Attaché au Gouvernement Général de l'Algérie en 1901.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.2

 

André de VIALAR voit le jour le mardi 4 juillet 1882.

Il est le fils légitime du baron Jules Alfred de VIALAR, âgé de 36 ans et de Berthe Alexandrine PATRICOT, âgée de 28 ans. A sa naissance, il a un frère Jacques (né en 1874).

 

André sera Fonctionnaire.

 

André de VIALAR est décédé en novembre 1955, à l'âge de 73 ans.

 

Note : Il est employé au Ministère des Finances à Paris.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3

 

Pierre Michel "Jean" Marcel de VIALAR voit le jour le dimanche 6 janvier 1884 à Alger.

Il est le fils légitime du baron Jules Alfred de VIALAR, âgé de 38 ans et de Berthe Alexandrine PATRICOT, âgée de 30 ans. A sa naissance, il a plusieurs frères: Jacques (né en 1874), André (né en 1882).

 

Il s'unit avec Berthe PLANTADE, Chanteuse d'opérettes.

Ce couple aura un enfant :

-Simone née en 1913.

 

Il épouse en secondes noces N... SEBAINKE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Note : Jean de Vialar ne restera que peu de temps en Algérie et se fixera définitivement en Métropole.

Il fut incorporé au 1er régiment de zouaves le 8 octobre 1805.

÷

Il semble s'agir d'un personnage qui fait tâche dans la famille. Pour l'instant nous n'avons sur lui que des "on dit". Nous attendons d'en savoir plus avant d'en parler.

Il est certain cependant qu'il n'a pas eu de descendance directe de sa femme, Berthe Plantade, mais il aurait eu de nombreuses liaisons extraconjugales qui n'ont pas laissé de bons souvenirs. Notamment avec une Espagnole ou une Portugaise. Lui a-t-elle donné des enfants ?

D'autres raisons que nous supposons, aggravent son cas.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.4

 

 

Augustin de VIALAR voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime du baron Jules Alfred de VIALAR et de Berthe Alexandrine PATRICOT.

 

Note : Il s'agit du deuxième enfant d'Alfred de Vialar. Comme Geneviève, sa sœur, il est mort à la naissance.

Nous n'avons rien trouvé sur lui.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.5

 

Geneviève de VIALAR est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime du baron Jules Alfred de VIALAR et de Berthe Alexandrine PATRICOT.

 

Note : Elle est l'aînée des enfants d'Alfred de Vialar. Elle est morte à la naissance.

Nous n'avons rien trouvé sur elle.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.1

 

Augustin de VIALAR voit le jour le mercredi 8 décembre 1875 à Alger.

Il est le fils légitime d'Augustin Toussaint de VIALAR, Ingénieur des chemins de fer, âgé de 29 ans et de Clémence Joséphine ROBAGLIA, âgée de 21 ans.

 

Augustin sera Ecrivain.

 


 

 

Augustin IV de Vialar

 


 

Son père meurt le 22 mai 1878, Augustin est âgé de 2 ans.

 

Augustin de VIALAR est décédé le dimanche 25 août 1901, à l'âge de 25 ans.

÷

Il est évoqué dans "NOTRE HISTOIRE" et dans "NOS ECRITS".

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2 - Sosa : 7

 

Marie Julie Laurence Emilie, dite Lily, de VIALAR est née le dimanche 22 octobre 1876 à Rodez (12000).

Elle est la fille légitime d'Augustin Toussaint de VIALAR, Ingénieur des chemins de fer, âgé de 30 ans et de Clémence Joséphine ROBAGLIA, âgée de 22 ans. A sa naissance, elle a un frère Augustin (né en 1875).

Sont présents : Arthur RENOUST DES ORGERIES (Témoin), André ROBAGLIA (Témoin).

 

Son père meurt le 22 mai 1878, Lily est âgée de un an.

 

Emilie de Vialar

 

Elle s'unit le mercredi 8 août 1900 à Paris avec Maurice Achille HURÉ, Directeur honoraire au gouvernement général de l'Algérie, le fils légitime d'Achille Octave HURÉ et de Louise Marie Céline Adèle MECHLING.

Ce couple aura deux enfants :

-Suzanne Judith Marie née en 1901.

-Jacqueline Marguerite Edmée Laurence née en 1905.

 

Le 10 novembre 1945 son époux meurt, Marie est âgée de 69 ans.

 

Lily de VIALAR est décédée le jeudi 12 septembre 1963, à l'âge de 86 ans, à La Flèche (72200) - 1 rue Henry Dunan (hôpital).

 

Note : Contrat de mariage passé devant Me Cotelle notaire à Paris, le 7 août 1900.

Dot pour Lily : 15.000 fr.

Trousseau 7.500 fr.

22.500 fr.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3

 

Marguerite de VIALAR est née le jeudi 30 janvier 1879 à Toulouse (31000).

Elle est la fille légitime d'Augustin Toussaint de VIALAR, Ingénieur des chemins de fer, âgé de 32 ans et de Clémence Joséphine ROBAGLIA, âgée de 24 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Augustin (né en 1875), Marie Julie Laurence Emilie, dite Lily (née en 1876).

 

Marguerite de Vialar

 

Elle s'unit le samedi 10 décembre 1904 à Paris avec Albert Géry Louis LEGRAND, Avoué, puis administrateur de sociétés, le fils légitime de Louis Désiré LEGRAND.

Ce couple aura trois enfants :

-Alice née en 1905.

-Andrée née en 1907.

-Anne-Marie, dite Toto née en 1912.

 

Marguerite de VIALAR est décédée le samedi 5 décembre 1959, à l'âge de 80 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b.1

 

Emilie de VIALAR est née en mai 1879.

Elle est la fille légitime de Maximin de VIALAR, Administrateur colonial, âgé de 31 ans et de Célestine Marie LAMBERT.

 

Emilie de VIALAR est décédée en juin 1906, à l'âge de 27 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b.2

 

Augustin "Maxime" de VIALAR voit le jour le jeudi 25 novembre 1880 à Ain Temouchent.

Il est le fils légitime de Maximin de VIALAR, Administrateur colonial, âgé de 33 ans et de Célestine Marie LAMBERT. A sa naissance, il a une soeur Emilie (née en 1879).

 

Augustin sera Avocat.

 

Il s'unit avec Gabrielle CLÉMENT.

Dont descendance.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b.3

 

Germaine de VIALAR est née en février 1889.

Elle est la fille légitime de Maximin de VIALAR, Administrateur colonial, âgé de 41 ans et de Célestine Marie LAMBERT. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Emilie (née en 1879), Augustin "Maxime" (né en 1880).

 

Elle s'unit en 1908 avec Joseph BERLANDIER, Avocat, le fils légitime de Charles BERLANDIER.

Ce couple aura trois enfants :

-Pierre.

-Josette.

-Paulette.

 

Germaine de VIALAR est décédée en 1946, à l'âge de 56 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1

 

Emmanuel TIERS de BAR-BRUSLEY voit le jour en 1856.

Il est le fils légitime de Guillaume Alexandre Emile BRUSLEY, âgé de 31 ans et de Marie Antoinette Augustine Camille de VIALAR.

 

Il s'unit avec Rose COUDERT de LA COMBE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Marguerite née en 1881.

-Catherine née en 1884.

-Marie-Louise née en 1884.

 

Emmanuel TIERS de BAR-BRUSLEY est décédé en 1935, à l'âge de 79 ans.

 

Note : Filleul de Ste Emilie de Viala.

© P. François Delpit.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.2

 

Jean Maximin Etienne BRUSLEY voit le jour en 1857 à Libourne (33500).

Il est le fils légitime de Guillaume Alexandre Emile BRUSLEY, âgé de 32 ans et de Marie Antoinette Augustine Camille de VIALAR. A sa naissance, il a un frère Emmanuel (né en 1856).

 

Jean sera Licencié en droit.

 

Il s'unit en 1880 à Libourne avec Jeanne Andrée Marie Marguerite "Valérie" PIOLA, la fille légitime d'Etienne Jean Ubeld Albert PIOLA et de Jeanne Louise "Valérie" BRISSON.

Ce couple aura quatre enfants :

-Emile.

-Rose-Marie.

-Henri.

-Robert.

 

 

Génération 14

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.1.1

 

Jacqueline, dite Jacotte, de VIALAR est née le jeudi 30 novembre 1905.

Elle est la fille légitime de Jacques de VIALAR, Ingénieur agronome, directeur de la Sécurité, âgé de 31 ans et de Lise ABOULKER, âgée de 23 ans.

 

Elle s'unit avec le baron Paul LARCANGER.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Elle épouse en secondes noces Claude CHATELUS, Publiciste.

Ce couple aura deux enfants :

-Pierre né en 1945.

-Jean-Claude né en 1946.

 

Le 12 octobre 1975 son époux meurt, Jacqueline est âgée de 69 ans.

 

Jacote de VIALAR est décédée en 2001, à l'âge de 95 ans.

 

Note : C'est une femme qui reconduit à la célébrité le nom fameux, que la mort prématurée de son frère Pierre, menaçait de faire disparaître. Elle a épousé Claude Chatelus, qui fut directeur de la réputée Agence TAM à Alger.

÷

Pendant 7 à 8 ans, Jacqueline suit les cours des Beaux-arts d'Alger. Après avoir "taté" des techniques artistiques les plus variées, elle se consacre à la céramique. Les dons, le talent qu'elle y montre dès le début, la font connaître du Tout Alger et des milieux artistiques métropolitains.

Jacqueline de Vialar s'intéresse évidemment à l'art arabe. Le premier service à café qu'elle a décoré dans cet esprit a été immédiatement acheté par le Gouverneur Général.

Elle est arrière petite-fille et petite-fille d'arabisants. Il n'est pour s'en convaincre, qu'à jeter un coup d'oeil sur ce panneau de céramique polychrome : 'Alger la Blanche d'autrefois". Cette balancelle aux voiles gonflées par la brise marine ; ce minaret élégant qui émerge d'un fouillis de petites maisons blanches, tracées minutieusement, paraissent tout droit sortis d'une miniature enluminée de M. Mohamed Racime.

÷

Jacqueline de Vialar vit et travaille dans une partie de la maison familiale des Deux-Moulins.

Elle a obtenu pour ses deux fils, le droit d'accoler le nom de Vialar à la suite de celui de Chatelus. "Ainsi, écrit M. Beauvais, le nom de Vialar est assuré d'être toujours une entité vivante parmi la jeune génération.".

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.1.2

 

Pierre de VIALAR voit le jour en 1913.

Il est le fils légitime de Jacques de VIALAR, Ingénieur agronome, directeur de la Sécurité, âgé de 38 ans et de Lise ABOULKER, âgée de 30 ans. A sa naissance, il a une soeur Jacqueline, dite Jacotte (née en 1905).

 

Pierre de VIALAR est décédé en 1937, à l'âge de 24 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a

 

Simone PLANTADE est née en 1913.

Elle est la fille légitime de Pierre Michel "Jean" Marcel de VIALAR, âgé de 28 ans et de Berthe PLANTADE, Chanteuse d'opérettes, âgée de 19 ans.

 

Elle s'unit avec Raoul GAUDIBERT, médecin colonial.

Ce couple aura quatre enfants :

-Claudine née en 1941.

-Hervé né en 1942.

-Anne.

-Christian.

 

Note : Simone Plantade, à l'instar de sa mère monta sur scène, mais comme comédienne.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.1

 

Suzanne Judith Marie, dite Zette, HURÉ est née le mercredi 26 juin 1901 à Alger.

Elle est la fille légitime de Maurice Achille HURÉ, Directeur honoraire au gouvernement général de l'Algérie, âgé de 25 ans et de Marie Julie Laurence Emilie, dite Lily de VIALAR, âgée de 24 ans.

 

Son père meurt le 10 novembre 1945, Zette est âgée de 44 ans.

 

Elle s'unit avec Jacques DUCHEMIN.

Ce couple aura deux enfants :

-Nicole.

-Jacqueline.

 

Elle épouse en secondes noces le Colonel André LAUDE.

Ce couple n’aura pas d’enfants.

 

Elle épouse en troisièmes noces Jean de PAS, Colonel d’aviation.

Ce couple n’aura pas d’enfants.

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2 - Sosa : 3

 

Jacqueline Marguerite Edmée Laurence HURÉ est née le mercredi 18 octobre 1905 à Marseille (13000).

Elle est la fille légitime de Maurice Achille HURÉ, Directeur honoraire au gouvernement général de l'Algérie, âgé de 29 ans et de Marie Julie Laurence Emilie, dite Lily de VIALAR, âgée de 28 ans. A sa naissance, elle a une soeur Suzanne Judith Marie (née en 1901).

 

Elle s'unit le vendredi 29 juin 1928 à Paris - Mairie du 16° avec Pierre Jules Marie Paul Victor BRUSAUT, Colonel de cavalerie, le fils légitime de Cazimir François Joseph Gaston BRUSAUT et de Marie Françoise Caroline "Marthe" GISCLARD.

Ce couple aura cinq enfants :

-X.

-Jean-François Marie André Henri né en 1933.

-X.

-X.

-Catherine Marie Bénédicte "Maïten" née en 1940.

 

Le 21 janvier 1979 son époux meurt, Jacqueline est âgée de 73 ans.

 

Jacqueline HURÉ est décédée le dimanche 31 décembre 1995, à l'âge de 90 ans, à Paris.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3.1

 

Alice LEGRAND est née le lundi 18 décembre 1905.

Elle est la fille légitime d'Albert Géry Louis LEGRAND, Avoué, puis administrateur de sociétés, âgé de 28 ans et de Marguerite de VIALAR, âgée de 26 ans.

 

Alice LEGRAND est décédée le mercredi 25 février 1925, à l'âge de 19 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3.2

 

Andrée LEGRAND est née le dimanche 27 octobre 1907.

Elle est la fille légitime d'Albert Géry Louis LEGRAND, Avoué, puis administrateur de sociétés, âgé de 30 ans et de Marguerite de VIALAR, âgée de 28 ans. A sa naissance, elle a une soeur Alice (née en 1905).

 

Andrée LEGRAND est décédée le mercredi 5 novembre 1947, à l'âge de 40 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3.3

 

Anne-Marie, dite Toto, LEGRAND est née le samedi 6 avril 1912.

Elle est la fille légitime d'Albert Géry Louis LEGRAND, Avoué, puis administrateur de sociétés, âgé de 35 ans et de Marguerite de VIALAR, âgée de 33 ans. A sa naissance, elle a plusieurs soeurs : Alice (née en 1905), Andrée (née en 1907).

 

En 1997 son époux meurt, Anne-Marie est âgée de 84 ans.

 

Elle s'unit avec Jean Marie Alphonse François Hippolyte LECOMTE, Général de corps d'armée, le fils légitime de Jean François Alphonse LECOMTE et de Mathilde JOLIVET de RIENCOURT.

Ce couple aura cinq enfants :

-Anne née en 1937.

-Isoline née en 1938.

-Jean-Ours né en 1941.

-Noëlle née en 1944.

-Marie née en 1947.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b.3.1

 

Pierre BERLANDIER voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Joseph BERLANDIER, Avocat et de Germaine de VIALAR.

 

Pierre sera Avocat à Alger puis à Nice.

 

Il s'unit avec Monique de BLANCHEFORT de CRÉQUY.

Ce couple aura deux enfants :

-Anne née en 1952.

-Pierre né en 1965.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b.3.2

 

Josette BERLANDIER est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Joseph BERLANDIER, Avocat et de Germaine de VIALAR.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b.3.3

 

Paulette BERLANDIER est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Joseph BERLANDIER, Avocat et de Germaine de VIALAR.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1

 

Marguerite TIERS de BAR-BRUSLEY est née en 1881.

Elle est la fille légitime d'Emmanuel TIERS de BAR-BRUSLEY, âgé de 25 ans et de Rose COUDERT de LA COMBE, âgée de 17 ans.

 

Elle s'unit avec Alfred BÔCHER.

Ce couple aura deux enfants :

-Anne-Marie née en 1921.

-Micheline née en 1923.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.2

 

Catherine TIERS de BAR-BRUSLEY est née en 1884.

Elle est la fille légitime d'Emmanuel TIERS de BAR-BRUSLEY, âgé de 28 ans et de Rose COUDERT de LA COMBE, âgée de 20 ans. A sa naissance, elle a une soeur Marguerite (née en 1881).

 

Elle s'unit avec Paul ANTIER.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Catherine TIERS de BAR-BRUSLEY est décédée en 1979, à l'âge de 95 ans, à Bergerac.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3

 

Marie-Louise TIERS de BAR-BRUSLEY est née en 1884.

Elle est la fille légitime d'Emmanuel TIERS de BAR-BRUSLEY, âgé de 28 ans et de Rose COUDERT de LA COMBE, âgée de 20 ans. A sa naissance, elle a une soeur Marguerite (née en 1881).

 

Elle s'unit avec le Marquis Robert I de LAPLAGNOLLE.

Ce couple aura trois enfants :

-Anne née en 1904.

-Jacqueline I née en 1907.

-Bernard né en 1909.

 

Marie-Louise TIERS de BAR-BRUSLEY est décédée en 1976, à l'âge de 91 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.2.1

 

Emile BRUSLEY voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean Maximin Etienne BRUSLEY, Licencié en droit et de Jeanne Andrée Marie Marguerite "Valérie" PIOLA.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.2.2

 

Rose-Marie BRUSLEY est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean Maximin Etienne BRUSLEY, Licencié en droit et de Jeanne Andrée Marie Marguerite "Valérie" PIOLA.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.2.3

 

Henri BRUSLEY voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean Maximin Etienne BRUSLEY, Licencié en droit et de Jeanne Andrée Marie Marguerite "Valérie" PIOLA.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.2.4

 

Robert BRUSLEY voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean Maximin Etienne BRUSLEY, Licencié en droit et de Jeanne Andrée Marie Marguerite "Valérie" PIOLA.

 

 

Génération 15

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.1.1.1b

 

Pierre CHATELUS de VIALAR voit le jour le dimanche 1 avril 1945.

Il est le fils légitime de Claude CHATELUS, Publiciste, âgé de 42 ans et de Jacqueline, dite Jacotte de VIALAR, âgée de 39 ans.

 

Il s'unit le mardi 14 juin 1977 avec Isabelle AUBOYNEAU, la fille légitime de Philippe AUBOYNEAU et de Kitty DAVET.

Ce couple aura un enfant :

-Augustin Claude Marie Philippe né en 1976.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.1.1.2b

 

Jean-Claude CHATELUS de VIALAR voit le jour le dimanche 11 août 1946.

Il est le fils légitime de Claude CHATELUS, Publiciste, âgé de 43 ans et de Jacqueline, dite Jacotte de VIALAR, âgée de 40 ans. A sa naissance, il a un frère Pierre (né en 1945).

 

Il s'unit le vendredi 26 juin 1970 avec Chantal SAGLIO.

Ce couple aura un enfant :

-Anne née en 1971.

 

Jean-Claude CHATELUS de VIALAR est décédé le mardi 8 août 1972, à l'âge de 25 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1

 

Claudine GAUDIBERT est née le mercredi 8 janvier 1941.

Elle est la fille légitime de Raoul GAUDIBERT, médecin colonial et de Simone PLANTADE, âgée de 28 ans.

 

Elle s'unit avec Philippe BIÉRER, Officier de marine.

Ce couple aura onze enfants :

-Isabelle née en 1964.

-Marc né en 1966.

-Anne-Marie née en 1967.

-Solange née en 1969.

-Paul né en 1971.

-Camille née en 1972.

-Henri né en 1973.

-François né en 1977.

-Marie-Aleth née en 1980.

-Cécilia né en 1984.

-Louis-Bernard né en 1988.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.2

 

Hervé GAUDIBERT voit le jour en 1942.

Il est le fils légitime de Raoul GAUDIBERT, médecin colonial et de Simone PLANTADE, âgée de 29 ans. A sa naissance, il a une soeur Claudine (née en 1941).

 

Hervé sera Kinésithérapeute.

 

Il aura trois enfants dont la mère ne nous est pas connue :

-Eva.

-Kelly.

-Olivia.

 

Note : Il vit en Nouvelle-Calédonie.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.3

 

Anne GAUDIBERT est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Raoul GAUDIBERT, médecin colonial et de Simone PLANTADE.

 

Elle s'unit avec Georges CANTAGRIL.

Ce couple aura trois enfants :

-Marie.

-Pierre.

-Yves.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.4

 

Christian GAUDIBERT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Raoul GAUDIBERT, médecin colonial et de Simone PLANTADE.

 

Christian sera Architecte.

 

Il aura deux enfants dont la mère ne nous est pas connue :

-Delphine.

-Richard.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.1.1

 

Nicole DUCHEMIN est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jacques DUCHEMIN et de Suzanne Judith Marie HURÉ.

 

Elle est mariée, mère et grand-mère (LIL n°78-17 du 6/1/1978).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.1.2

 

Jacqueline DUCHEMIN est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jacques DUCHEMIN et de Suzanne Judith Marie HURÉ.

 

Elle est mariée, mère et grand-mère (LIL n°78-17 du 6/1/1978).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2.2

 

Jean-François Marie André Henri BRUSAUT voit le jour le jeudi 4 mai 1933 à Paris.

Il est le fils légitime de Pierre Jules Marie Paul Victor BRUSAUT, Colonel de cavalerie, âgé de 31 ans et de Jacqueline Marguerite Edmée Laurence HURÉ., âgée de 27 ans. A sa naissance, il a une soeur Corinne Marie Lilette Henriette Nhu'May (née en 1930).

 

Il est baptisé à Paris en l’église St Pierre de Chaillot, le 28 juin 1933.

 

Jean-François est décédé le samedi 29 décembre 1934, à l'âge de un an, à Paris.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2.5 - Sosa : 1

 

Catherine Marie Bénédicte "Maïten" BRUSAUT est née le vendredi 6 décembre 1940 à Tarbes (65000).

Elle est la fille légitime de Pierre Jules Marie Paul Victor BRUSAUT, Colonel de cavalerie, âgé de 38 ans et de Jacqueline Marguerite Edmée Laurence HURÉ, âgée de 35 ans. A sa naissance, elle a plusieurs soeurs : Corinne Marie Lilette Henriette Nhu'May (née en 1930), Laurence Marie Françoise Emilie (née en 1936), Sophie Emilie Anne-Marie Catherine (née en 1939).

 

Elle est baptisée à Bordères-sur-Echèze, le 14 janvier 1941.

 

"Maïten" fait sa première communion le dimanche 23 mai 1948 en la chapelle de Notre Dame des Oiseaux.

 

En mai 1950, elle fait sa confirmation à Fès.

 

Elle s'unit le lundi 28 décembre 1964 à Paris avec Hubert Marie Joseph Maurice AUSCHITZKY, Administrateur Directeur général d’une compagnie d’assurances. Il est le fils légitime de Frank AUSCHITZKY et de Madeleine DANGLADE.

Ce couple aura deux enfants :

-Bertrand Marie François né en 1965.

-Delphine Marie-Noëlle Emilie née en 1967.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3.3.1

 

Anne LECOMTE est née le jeudi 15 avril 1937 à Paris.

Elle est la fille légitime de Jean Marie Alphonse François Hippolyte LECOMTE, Général de corps d'armée, âgé de 33 ans et d'Anne-Marie, dite Toto LEGRAND, âgée de 25 ans.

 

Elle s'unit avec Georges VINDRY.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Anne et Georges divorcent.

 

Elle aura un enfant dont le père n'est pas connu :

-Raphaël.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3.3.2

 

Isoline LECOMTE est née le samedi 23 juillet 1938 à Fresnicourt.

Elle est la fille légitime de Jean Marie Alphonse François Hippolyte LECOMTE, Général de corps d'armée, âgé de 34 ans et d'Anne-Marie, dite Toto LEGRAND, âgée de 26 ans. A sa naissance, elle a une soeur Anne (née en 1937).

 

Isoline LECOMTE est décédée le lundi 3 septembre 1962, à l'âge de 24 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3.3.3

 

Jean-Ours LECOMTE voit le jour le lundi 6 octobre 1941 à Belley (01300).

Il est le fils légitime de Jean Marie Alphonse François Hippolyte LECOMTE, Général de corps d'armée, âgé de 37 ans et d'Anne-Marie, dite Toto LEGRAND, âgée de 29 ans. A sa naissance, il a plusieurs soeurs : Anne (née en 1937), Isoline (née en 1938).

 

Il s'unit avec Dominique CONEHAYE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3.3.4

 

Noëlle LECOMTE est née le mercredi 20 décembre 1944 à Saint-Justin.

Elle est la fille légitime de Jean Marie Alphonse François Hippolyte LECOMTE, Général de corps d'armée, âgé de 41 ans et d'Anne-Marie, dite Toto LEGRAND, âgée de 32 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Anne (née en 1937), Isoline (née en 1938), Jean-Ours (né en 1941).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.3.3.5

 

Marie LECOMTE est née le samedi 14 juin 1947 à Rabat.

Elle est la fille légitime de Jean Marie Alphonse François Hippolyte LECOMTE, Général de corps d'armée, âgé de 43 ans et d'Anne-Marie, dite Toto LEGRAND, âgée de 35 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Anne (née en 1937), Isoline (née en 1938), Jean-Ours (né en 1941), Noëlle (née en 1944).

 

Elle s'unit avec Jose-Luis GALLEGO.

Ce couple aura quatre enfants :

-Constance née en 1968.

-Bianca né en 1971.

-Béatrice née en 1973.

-Edouard né en 1975.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b.3.1.1

 

Anne BERLANDIER est née le samedi 21 juin 1952.

Elle est la fille légitime de Pierre BERLANDIER, Avocat à Alger puis à Nice et de Monique de BLANCHEFORT de CRÉQUY.

 

Elle s'unit avec Hubert PLESSIS.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.5b.3.1.2

 

Pierre BERLANDIER voit le jour le mardi 9 mars 1965.

Il est le fils légitime de Pierre BERLANDIER, Avocat à Alger puis à Nice et de Monique de BLANCHEFORT de CRÉQUY. A sa naissance, il a une soeur Anne (née en 1952).

 

Il s'unit avec Lisiane TOLLEMANS.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1.1

 

Anne-Marie BÔCHER est née en 1921.

Elle est la fille légitime d'Alfred BÔCHER et de Marguerite TIERS de BAR-BRUSLEY, âgée de 39 ans.

 

Elle s'unit avec Bernard SIBILLE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1.2

 

Micheline BÔCHER est née en 1923.

Elle est la fille légitime d'Alfred BÔCHER et de Marguerite TIERS de BAR-BRUSLEY, âgée de 41 ans. A sa naissance, elle a une soeur Anne-Marie (née en 1921).

 

Elle s'unit avec Bernard FORTIN.

Ce couple aura trois enfants :

-Catherine.

-Béatrice.

-Emmanuel.

 

Micheline BÔCHER est décédée le dimanche 24 avril 1983, à l'âge de 60 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1

 

Anne de LAPLAGNOLLE est née en 1904.

Elle est la fille légitime du Marquis Robert I de LAPLAGNOLLE et de Marie-Louise TIERS de BAR-BRUSLEY, âgée de 19 ans.

 

Elle s'unit en 1923 avec François DELPIT.

Ce couple aura cinq enfants :

-Jacques né en 1925.

-Solange née en 1927.

-Bertrand.

-Marie-France.

-Monique.

 

Anne de LAPLAGNOLLE est décédée en 2004, à l'âge de 100 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.2

 

Jacqueline I de LAPLAGNOLLE est née en 1907.

Elle est la fille légitime du Marquis Robert I de LAPLAGNOLLE et de Marie-Louise TIERS de BAR-BRUSLEY, âgée de 23 ans. A sa naissance, elle a une soeur Anne (née en 1904).

 

Elle s'unit avec Jean-Jacques CHARLET de SAUVAGE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Jacqueline I. de LAPLAGNOLLE est décédée en 1925, à l'âge de 18 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3

 

Bernard de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1909.

Il est le fils légitime du Marquis Robert I de LAPLAGNOLLE et de Marie-Louise TIERS de BAR-BRUSLEY, âgée de 25 ans. A sa naissance, il a plusieurs soeurs : Anne (née en 1904), Jacqueline I (née en 1907).

 

Il s'unit en 1932 avec Guillemette de CAUSANS.

Ce couple aura cinq enfants :

-Jacqueline II née en 1933.

-Robert, II né en 1936.

-Jean, né en 1938.

-Jacques, né en 1939.

-Philippe, né en 1949.

 

Bernard de LAPLAGNOLLE est décédé en 1974, à l'âge de 65 ans.

 

 

Génération 16

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.1.1.1b.1

 

Augustin Claude Marie Philippe CHATELUS de VIALAR voit le jour le vendredi 24 septembre 1976.

Il est le fils légitime de Pierre CHATELUS de VIALAR, âgé de 31 ans et d'Isabelle AUBOYNEAU, âgée de 27 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.1.1.2b.1

 

Anne CHATELUS de VIALAR est née le jeudi 1 avril 1971.

Elle est la fille légitime de Jean-Claude CHATELUS de VIALAR, âgé de 24 ans et de Chantal SAGLIO, âgée de 24 ans.

 

Son père meurt le 8 août 1972, Anne est âgée de un an.

 

Elle s'unit avec Hugues MÉCHINAUD.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.1

 

Isabelle BIÉRER est née le mercredi 20 mai 1964.

Elle est la fille légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 28 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 23 ans.

 

Elle s'unit avec Peter SMITH.

Ce couple aura cinq enfants :

-Alban.

-Henri-Cyprien.

-Jacques.

-Timothée.

-Victoria.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.2

 

Marc BIÉRER voit le jour le samedi 22 janvier 1966.

Il est le fils légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 29 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 25 ans. A sa naissance, il a une soeur Isabelle (née en 1964).

 

Il s'unit avec Soizic DÉSERT.

Ce couple aura un enfant :

-Aliénor.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.3

 

Anne-Marie BIÉRER est née le lundi 16 janvier 1967.

Elle est la fille légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 30 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 26 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966).

 

Elle s'unit avec Franck-Olivier BRISART.

Ce couple aura trois enfants :

-Astrid.

-Bertille.

-Foulques.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.4

 

Solange BIÉRER est née le mardi 21 janvier 1969.

Elle est la fille légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 32 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 28 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966), Anne-Marie (née en 1967).

 

Elle s'unit avec Christophe LECOURT, graphiste.

Ce couple aura deux enfants :

-Anastasie.

-Aymeric.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.5

 

Paul BIÉRER voit le jour le vendredi 8 janvier 1971.

Il est le fils légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 34 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 30 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966), Anne-Marie (née en 1967), Solange (née en 1969).

 

Paul sera Prêtre.

 

Note : Il officie à Melbourne, en Australie.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.6

 

Camille BIÉRER est née le samedi 20 mai 1972.

Elle est la fille légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 36 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 31 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966), Anne-Marie (née en 1967), Solange (née en 1969), Paul (né en 1971).

 

Elle s'unit avec Jean LEFLOCH.

Ce couple aura un enfant :

-Adrien.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.7

 

Henri BIÉRER voit le jour le samedi 17 novembre 1973.

Il est le fils légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 37 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 32 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966), Anne-Marie (née en 1967), Solange (née en 1969), Paul (né en 1971), Camille (née en 1972).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.8

 

François BIÉRER voit le jour le mardi 1 novembre 1977.

Il est le fils légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 41 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 36 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966), Anne-Marie (née en 1967), Solange (née en 1969), Paul (né en 1971), Camille (née en 1972), Henri (né en 1973).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.9

 

Marie-Aleth BIÉRER est née le samedi 20 septembre 1980.

Elle est la fille légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 44 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 39 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966), Anne-Marie (née en 1967), Solange (née en 1969), Paul (né en 1971), Camille (née en 1972), Henri (né en 1973), François (né en 1977).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.10

 

Cécilia BIÉRER voit le jour le vendredi 3 février 1984.

Il est le fils légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 47 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 43 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966), Anne-Marie (née en 1967), Solange (née en 1969), Paul (né en 1971), Camille (née en 1972), Henri (né en 1973), François (né en 1977), Marie-Aleth (née en 1980).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.11

 

Louis-Bernard BIÉRER voit le jour le vendredi 8 janvier 1988.

Il est le fils légitime de Philippe BIÉRER, Officier de marine, âgé de 51 ans et de Claudine GAUDIBERT, âgée de 47 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1964), Marc (né en 1966), Anne-Marie (née en 1967), Solange (née en 1969), Paul (né en 1971), Camille (née en 1972), Henri (né en 1973), François (né en 1977), Marie-Aleth (née en 1980), Cécilia (né en 1984).

 

Louis-Bernard BIÉRER est décédé le mercredi 24 février 1988.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.2.1

 

Eva GAUDIBERT est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d’Hervé GAUDIBERT, Kinésithérapeute.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.2.2

 

Kelly GAUDIBERT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d’Hervé GAUDIBERT, Kinésithérapeute.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.2.3

 

Olivia GAUDIBERT est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d’Hervé GAUDIBERT, Kinésithérapeute.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.3.1

 

Marie CANTAGRIL est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Georges CANTAGRIL et d'Anne GAUDIBERT.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.3.2

 

Pierre CANTAGRIL voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Georges CANTAGRIL et d'Anne GAUDIBERT.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.3.3

 

Yves CANTAGRIL est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Georges CANTAGRIL et d'Anne GAUDIBERT.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.4.1

 

Delphine GAUDIBERT est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Christian GAUDIBERT, Architecte.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.4.2

 

Richard GAUDIBERT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Christian GAUDIBERT, Architecte.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2.5.1

 

Bertrand Marie François AUSCHITZKY voit le jour le mercredi 20 octobre 1965 à Paris.

Il est le fils légitime de Hubert Marie Joseph Maurice AUSCHITZKY, A-D.G. de Compagnie d'assurances, âgé de 36 ans et de Catherine Marie Bénédicte "Maïten" BRUSAUT, âgée de 24 ans.

 

Bertrand sera Informaticien.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2.5.2

 

Delphine Marie-Noëlle Emilie AUSCHITZKY est née le mercredi 26 avril 1967 à La Flèche (72200).

Elle est la fille légitime de Hubert Marie Joseph Maurice AUSCHITZKY, A-D.G. de Compagnie d'assurances, âgé de 37 ans et de Catherine Marie Bénédicte "Maïten" BRUSAUT, âgée de 26 ans. A sa naissance, elle a un frère Bertrand Marie François (né en 1965).

 

Elle s'unit le samedi 14 mai 1994 à La Flèche avec Jean Baptiste François NÉNY, Infographiste cartographe, le fils légitime d'Alexis Pierre Marie NÉNY et de Françoise Thérèse Marie Josèphe d'HAUSSY.

Ce couple aura quatre enfants :

-Marie Françoise Maïten née en 1995.

-Philippine Marie Olivia née en 1996.

-Hilaire Marie Pierre né en 1999.

-Venceslas Marie Grégoire né en 2002.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1.2.2

 

Béatrice FORTIN est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Bernard FORTIN et de Micheline BÔCHER.

 

Elle s'unit avec Jean-Loup ROUSSEL.

Ce couple aura un enfant :

-Stéphanie née en 1971.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1.2.3

 

Emmanuel FORTIN voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Bernard FORTIN et de Micheline BÔCHER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.1

 

Jacques DELPIT voit le jour en 1925.

Il est le fils légitime de François DELPIT, âgé de 27 ans et d'Anne de LAPLAGNOLLE, âgée de 21 ans.

 

Son père meurt en 1945, Jacques est âgé de 20 ans.

 

Jacques DELPIT est décédé en 1953, à l'âge de 28 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2

 

Solange DELPIT est née en 1927.

Elle est la fille légitime de François DELPIT, âgé de 29 ans et d'Anne de LAPLAGNOLLE, âgée de 23 ans. A sa naissance, elle a un frère Jacques (né en 1925).

 

Son père meurt en 1945, Solange est âgée de 18 ans.

 

Elle s'unit en 1949 avec Guy SAINT GEORGES CHAUMET, le fils légitime de Marcel SAINT GEORGES CHAUMET et de Madeleine SOYER.

Ce couple aura cinq enfants :

-Anne née en 1954.

-Sylvie née en 1956.

-Tristan né en 1960.

-Carol née en 1965.

-Marc né en 1967.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3

 

Bertrand DELPIT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de François DELPIT et d'Anne de LAPLAGNOLLE.

 

Il s'unit avec Maryvonne GUILBERT LA TOUR.

Ce couple aura six enfants :

-Jérôme.

-Guillaume.

-Antoine.

-Benoît.

-Catherine.

-François.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.4

 

Marie-France DELPIT est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de François DELPIT et d'Anne de LAPLAGNOLLE.

 

Elle s'unit avec Olivier DUMOUCHEL de PREMARE.

Ce couple aura cinq enfants :

-Emmanuelle née en 1968.

-Thibaud né en 1971.

-Alban né en 1972.

-Emilie née en 1976.

-Quitterie né en 1978.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.5

 

Monique DELPIT est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de François DELPIT et d'Anne de LAPLAGNOLLE.

 

Elle s'unit avec François ROUSSEAU, Ingénieur civil des Mines.

Ce couple aura six enfants :

-France née en 1970.

-Isabelle née en 1974.

-Anne-Sophie née en 1978.

-Aude-Sixtine née en 1982.

-Marie-Laure.

-Sybille.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.1

 

Jacqueline II de LAPLAGNOLLE est née en 1933.

Elle est la fille légitime de Bernard de LAPLAGNOLLE, âgé de 24 ans et de Guillemette de CAUSANS.

 

Elle s'unit en 1954 avec Jacques FRACHON.

Ce couple aura deux enfants :

-Gauthier né en 1963.

-Didier.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.2

 

Robert II de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1936.

Il est le fils légitime de Bernard de LAPLAGNOLLE, âgé de 27 ans et de Guillemette de CAUSANS. A sa naissance, il a une soeur Jacqueline II (née en 1933).

 

Il s'unit avec Monique de VILLÈLE.

Ce couple aura quatre enfants :

-Isabelle née en 1963.

-Myriam né en 1965.

-Stéphane né en 1969.

-Claire.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3

 

Jean de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1938.

Il est le fils légitime de Bernard de LAPLAGNOLLE, âgé de 29 ans et de Guillemette de CAUSANS. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Jacqueline II (née en 1933), Robert II (né en 1936).

 

Il s'unit avec Roselyne de VILLÈLE.

Ce couple aura trois enfants :

-Christelle née en 1965.

-Patrick né en 1967.

-Axel né en 1972.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.4

 

Jacques de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1939.

Il est le fils légitime de Bernard de LAPLAGNOLLE, âgé de 30 ans et de Guillemette de CAUSANS. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Jacqueline II (née en 1933), Robert II  (né en 1936), Jean, (né en 1938).

 

Jacques sera Colonel.

 

Il s'unit avec Guénolée de VILLÈLE.

Ce couple aura six enfants :

-Eric né en 1969.

-Thierry né en 1970.

-Olivier né en 1973.

-Marina née en 1979.

-Florence née en 1983.

-Sixtine née en 1986.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.5

 

Philippe de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1949.

Il est le fils légitime de Bernard de LAPLAGNOLLE, âgé de 40 ans et de Guillemette de CAUSANS. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Jacqueline II (née en 1933), Robert II (né en 1936), Jean (né en 1938), Jacques (né en 1939).

 

Il s'unit avec Brigitte de MARTRIN-DONOS.

Ce couple aura trois enfants :

-Sophie née en 1975.

-Laure née en 1976.

-Thibault né en 1984.

 

 

Génération 17

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.1.1

 

Alban SMITH voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Peter SMITH et d'Isabelle BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.1.2

 

Henri-Cyprien SMITH voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Peter SMITH et d'Isabelle BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.1.3

 

Jacques SMITH voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Peter SMITH et d'Isabelle BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.1.4

 

Timothée SMITH est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Peter SMITH et d'Isabelle BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.1.5

 

Victoria SMITH est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Peter SMITH et d'Isabelle BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.2.1

 

Aliénor BIÉRER est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Marc BIÉRER et de Soizic DÉSERT.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.3.1

 

Astrid BRISART est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Franck-Olivier BRISART et d'Anne-Marie BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.3.2

 

Bertille BRISART voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Franck-Olivier BRISART et d'Anne-Marie BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.3.3

 

Foulques BRISART voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Franck-Olivier BRISART et d'Anne-Marie BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.4.1

 

Anastasie LECOURT est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Christophe LECOURT, graphiste et de Solange BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.4.2

 

Aymeric LECOURT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Christophe LECOURT, graphiste et de Solange BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.3b.3.1a.1.6.1

 

Adrien LEFLOCH voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean LEFLOCH et de Camille BIÉRER.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2.5.2.1

 

Marie Françoise Maïten NÉNY est née le samedi 11 février 1995 à Paris.

Elle est la fille légitime de Jean Baptiste François NÉNY, Infographiste cartographe, âgé de 31 ans et de Delphine Marie-Noëlle Emilie AUSCHITZKY, âgée de 27 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2.5.2.2

 

Philippine Marie Olivia NÉNY est née le dimanche 15 septembre 1996 au Mans (72000).

Elle est la fille légitime de Jean Baptiste François NÉNY, Infographiste cartographe, âgé de 32 ans et de Delphine Marie-Noëlle Emilie AUSCHITZKY, âgée de 29 ans. A sa naissance, elle a une soeur Marie Françoise Maïten (née en 1995).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2.5.2.3

 

Hilaire Marie Pierre NÉNY voit le jour le jeudi 2 décembre 1999 au Mans (72000).

Il est le fils légitime de Jean Baptiste François NÉNY, Infographiste cartographe, âgé de 36 ans et de Delphine Marie-Noëlle Emilie AUSCHITZKY, âgée de 32 ans. A sa naissance, il a plusieurs soeurs : Marie Françoise Maïten (née en 1995), Philippine Marie Olivia (née en 1996).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.2.4b.2.2.5.2.4

 

Venceslas Marie Grégoire NÉNY voit le jour le vendredi 2 août 2002 au Mans (72000).

Il est le fils légitime de Jean Baptiste François NÉNY, Infographiste cartographe, âgé de 38 ans et de Delphine Marie-Noëlle Emilie AUSCHITZKY, âgée de 35 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Marie Françoise Maïten (née en 1995), Philippine Marie Olivia (née en 1996), Hilaire Marie Pierre (né en 1999).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1.2.1.1

 

Edouard FABRY voit le jour en 1982.

Il est le fils légitime de Christian FABRY et de Catherine FORTIN.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1.2.1.2

 

Constance FABRY est née en 1984.

Elle est la fille légitime de Christian FABRY et de Catherine FORTIN. A sa naissance, elle a un frère Edouard (né en 1982).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1.2.1.3

 

Hubert FABRY est née en 1989.

Elle est la fille légitime de Christian FABRY et de Catherine FORTIN. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Edouard (né en 1982), Constance (née en 1984).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.1.2.2.1

 

Stéphanie ROUSSEL est née en 1971.

Elle est la fille légitime de Jean-Loup ROUSSEL et de Béatrice FORTIN.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.1

 

Anne SAINT GEORGES CHAUMET est née en 1954.

Elle est la fille légitime de Guy SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 32 ans et de Solange DELPIT, âgée de 27 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.2

 

Sylvie SAINT GEORGES CHAUMET est née en 1956.

Elle est la fille légitime de Guy SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 34 ans et de Solange DELPIT, âgée de 29 ans. A sa naissance, elle a une soeur Anne (née en 1954).

 

Elle s'unit avec Christian d'AILLIÈRES.

Ce couple aura cinq enfants :

-Marie Astrid née en 1981.

-Ségolène née en 1983.

-Isaure née en 1988.

-Carol.

-Marc.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.3

 

Tristan SAINT GEORGES CHAUMET voit le jour en 1960.

Il est le fils légitime de Guy SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 38 ans et de Solange DELPIT, âgée de 33 ans. A sa naissance, il a plusieurs soeurs : Anne (née en 1954), Sylvie (née en 1956).

 

Il s'unit avec Frédérique de MAINTENANT.

Ce couple aura trois enfants :

-Nicolas né en 1985.

-Tiphaine né en 1988.

-Alexis né en 1996.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.4

 

Carol SAINT GEORGES CHAUMET est née en 1965.

Elle est la fille légitime de Guy SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 43 ans et de Solange DELPIT, âgée de 38 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Anne (née en 1954), Sylvie (née en 1956), Tristan (né en 1960).

 

Elle s'unit avec Thierry BOLLORÉ.

Ce couple aura quatre enfants :

-Grégoire né en 1991.

-Guillaume né en 1993.

-Charles né en 1994.

-Loïs né en 1996.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.5

 

Marc SAINT GEORGES CHAUMET voit le jour en 1967.

Il est le fils légitime de Guy SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 45 ans et de Solange DELPIT, âgée de 40 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Anne (née en 1954), Sylvie (née en 1956), Tristan (né en 1960), Carol (née en 1965).

 

Il s'unit avec Marie de BEAUSSE.

Ce couple aura trois enfants :

-Mayeul né en 1995.

-Magdeleine née en 1997.

-Marin né en 1999.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.1

 

Jérôme DELPIT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Bertrand DELPIT et de Maryvonne GUILBERT LA TOUR.

 

Il s'unit avec Catherine GANNAT.

Ce couple aura trois enfants :

-Aymar né en 1995.

-Alban né en 1996.

-Victor né en 1999.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.2

 

Guillaume DELPIT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Bertrand DELPIT et de Maryvonne GUILBERT LA TOUR.

 

Il s'unit avec Sophie de LAMBERT DES GRANGES.

Ce couple aura cinq enfants :

-Anne-Thaïs née en 1994.

-Jacques François né en 1996.

-Marie Capucine née en 1999.

-Laure Hélène née en 2000.

-Hugues-Henri né en 2003.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.3

 

Antoine DELPIT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Bertrand DELPIT et de Maryvonne GUILBERT LA TOUR.

 

Il s'unit avec Muriel CHARRIER.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.4

 

Benoît DELPIT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Bertrand DELPIT et de Maryvonne GUILBERT LA TOUR.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.5

 

Catherine DELPIT est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Bertrand DELPIT et de Maryvonne GUILBERT LA TOUR.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.6

 

François DELPIT voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Bertrand DELPIT et de Maryvonne GUILBERT LA TOUR.

 

François sera Prêtre.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.4.1

 

Emmanuelle DUMOUCHEL de PREMARE est née en 1968.

Elle est la fille légitime d'Olivier DUMOUCHEL de PREMARE et de Marie-France DELPIT.

 

Emmanuelle sera En religion.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.4.2

 

Thibaud DUMOUCHEL de PREMARE voit le jour en 1971.

Il est le fils légitime d'Olivier DUMOUCHEL de PREMARE et de Marie-France DELPIT. A sa naissance, il a une soeur Emmanuelle (née en 1968).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.4.3

 

Alban DUMOUCHEL de PREMARE voit le jour en 1972.

Il est le fils légitime d'Olivier DUMOUCHEL de PREMARE et de Marie-France DELPIT. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Emmanuelle (née en 1968), Thibaud (né en 1971).

 

Alban DUMOUCHEL de PREMARE est décédé en 1972, à l'âge de moins d'un an.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.4.4

 

Emilie DUMOUCHEL de PREMARE est née en 1976.

Elle est la fille légitime d'Olivier DUMOUCHEL de PREMARE et de Marie-France DELPIT. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Emmanuelle (née en 1968), Thibaud (né en 1971).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.4.5

 

Quitterie DUMOUCHEL de PREMARE voit le jour en 1978.

Il est le fils légitime d'Olivier DUMOUCHEL de PREMARE et de Marie-France DELPIT. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Emmanuelle (née en 1968), Thibaud (né en 1971), Emilie (née en 1976).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.5.1

 

France ROUSSEAU est née en 1970.

Elle est la fille légitime de François ROUSSEAU, Ingénieur civil des Mines et de Monique DELPIT.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.5.2

 

Isabelle ROUSSEAU est née en 1974.

Elle est la fille légitime de François ROUSSEAU, Ingénieur civil des Mines et de Monique DELPIT. A sa naissance, elle a une soeur France (née en 1970).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.5.3

 

Anne-Sophie ROUSSEAU est née en 1978.

Elle est la fille légitime de François ROUSSEAU, Ingénieur civil des Mines et de Monique DELPIT. A sa naissance, elle a plusieurs soeurs : France (née en 1970), Isabelle (née en 1974).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.5.4

 

Aude-Sixtine ROUSSEAU est née en 1982.

Elle est la fille légitime de François ROUSSEAU, Ingénieur civil des Mines et de Monique DELPIT. A sa naissance, elle a plusieurs soeurs : France (née en 1970), Isabelle (née en 1974), Anne-Sophie (née en 1978).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.5.5

 

Marie-Laure ROUSSEAU est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de François ROUSSEAU, Ingénieur civil des Mines et de Monique DELPIT.

 

Elle s'unit avec Fabrice SIMON.

Ce couple aura un enfant :

-Jeanne née à une date inconnue.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.5.6

 

Sybille ROUSSEAU est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de François ROUSSEAU, Ingénieur civil des Mines et de Monique DELPIT.

 

Elle s'unit avec Michel de BEAUSSE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.1.1

 

Gauthier FRACHON voit le jour en 1963.

Il est le fils légitime de Jacques FRACHON et de Jacqueline II de LAPLAGNOLLE, âgée de 30 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.1.2

 

Didier FRACHON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jacques FRACHON et de Jacqueline II de LAPLAGNOLLE.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.2.1

 

Isabelle de LAPLAGNOLLE est née en 1963.

Elle est la fille légitime du Marquis Robert II de LAPLAGNOLLE, âgé de 27 ans et de Monique de VILLÈLE.

 

Elle s'unit avec Paul MONTANE de LA ROQUE.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.2.2

 

Myriam de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1965.

Il est le fils légitime du Marquis Robert II de LAPLAGNOLLE, âgé de 29 ans et de Monique de VILLÈLE. A sa naissance, il a une soeur Isabelle (née en 1963).

 

Il s'unit avec Patrick DOUMERC.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.2.3

 

Stéphane de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1969 à Van Keer.

Il est le fils légitime du Marquis de LAPLAGNOLLE, âgé de 33 ans et de Monique de VILLÈLE. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Isabelle (née en 1963), Myriam (né en 1965).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.2.4

 

Claire de LAPLAGNOLLE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime du Marquis Robert II de LAPLAGNOLLE et de Monique de VILLÈLE.

 

Elle s'unit avec Charles LA FAY.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.1

 

Christelle de LAPLAGNOLLE est née en 1965.

Elle est la fille légitime du Comte Jean de LAPLAGNOLLE, âgé de 27 ans et de Roselyne de VILLÈLE.

 

Elle s'unit avec Gilles MARTIGNAC.

Ce couple aura quatre enfants :

-Paul né en 1996.

-Victoire née en 1997.

-Charles né en 1999.

-Clémence née en 2000.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.2

 

Patrick de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1967.

Il est le fils légitime du Comte Jean de LAPLAGNOLLE, âgé de 29 ans et de Roselyne de VILLÈLE. A sa naissance, il a une soeur Christelle (née en 1965).

 

Patrick de LAPLAGNOLLE est décédé en 1993, à l'âge de 26 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.3

 

Axel de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1972.

Il est le fils légitime du Comte Jean de LAPLAGNOLLE, âgé de 34 ans et de Roselyne de VILLÈLE. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Christelle (née en 1965), Patrick (né en 1967).

 

Il s'unit avec Soysic de PASCAL.

Ce couple aura deux enfants :

-Astrid née en 1999.

-Bénédicte née en 2000.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.4.1

 

Eric de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1969.

Il est le fils légitime du Comte Jacques de LAPLAGNOLLE, Colonel, âgé de 30 ans et de Guénolée de VILLÈLE.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.4.2

 

Thierry de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1970.

Il est le fils légitime du Comte Jacques de LAPLAGNOLLE, Colonel, âgé de 31 ans et de Guénolée de VILLÈLE. A sa naissance, il a un frère Eric (né en 1969).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.4.3

 

Olivier de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1973.

Il est le fils légitime du Comte Jacques de LAPLAGNOLLE, Colonel, âgé de 34 ans et de Guénolée de VILLÈLE. A sa naissance, il a plusieurs frères: Eric (né en 1969), Thierry (né en 1970).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.4.4

 

Marina de LAPLAGNOLLE est née en 1979.

Elle est la fille légitime du Comte Jacques de LAPLAGNOLLE, Colonel, âgé de 40 ans et de Guénolée de VILLÈLE. A sa naissance, elle a plusieurs frères: Eric (né en 1969), Thierry (né en 1970), Olivier (né en 1973).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.4.5

 

Florence de LAPLAGNOLLE est née en 1983.

Elle est la fille légitime du Comte Jacques de LAPLAGNOLLE, Colonel, âgé de 44 ans et de Guénolée de VILLÈLE. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Eric (né en 1969), Thierry (né en 1970), Olivier (né en 1973), Marina (née en 1979).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.4.6

 

Sixtine de LAPLAGNOLLE est née en 1986.

Elle est la fille légitime du Comte Jacques de LAPLAGNOLLE, Colonel, âgé de 47 ans et de Guénolée de VILLÈLE. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Eric (né en 1969), Thierry (né en 1970), Olivier (né en 1973), Marina (née en 1979), Florence (née en 1983).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.5.1

 

Sophie de LAPLAGNOLLE est née en 1975.

Elle est la fille légitime du Comte Philippe de LAPLAGNOLLE, âgé de 26 ans et de Brigitte de MARTRIN-DONOS, âgée de 24 ans.

 

Elle s'unit avec François de MARTRES.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.5.2

 

Laure de LAPLAGNOLLE est née en 1976.

Elle est la fille légitime du Comte Philippe de LAPLAGNOLLE, âgé de 27 ans et de Brigitte de MARTRIN-DONOS, âgée de 25 ans. A sa naissance, elle a une soeur Sophie (née en 1975).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.5.3

 

Thibault de LAPLAGNOLLE voit le jour en 1984.

Il est le fils légitime du Comte Philippe de LAPLAGNOLLE, âgé de 35 ans et de Brigitte de MARTRIN-DONOS, âgée de 33 ans. A sa naissance, il a plusieurs soeurs : Sophie (née en 1975), Laure (née en 1976).

 

 

Génération 18

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.2.1

 

Marie Astrid d'AILLIÈRES est née en 1981.

Elle est la fille légitime de Christian d'AILLIÈRES et de Sylvie SAINT GEORGES CHAUMET, âgée de 25 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.2.2

 

Ségolène d'AILLIÈRES est née en 1983.

Elle est la fille légitime de Christian d'AILLIÈRES et de Sylvie SAINT GEORGES CHAUMET, âgée de 27 ans. A sa naissance, elle a une soeur Marie Astrid (née en 1981).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.2.3

 

Isaure d'AILLIÈRES est née en 1988.

Elle est la fille légitime de Christian d'AILLIÈRES et de Sylvie SAINT GEORGES CHAUMET, âgée de 32 ans. A sa naissance, elle a plusieurs soeurs : Marie Astrid (née en 1981), Ségolène (née en 1983).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.2.4

 

Carol d'AILLIÈRES voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Christian d'AILLIÈRES et de Sylvie SAINT GEORGES CHAUMET.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.2.5

 

Marc d'AILLIÈRES voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Christian d'AILLIÈRES et de Sylvie SAINT GEORGES CHAUMET.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.3.1

 

Nicolas SAINT GEORGES CHAUMET voit le jour en 1985.

Il est le fils légitime de Tristan SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 25 ans et de Frédérique de MAINTENANT.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.3.2

 

Tiphaine SAINT GEORGES CHAUMET voit le jour en 1988.

Il est le fils légitime de Tristan SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 28 ans et de Frédérique de MAINTENANT. A sa naissance, il a un frère Nicolas (né en 1985).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.3.3

 

Alexis SAINT GEORGES CHAUMET voit le jour en 1996.

Il est le fils légitime de Tristan SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 36 ans et de Frédérique de MAINTENANT. A sa naissance, il a plusieurs frères: Nicolas (né en 1985), Tiphaine (né en 1988).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.4.1

 

Grégoire BOLLORÉ voit le jour en 1991.

Il est le fils légitime de Thierry BOLLORÉ et de Carol SAINT GEORGES CHAUMET, âgée de 26 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.4.2

 

Guillaume BOLLORÉ voit le jour en 1993.

Il est le fils légitime de Thierry BOLLORÉ et de Carol SAINT GEORGES CHAUMET, âgée de 28 ans. A sa naissance, il a un frère Grégoire (né en 1991).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.4.3

 

Charles BOLLORÉ voit le jour en 1994.

Il est le fils légitime de Thierry BOLLORÉ et de Carol SAINT GEORGES CHAUMET, âgée de 29 ans. A sa naissance, il a plusieurs frères: Grégoire (né en 1991), Guillaume (né en 1993).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.4.4

 

Loïs BOLLORÉ voit le jour en 1996.

Il est le fils légitime de Thierry BOLLORÉ et de Carol SAINT GEORGES CHAUMET, âgée de 31 ans. A sa naissance, il a plusieurs frères: Grégoire (né en 1991), Guillaume (né en 1993), Charles (né en 1994).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.5.1

 

Mayeul SAINT GEORGES CHAUMET voit le jour en 1995.

Il est le fils légitime de Marc SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 28 ans et de Marie de BEAUSSE.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.5.2

 

Magdeleine SAINT GEORGES CHAUMET est née en 1997.

Elle est la fille légitime de Marc SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 30 ans et de Marie de BEAUSSE. A sa naissance, elle a un frère Mayeul (né en 1995).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.2.5.3

 

Marin SAINT GEORGES CHAUMET voit le jour en 1999.

Il est le fils légitime de Marc SAINT GEORGES CHAUMET, âgé de 32 ans et de Marie de BEAUSSE. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Mayeul (né en 1995), Magdeleine (née en 1997).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.1.1

 

Aymar DELPIT voit le jour en 1995.

Il est le fils légitime de Jérôme DELPIT et de Catherine GANNAT.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.1.2

 

Alban DELPIT voit le jour en 1996.

Il est le fils légitime de Jérôme DELPIT et de Catherine GANNAT. A sa naissance, il a un frère Aymar (né en 1995).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.1.3

 

Victor DELPIT voit le jour en 1999.

Il est le fils légitime de Jérôme DELPIT et de Catherine GANNAT. A sa naissance, il a plusieurs frères: Aymar (né en 1995), Alban (né en 1996).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.2.1

 

Anne-Thaïs DELPIT est née en 1994.

Elle est la fille légitime de Guillaume DELPIT et de Sophie de LAMBERT DES GRANGES.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.2.2

 

Jacques François DELPIT voit le jour en 1996.

Il est le fils légitime de Guillaume DELPIT et de Sophie de LAMBERT DES GRANGES. A sa naissance, il a une soeur Anne-Thaïs (née en 1994).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.2.3

 

Marie Capucine DELPIT est née en 1999.

Elle est la fille légitime de Guillaume DELPIT et de Sophie de LAMBERT DES GRANGES. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Anne-Thaïs (née en 1994), Jacques François (né en 1996).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.2.4

 

Laure Hélène DELPIT est née en 2000.

Elle est la fille légitime de Guillaume DELPIT et de Sophie de LAMBERT DES GRANGES. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Anne-Thaïs (née en 1994), Jacques François (né en 1996), Marie Capucine (née en 1999).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.3.2.5

 

Hugues-Henri DELPIT voit le jour en 2003.

Il est le fils légitime de Guillaume DELPIT et de Sophie de LAMBERT DES GRANGES. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Anne-Thaïs (née en 1994), Jacques François (né en 1996), Marie Capucine (née en 1999), Laure Hélène (née en 2000).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.1.5.5.1

 

Jeanne SIMON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Fabrice SIMON et de Marie-Laure ROUSSEAU.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.1.1

 

Paul MARTIGNAC voit le jour en 1996.

Il est le fils légitime de Gilles MARTIGNAC et de Christelle de LAPLAGNOLLE, âgée de 31 ans.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.1.2

 

Victoire MARTIGNAC est née en 1997.

Elle est la fille légitime de Gilles MARTIGNAC et de Christelle de LAPLAGNOLLE, âgée de 32 ans. A sa naissance, elle a un frère Paul (né en 1996).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.1.3

 

Charles MARTIGNAC voit le jour en 1999.

Il est le fils légitime de Gilles MARTIGNAC et de Christelle de LAPLAGNOLLE, âgée de 34 ans. A sa naissance, il a pour frères et soeurs : Paul (né en 1996), Victoire (née en 1997).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.1.4

 

Clémence MARTIGNAC est née en 2000.

Elle est la fille légitime de Gilles MARTIGNAC et de Christelle de LAPLAGNOLLE, âgée de 35 ans. A sa naissance, elle a pour frères et soeurs : Paul (né en 1996), Victoire (née en 1997), Charles (né en 1999).

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.3.1

 

Astrid de LAPLAGNOLLE est née en 1999.

Elle est la fille légitime d'Axel de LAPLAGNOLLE, âgé de 27 ans et de Soyzic de PASCAL.

 

 

1.1.1.3.2.1.1.5.4.4.2.1.3.3.3.3.2

 

Bénédicte de LAPLAGNOLLE est née en 2000.

Elle est la fille légitime d'Axel de LAPLAGNOLLE, âgé de 28 ans et de Soyzic de PASCAL. A sa naissance, elle a une soeur Astrid (née en 1999).

 

 

 

ATTENTION ! Cette base de données n’est pas une référence ; elle peut contenir des erreurs. Les informations n’y sont données qu’à titre indicatif et ne sont pas garanties. Pensez à vérifier avec d’autres sources. Nous déclinons toute responsabilité pour les informations que vous n’auriez pas vérifiées auprès de sources autorisées.