Alliances libournaises

 

 

 

Chronique familiale des LORDON

 

 

 

 

Les Lordon sont originaires de la paroisse d’Orthevielle. La maison ″Hourniquet″ porte les inscriptions suivantes : J.M.S. Marie. Pierre de / LORDON et MENAUT 1594 et CAT / ERI / NE ET ANTI / NE (Voir références : Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Landes-Peyrehorade).

 

Les Lordon, famille de maîtres bouchers, sont membres de cette importante corporation les regroupant autour de règlements, de droits et de privilèges particuliers.

 

Mais qu’était exactement une corporation ?

 

« Dès que la lumière de la civilisation commence à luire sur notre vieille France, nous la découvrons en quelque sorte hérissée, non seulement d’ordres, de seigneuries, de provinces, de communes, mais d’une foule de corporations avec leurs magistratures domestiques (Royer-Collard) ».

 

Les corporations étaient des associations d’individus exerçant la même profession, dans une localité ou dans un district, et dont les membres étaient réciproquement liés par certains droits et devoirs. Le caractère commun de ces institutions, supprimées par la Révolution de 1789, fut, à partir du moyen âge, de faire dépendre l’exercice d’un état quelconque de conditions plus ou moins tyranniques, et de tenir les travailleurs subalternes dans une oppression absolue. L’apprentissage, le compagnonnage et l’acquisition de la maîtrise devinrent autant d’entraves à la liberté individuelle et au progrès de l’industrie. La liberté n’exclut pas les associations, mais elle ne les admet que volontaires et laissant à chacun carrière ouverte à ses facultés propres. Or le système corporatif était entaché d’un despotisme odieux. Ainsi, pour se marier, il fallait que l’ouvrier fût maître, et, pour obtenir la maîtrise, il devait subir l’examen de ceux mêmes avec qui il allait se trouver en rivalité d’intérêts. Le maître, de son côté, était l’objet de mille tracasseries : il devait se tenir à son état, ne faire que son métier. Le savetier ne devait être que savetier ; s’il empiétait sur les prérogatives du cordonnier, il était aussitôt puni d’une forte amende. Aussi les corporations eurent-elles chez nous, durant leur longue existence, une influence fâcheuse sur le commerce. Ne soyons donc pas étonnés quand nous voyons les économistes modernes juger sévèrement ces institutions arbitraires, dont on retrouve encore çà et là assez de traces pour qu’il soit permis de dire qu’elles n’ont point entièrement disparu de nos habitudes. Leur système d’exclusion de toute concurrence, leur esprit de tutelle et de réglementation se sont conservés dans plusieurs professions, parmi lesquelles figuraient encore, à la fin du XIXe siècle, la boucherie et la boulangerie, comme aussi les imprimeurs, libraires et plusieurs autres corps d’état fermés à la concurrence, soit par des usages locaux, soit par des règlements de police, vestiges de ces mêmes abus.

 

Les privilèges des agents de change, des notaires, des huissiers, des commissaires-priseurs, dont le nombre est limité et la nomination soumise à l’accomplissement de formalités particulières, rappellent, sous plus d’un rapport, le temps des maîtrises et jurandes.

 

Les anciennes corporations ont dit leur dernier mot en France. En les étudiant aujourd’hui, nous ne les regardons plus, à proprement parler, que comme un fait historique, fait qui offre un intérêt puissant, attendu que s’y trouve mêlée la vie de la classe moyenne ou de la bourgeoisie

 

 

÷

 

 

L'histoire de Jean de Lordon et de ses descendants

a été établie sur 14 générations.

 

 

 

 

Génération 1

 

 

Sosa : 776

 

Jean de LORDON voit le jour vers 1650 à Peyrehorade - Marchandot.

Il est le fils légitime de parents non connus.

 

Il épouse Jeanne de CASALEIX, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Jean né vers 1682.

 

Jean de LORDON est décédé en 1724, à l'âge de 73 ans environ, à Peyrehorade - Marchandot.

 

 

Génération 2

 

 

1 - Sosa : 388

 

Jean LORDON voit le jour vers 1682 à Peyrehorade.

Il est le fils légitime de Jean de LORDON, âgé de 32 ans environ et de Jeanne de CASALEIX, âgée de 31 ans environ.

 

Jean sera Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade.

 

Il épouse en 1702 à Peyrehorade Catherine DESLOUS, la fille légitime de Bernard DESLOUS et de Marguerite DARTHÈS.

Ce couple aura sept enfants :

-Jeanne née en 1703.

-Henri né en 1711.

-Pierre né en 1713.

-Dominique né en 1715.

-Anne née en 1717.

-Marie née en 1719.

-Jean-Baptiste née en 1722.

 

 

Il épouse Jeanne Marie de PAILLET, la fille légitime de François PAILLET et de Jeanne de BOURDERY.

Ce couple aura un enfant :

-Jean né en 1705.

 

Jean LORDON est décédé le jeudi 15 février 1731, à l'âge de 49 ans environ, à Peyrehorade - Marchandot.

 

 

Génération 3

 

 

1.1a

 

Jeanne LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean LORDON, Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade et de Catherine DESLOUS.

 

Elle est baptisée, le 3 mai 1703.

 

Jeanne est décédée le dimanche 11 mai 1704

 

Note : Parrain, Pierre de Lacoste. Marraine, Jeanne Deslous.

 

 

1.2b

 

Jean de LORDON voit le jour le samedi 9 mai 1705.

Il est le fils légitime de Jean LORDON, Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade, âgé de 23 ans environ et de Jeanne Marie de PAILLET, âgée de moins d'un an.

 

Jean de LORDON est décédé le lundi 9 mai 1707, à l'âge de 2 ans.

 

Note : Parrain, Jeannon de Lapeyre. Marraine Jeanne de Casaboley.

 

 

1.3a

 

Henri de LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean LORDON, Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade et de Catherine DESLOUS.

 

Il est baptisé, le 12 septembre 1711.

 

Son père Jean meurt le 15 février 1731, Henri est âgé de 19 ans.

 

Note : Parrain, Henry de Lapeyre. Marraine Jeanne Duisade.

 

 

1.4a - Sosa : 194

 

Pierre LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean LORDON, Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade et de Catherine DESLOUS.

 

Il s’installera Maître boucher au port de Suré (ou Suzée?).

 

Il a été baptisé le 8 avril 1713 à Peyrehorade (Landes). Parrain Pierre Darroyat, marraine Grace Delaville.

 

Son père Jean meurt le 15 février 1731, Pierre est âgé de 17 ans.

 

Il épouse le mardi 10 février 1733 à Bayonne Jeanne Marie de PAILLET, la fille légitime de François PAILLET et de Jeanne de BOURDERY. Jeanne Marie est née le 3 mai 1714 à Bayonne, où elle décédera le 19 janvier 1766.

 

L’an de grâce mil sept cent trente trois et le dixième de février après [...] de la publication des bans, sans opposition à nos prones dans nos messes de paroisse et les cérémonies de l’église observées, a été célébré mariage, par moi soussigné, entre Pierre Lordon natif de Peyrehorade et habitant de Bayonne, fils de feu Jean Lordon et de Catherine Deslous demeurant chez Calvet, rue Passemilon d’une part, et Jeanne Paillé native et habitante de Bayonne, fille de François Paillé et de feue Jeanne Gordy demeurant maison de Bourdette au port du Sault de l’autre, à ce conventions des pères et mères des époux. (Les) témoins ont été de ce mariage Jean Lavielle, Charles Maurin et Augustin Ricaud, les deux témoins ont signé avec l’époux et l’épouse.

Suivent les signatures.

 

Ce couple aura treize enfants :

-Catherine née en 1733.

-Jeanne-Marie née en 1735.

-Marie née en 1736.

-Bertrande née en 1739.

-Jean III né en 1741.

-Jean-Baptiste né en 1744.

-Saubade née en 1746.

-Jean I né en 1747.

-Gracianne née en 1748.

-Jean II né en 1749.

-Jeanne née en 1750.

-Pierre né en 1751.

-François né en 1753.

 

Pierre LORDON est décédé le samedi 6 janvier 1759, à l'âge de 45 ans, à Bayonne.

 

 

1.5a

 

Dominique de LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean LORDON, Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade et de Catherine DESLOUS.

 

Il est baptisé, le 5 février 1715.

 

Son père Jean meurt le 15 février 1731, Dominique est âgé de 16 ans.

 

Note : Parrain, Dominique Darthez, maître chirurgien. Marraine, Marie de Lapeyre.

 

 

1.6a

 

Anne de LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean LORDON, Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade et de Catherine DESLOUS.

 

Elle est baptisée, le 6 mai 1717.

 

Son père Jean meurt le 15 février 1731, Anne est âgée de 13 ans.

 

Note : Parrain, Jean Deslous, procureur de la commune d'Arthis.

 

 

1.7a

 

Marie de LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean LORDON, Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade et de Catherine DESLOUS.

 

Elle est baptisée, le 6 juillet 1719.

 

Son père Jean meurt le 15 février 1731, Marie est âgée de 11 ans.

 

Note : Parrain, Jean de Marmayoux, maître sellier. Marraine, Marie de Cazaux.

 

 

1.8a

 

Jean-Baptiste de LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean LORDON, Marchand, en résidence "Marchandot", Peyrehorade et de Catherine DESLOUS.

 

Elle est baptisée, le 25 septembre 1722.

 

Son père Jean meurt le 15 février 1731, Jean-Baptiste est âgée de 8 ans.

 

Note : Parrain, Jean-Baptiste Duruthui-Dubardieu, avocat à la Cour. Marraine, Jeanne Marie de Plantier.

 

 

Génération 4

 

 

1.4a.1

 

Catherine LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Elle est baptisée, le 23 septembre 1733.

 

De son mariage avec N... CONSTANT, deux enfants :

1 – Bernard CONSTANT.

2 – François CONSTANT.

Que nous allons retrouver dans l'histoire et la généalogie des Ayguesparsse.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Catherine est âgée de 25 ans.

 

Sa mère Jeanne meurt le 19 janvier 1766, Catherine est âgée de 32 ans.

 

Note : Parrain, François Paillet. Marraine, Catherine Derlau. L'enfant était tenue par Saubade de Lalalle (GG77f°191).

C’est au cours de ce mariage que Martin DANGLADE fera la connaissance de Françoise LACAZE, dite Franchette, et qu’ils se marieront peu de temps après.

 

 

1.4a.2

 

Jeanne-Marie LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Elle est baptisée, le 14 novembre 1735.

 

Elle épouse le mercredi 23 juin 1756 Pierre DUBREUIL, Pourvoyeur en boucherie, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Note : Parrain, Joseph Calbet, maître boucher. Marraine, Jeanne Calbet, fille du parrain (GG79).

 

Le 26 septembre 1789, Jeanne Marie Lordon consent une obligation en faveur de Jean-Léon Danglade et de son épouse, Saubade Lordon, ses beau-frère et soeur.

 

 

1.4a.3

 

Marie LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Elle est baptisée, le 3 janvier 1736.

 

Note : Parrain Jean Laulie. Marraine, Marie Lafite (GG81f°231).

 

 

1.4a.4

 

Bertrande LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Elle est baptisée, le 4 avril 1739.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Bertrande est âgée de 19 ans.

 

Elle s'est mariée le 16 juillet 174. à. (GG84-5. L'acte n'est plus lisible).

 

Note : Parrain, Henry Lordon, boucher. Marraine, Bertrande Dufau. Henry Lordon signe (GG83 f°22).

 

 

1.4a.5

 

Jean III LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Il est baptisé, le 7 avril 1741.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Jean est âgé de 17 ans.

 

Note : Parrain, Jean Lafite. Marraine, Gracy Lassalle.

 

 

1.4a.6

 

Jean-Baptiste LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Il est baptisé, le 6 février 1744.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Jean-Baptiste est âgé de 14 ans.

 

 

Il épouse Catherine CONSTANT, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Le 23 juillet 1822 son épouse Catherine meurt, Jean-Baptiste est âgé de 78 ans.

 

Note : Parrain, Jean-Baptiste Lordon (Il demeure à La Guadeloupe et on l'appelle "L'Américain"). Marraine, Jeanne Lordon. Les deux signent (GG87f°44).

 

 

1.4a.7 - Sosa : 97

 

Saubade LORDON est née à Bayonne le 6 avril 1746.

Elle est la fille légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Saubade sera Marchande, pourvoyeuse en boucherie.

 

Elle est baptisée à Bayonne, le 17 avril 1746.

 

L’an que dessus (1746) et le dix septième avril a été baptisée Saubade Lordon née la veille, fille légitime de Pierre Lordon, m(archan)d boucher, et de Jeanne Paillé son épouse. Le parrain Bernard Darrigol, marraine Saubade Barthe, qui n’a pas signé pour ne savoir écrire de ce interpellée par moy.

Suivent les trois signatures.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Saubade est âgée de 12 ans.

 

Sa mère Jeanne meurt le 19 janvier 1766, Saubade est âgée de 19 ans.

 

Elle épouse le jeudi 13 mars 1766 à Bayonne Claude SANCIER, capitaine de navire, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Veuve, elle épouse le mardi 7 novembre 1769 à Bayonne Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires, le fils légitime de Jean-Léon DANGLADE et de Marie DUMAS.

Ce couple aura neuf enfants :

-Marie née en 1770.

-Martin, dit L'Aîné né en 1771.

-Jean, dit Jean-Baptiste né en 1774.

-Gracieuse Eloïne née en 1776.

-Jeanne née en 1778.

-Marie Gracieuse née en 1779.

-Martin né en 1781.

-Marie Françoise née en 1783.

-Jean-Baptiste Hilaire né en 1785.

 

Le 9 mars 1790 son époux meurt, Saubade est âgée de 43 ans.

 

Note : Parrain, Bernard Darrigol. Marraine, Saubade Barthe.

 

 

1.4a.8

 

Jean I LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Il est baptisé, le 27 août 1747.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Jean est âgé de 11 ans.

 

Sa mère Jeanne meurt le 19 janvier 1766, Jean est âgé de 18 ans.

 

Note : Parrain, Jean Castet, marchand de vin. Marraine, Laurence Barthe (GG90f°99).

 

 

1.4a.9

 

Gracianne LORDON est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Elle est baptisée, le 10 août 1748.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Gracianne est âgée de 10 ans.

 

Sa mère Jeanne meurt le 19 janvier 1766, Gracianne est âgée de 17 ans.

 

Note : Parrain, Guillaume Saint-Auvin, boucher. Marraine, Gracianne Hiriat, épouse de Jean Castets (GG91f°133).

 

 

1.4a.10

 

Jean II LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Il est baptisé, le 15 août 1749.

 

Jean II LORDON est décédé le mercredi 27 décembre 1752, à l'âge de 3 ans.

 

Note : Parrain, Jean Capdevielle. Marraine, Jeanne Lordon, soeur du baptisé (GG92f°147).

 

 

1.4a.11

 

Jeanne LORDON est née le jeudi 10 septembre 1750.

Elle est la fille légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré, âgé de 37 ans et de Jeanne Marie de PAILLET, âgée de 36 ans.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Jeanne est âgée de 8 ans.

 

Sa mère Jeanne meurt le 19 janvier 1766, Jeanne est âgée de 15 ans.

 

Elle épouse Joseph BAROUILLET, Maître tonnelier, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.12

 

Pierre LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Pierre sera Notaire royal et greffier au Sénéchal.

 

Il est baptisé, le 18 octobre 1751.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, Pierre est âgé de 7 ans.

 

Sa mère Jeanne meurt le 19 janvier 1766, Pierre est âgé de 14 ans.

 

Il épouse le mardi 18 mai 1779 Marianne LESPÈS, la fille légitime de N... LESPÈS.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Note : Parrain, Jean Barthe. Marraine, Agnès Castet. Ils signent (GG94f°197).

 

 

1.4a.13

 

François LORDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Pierre LORDON, Maître boucher au port de Suré et de Jeanne Marie de PAILLET.

 

Il est baptisé, le 19 janvier 1753.

 

Son père Pierre meurt le 6 janvier 1759, François est âgé de 5 ans.

 

Sa mère Jeanne meurt le 19 janvier 1766, François est âgé de 13 ans.

 

Note : Parrain, François Letemendy. Marraine, Gracieuse Caillaba (GG6f°9).

 

 

Génération 5

 

1.4a.7.1b

 

Marie DANGLADE est née en 1770 à Bayonne.

Elle est la fille légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires, âgé de 33 ans et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie, âgée de 23 ans.

 

Elle est baptisée à Bayonne, le 11 septembre 1770.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Marie est âgée de 20 ans.

 

Elle épouse le mercredi 13 juin 1792 à Bayonne Louis Victor AULIACQ, Capitaine de navires corsaires, le fils légitime de Victor AULIACQ et de Marie REY.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Note : Parrain, Pierre Dubreuil. Marraine, Marie Danglade, tante maternelle.

 

Le poète populaire Lesca, le tonnelier, avait pris en grippe Marie Danglade, dite la "César" et aussi la "Belle Bouchère", qui, fière de sa grande beauté, paraissait mépriser tous les jeunes gens de la ville qui s'empressaient auprès d'elle. Il paraît que dans une fête donnée à Glain, hors de la porte de Mousserolles, par la corporation des tonneliers, Marie Danglade fit une chute si malheureuse, qu'elle donna lieu au malicieux chansonnier de fabriquer sur cet incident un à-propos qui fit bientôt le tour de la ville. la chanson qui portait le titre de "La Bouchère culbutée" et dans laquelle la jeune fille était comparée au plus blanc satin, fut trouvée diffamatoire par Marie Danglade, et donna lieu à un procès qui fit la joie de Bayonne. Le tonnelier fut condamné à 25 livres tournois d'amende, et le public s'amusa pour son argent.

© Edouard DUCÉRÉ, "Dictionnaire historique de Bayonne".

 

 

1.4a.7.2b - Sosa : 48

 

Martin, dit L'Aîné DANGLADE voit le jour le samedi 30 novembre 1771 à Bayonne.

Il est le fils légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires, âgé de 34 ans et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie, âgée de 25 ans. Sa soeur vivante est Marie (née en 1770).

 

Martin sera négociant.

 

Il est baptisé à Bayonne, le 1 décembre 1771.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Martin est âgé de 18 ans.

 

Il épouse le 2 nivôse an IV à Libourne Françoise, dite Franchette LACAZE, la fille légitime de François Jeune LACAZE et de Marie Elisabeth Marguerite PROTEAU.

Ils concluent un contrat de mariage le 18 frimaire an IV à Libourne.

 

Ce couple aura trois enfants :

-Jean-Baptiste né en an V.

-François-Hippolyte né en 1798.

-Jacques Célestin dit Edouard né en 1800.

 

Martin dit l’Aîné DANGLADE est décédé en 1849, à l'âge de 77 ans, à Bayonne.

 

Note : Parrain N… Danglade, représenté par Jacques Lavil. Marraine Jeanne Lordon.

 

La guerre de course prit fin avec les guerres de l'Empire. Les armateurs n'armaient plus que de petites chaloupes qui ne tenaient pas la mer. Les corsaires étaient obligés de se retirer dans de petits ports de la côte et d'attendre leur proie.

Après 1815, les corsaires basques ne font plus parler d'eux, mais leur histoire n'en constitue pas moins pour la postérité une suite d'exemples des vertus de cette race que César appelle dans ses Mémoires les "Cantabres indomptés" et qui dressèrent à Napoléon, lors de son passage à Saint-Jean-de-Luz, un arc de triomphe surmonté de la devise "Invincibili, Invicti" (les Invaincus, à l'Invincible).

Les Danglade sont maintenant au creux de la vague. Marie Dubourdieu, belle-soeur de Martin, intervient auprès du comte de Cessac, ministre directeur de l'administration de la Guerre afin qu'il soit nommé garde magasin d'habillement à Bayonne. Mais elle essuie un refus. Le 18 octobre, au baptême de son neveu, Jean Louis Armand, il est qualifié de négociant en vins. Cependant nous connaissons la succession : c'est déjà la misère. Il vivait avec femme et enfants dans une seule chambre. disposant en tout et pour tout de deux lits normaux et d'un lit d'enfant, de quatre paires de drap pour cinq individus.

La succession sera réglée par sous-seing privé le 28 fructidor an XI.

Après son décès, son épouse, Françoise Lacaze, dite Franchette et leurs trois enfants, se fixeront définitivement à Libourne.

Mais pourquoi leur passé a-t-il été si longtemps occulté ?

Les Lacaze font partie de la grande bourgeoisie libournaise. L'archétype des familles provinciales si bien décrites par Emile Zola. Raconter le passé aventureux des ancêtres paternels de leurs neveux, à une époque ou "corsaires" et "pirates" se confondaient dans les esprits, aurait fait tâche. Alors s'est bâtie une légende : d'Anglade serait devenu Danglade car la particule aurait été abandonnée à la Révolution ; les capitaines corsaires, de brillants officiers de la Royale, etc.

Largement épaulés par leur famille maternelle, les trois frères, comme leurs descendants, vont faire une percée magistrale. Multipliant les unions avantageuses, achetant hôtels particuliers, vignobles et châteaux. Ils seront négociants en vins et propriétaires. Ils occuperont les plus hautes fonctions à la mairie de Libourne, au Conseil Général, au Tribunal de commerce, au Syndicat des négociants et vins et spiritueux. Plusieurs ont donné leur nom à une rue de la ville ou dans le Sud-Ouest.

 

D'autres Danglade resteront au Pays Basque et ils se reconvertiront dans l'élevage et dans la culture. Jean Louis Armand fera souche en Amérique.

Plusieurs s'établiront peut-être ailleurs, mais pour le moment nous n'avons pas retrouvé leurs descendants.

© H.A.

 

 

1.4a.7.3b

 

Jean, dit Jean-Baptiste DANGLADE voit le jour le dimanche 20 novembre 1774 à Bayonne.

Il est le fils légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires, âgé de 37 ans et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie, âgée de 28 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie (née en 1770), Martin, dit L'Aîné (né en 1771).

 

Jean sera capitaine de navire puis capitaine de corsaire.

 

Il est baptisé à Bayonne, le 21 novembre 1774.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Jean est âgé de 15 ans.

 

Il épouse le 30 ventôse an VIII à Bayonne Marie LISSABE, la fille légitime de Dominique LISSABE et d'Ann ARMSTRONG.

Ce couple aura quatre enfants :

-Martin-Théophile né en 1800.

-Jean (John) Louis Armand né en an X.

-Jean-Baptiste Hilaire, dit Surtout Hilaire né en 1807.

-Marie Amélia, dite Surtout Emilia née en 1813.

 

Jean Baptiste DANGLADE est décédé le vendredi 22 avril 1814, à l'âge de 39 ans.

 

Note : Parrain, Jean Lordon aîné, représenté par Jean-Baptiste Lordon, son frère, oncles maternels. Marraine, Louise Dumas, veuve de Martin Minvielle. Le représentant a signé et non le père pour être absent, ni la marraine pour ne savoir le faire ainsi qu'elle l'a déclaré. Haraneder, vicaire.

Service historique de la Marine.

*

Il n'avait pas encore atteint l'âge de 12 ans quand il fut embarqué comme volontaire sur la Princesse d'Hénin de Bordeaux, navire important commandé par son père, Jean-Léon Danglade pour un voyage vers Saint-Domingue qui dura du 20 juin 1786 au 25 juin 1787. Il repartit de Bordeaux le 10 septembre 1787 en qualité de pilotin sur ce même bâtiment sous les ordres de son père. Pour un motif inconnu, il fut débarqué le 20 septembre 1788 à Port-au-Prince. Il revint à Bordeaux le 3 août 1789, s'étant embarqué le 13 juin 1789 comme passager (gagnant son passage, sans doute par une activité) au port de Jérémie, petite ville de Saint-Domingue, sur le navire la Babiole, capitaine le Sr Brichaud. Il est possible que de septembre 1788 à juin 1789, il fut accueilli par l'un de ses trois oncles, les Lordon, frères de sa mère, partis depuis quelques années vivre dans les îles d'Amérique. Puis, du 7 juin 1790, date du départ de Bayonne, au 8 avril 1791, date de retour dans ce port, il effectua un voyage vers la Méditerranée sur l'Heureuse Rencontre commandée par le capitaine Laloubère. Mais, ce qui est surprenant, c'est que le dit Jean-Baptiste Danglade fut durant cette période deuxième capitaine alors qu'à la date d'embarquement, il n'avait pas encore 16 ans. Probablement, le fait d'avoir été pilotin sur un navire important de 486 / 560 tx et de plus dirigé par son père, lui avait permis d'acquérir des connaissances exigées pour devenir pilote. Il repartit de Bordeaux pour un voyage qui dura du 7 avril 1792 au 23 octobre suivant vers la côte d'Afrique en qualité de lieutenant (il avait 17 ans) sur la Nymphe de Bordeaux, capitaine le Sr Dupuy. Dès le début des guerres de la période révolutionnaire, encore en qualité de lieutenant, il sortit en février 1793 pour une campagne de course sur l'Ami des Planteurs de Bayonne commandé par le capitaine Lissabe. Ce corsaire fut pris par les Anglais le 8 avril 1793. Mais ce Lissabe n'était pas de la famille de Dominique Lissabe que nous connaissons. Il était aussi nommé Jean Lichigaray dit Lissabe. Il était fils de Pierre Délissagaray, natif de Charritte en Soule, et de Jeanne Carjusan d'Urt, et petit-fils de Pierre, sieur de la maison Lissabé et de Thérèse de Lissabé, héritière de cette maison. Suivant l'usage ou ancienne coutume en zone rurale, ces chefs de famille étaient nommés parfois sous le nom de la maison Lissabé et d'autres fois sous le nom patronymique Délissagaray qui, à Bayonne, fut transformé en Lichagaray puis en Lichigaray, nom qui était implanté dans cette ville depuis l'installation des frères Lichigaray venus d'Orthez issus d'une famille importante de ce dernier lieu. Avant d'être pris par les Anglais, l'Ami des Planteurs (110 tx, 2 canons, 4 pierriers et 44 hommes) s'était emparé du navire le Socoro Montaner de Santender de 230 tx et dont l'équipage (10 hommes et 2 mousses) fut conduit prisonnier à Dax. La valeur du chargement de cette prise fut estimée à 600.000 francs. J.B. Danglade, probablement établi sur la prise pour la conduire à Bayonne, évita la captivité car le 11 juin 1793, il signa une procuration afin de permettre à sa mère de recevoir ses parts des prises faites et celles qui seront faites par le dit corsaire. Il ignorait, à cette date, la capture de ce dernier par les Anglais.

Il passa dans la Marine d'Etat avec le grade d'enseigne de vaisseau, alors qu'il n'avait que 19 ans. Ce grade était aussi réservé, par équivalence, aux capitaines de la marine marchande.

Embarqué à Sète le 21 frimaire an II (11 décembre 1793), sur la Résistance, capitaine Aliès, il participa au siège de Port-Vendre et il fut débarqué dans le même port de Sète le 19 germinal an II. Dès le lendemain, 20 germinal (9 avril 1794), il partit de Sète sur La Force, capitaine Granier, pour le siège de Collioure et il arriva à Toulon le 6 fructidor an II (23 août 1794). Puis, toujours comme enseigne de vaisseau, et pour la période de 2 ans, 10 mois et 26 jours, il navigua en escadre et pour des expéditions sur le Barra, capitaine Moreau, sorti de Toulon le 18 fructidor suivant, et ensuite sur la Pégase qui termina cette croisière à Rochefort le 27 brumaire an V (15 novembre 1796). Ce fut le dernier voyage de J.B. Danglade sur des bâtiments de la République. Revint-il malade ou blessé ? Car il demanda l'attribution d'une pension. Il obtint un traitement de réforme de 600 francs au titre d'enseigne de vaisseau réformé. Ce fait ne l'empêcha pas d'entreprendre une campagne de course en qualité de lieutenant sur un très petit corsaire, le Hazard de Bayonne (4 pierriers, 16 hommes) commandé par son beau-frère, Louis Auliacq. En compagnie d'un autre petit navire corsaire, la Gageure, capitaine Hiriart, ils s'emparèrent de la Thérèse Charlotte de Hambourg, capitaine Joachim Hollander. Cette prise fut jugée invalide à Bayonne, mais bonne prise à Pau le 4 thermidor an VII (22 juillet 1799). Cité, depuis 1800, comme capitaine de navire, il résidait encore à Bayonne en octobre 1801.

Par Eloïne Patton Chesnut, de Port-Myers en Floride, sa descendante, nous avons eu connaissance du voyage effectué en 1802 dans les îles françaises d'Amérique par ce capitaine, commandant la Joséphine de Bordeaux. Il est probable que ce bâtiment fut armé pendant l'interruption de la guerre qui intervint entre mars 1802, suite au traité d'Amiens, et février 1803, date de rupture de ce traité.

La date de retour de la Joséphine à Bordeaux n'est pas connue, du moins dans l'état actuel de nos recherches. Une question cependant est à résoudre : Danglade réussit-il à revenir à Bordeaux avant la reprise des opérations de guerre par les Anglais, ou son navire fut-il pris par eux ? Les naissances, dans son foyer, intervinrent en 1800, 1801, 1807 et après une longue captivité en Angleterre, en 1813. Cette interruption entre 1802 et 1806, serait-elle le fait d'une longue absence de ce capitaine pour des motifs liés au sort de la Joséphine. Nous espérons que certains chercheurs de Bordeaux découvriront le sort de ce navire.

Il est certain que J.B. Danglade était présent à Bayonne vers le milieu de l'année 1806, car Pierre Giron, armateur de Bayonne, lui confia le commandement d'un petit corsaire, le Iéna de Bayonne (36 tx, avec un canon de huit, 4 pierriers et un équipage de 35 hommes). Selon les informations relevées dans son dossier conservé en Angleterre, le Iéna sortit du port de Bayonne le 20 avril 1807, avec une lettre de marque de l'Empereur. Il fit voile d'abord vers Luanco (Espagne) et il fut pris le 18 mai 1807, à 9 heures du matin à trente lieues du Cap Finistère par la frégate anglaise l'Iris, capitaine John Tower. Les marins du Iéna furent transférés sur la frégate et ce petit corsaire fut brûlé en mer, probablement en raison de sa petite valeur marchande. L'équipage prisonnier fut conduit à Plymouth où J.B. Danglade fut appelé à faire le 1er août 1807 une déclaration devant un notaire, et aussi devant Richard Birwood et l'interprète William Withe. Il ne peut être précisé si Danglade, au début de sa captivité, resta détenu dans une prison sur terre ou sur une prison flottante, c'est-à-dire sur un panton. Ce qui est certain, c'est qu'il fut transféré dans la prison de Dartmoor, construite en 1809 et pouvant recevoir 10.000 prisonniers. Il était notoire que les conditions de détention y étaient particulièrement pénibles et décrites dans une lettre signée en 1810 par quelques capitaines bayonnais, dont J.B. Danglade. Cette lettre, que nous reproduisons ci-après, est conservée par la Chambre de Commerce de Bayonne.

Nous avons retrouvé les conditions de la libération de J.B. Danglade. Selon un document daté du 15 février 1812, il a fait l'objet d'un échange avec M. Edouard Falle, maître du navire l'Amitié de Jersey, qui était prisonnier de guerre à bord du corsaire français l'Invincible Napoléon (commandé selon toute probabilité par Martin Jorlis). Ce dernier libéra ce prisonnier en échange de Danglade qui devait quitter l'Angleterre dans les quinze jours qui suivront.

J.B. Danglade mourut le 22 avril 1814 en un lieu inconnu. Lors de l'invasion de la région de Bayonne par les troupes de Wellington. Des barques furent armées sur l'Adour avec un canon, un équipage d'une vingtaine d'hommes et un capitaine. L'une d'elles était commandée par Danglade. Il est probable que c'est au cours du combat contre les Anglais qu'il fut tué. Il n'avait pas encore 40 ans.

Il fut un marin exceptionnel. Pilotin à l'âge de 13 ans sur un bâtiment important de 486 / 560 tx, commandé il est vrai par son père ; 3ème capitaine à 16 ans pour un voyage vers la Méditerranée qui dura 10 mois et 4 jours ; lieutenant à 17 ans sur la Nymphe de Bordeaux ; lieutenant à 18 ans sur le corsaire l'Ami des Planteurs ; à 19 ans, enseigne de vaisseau dans la Marine de l'Etat, puis à 27 ans, capitaine de la Joséphine de Bordeaux vers l'Amérique. Il s'agissait d'une ascension rapide dans tous les grades et responsabilités d'un marin.

© Alfred LASSUS.

 

÷

 

"Intimement convaincus de l'intérêt que vous prenez à notre sort, nous avons l'honneur de vous oser un précis de notre situation, persuadés d'avance qu'émus du récit de nos maux, vous ne négligerez rien pour les alléger. Après une captivité de six années, passé à bord des prisons flottantes, le gouvernement anglais ordonna que 6.000 Français du dépôt de Plymouth fussent transférés à une prison nouvellement bâtie dans un lieu désert et stérile nommé Darmoor. Là, des brouillards épais formés par les exhalaisons d'un sol marécageux dérobent pendant les deux tiers et demi de l'année la vue de l'astre bienfaisant du jour et ont toujours empêché les Anglais d'y former aucun établissement. Le laboureur actif et industrieux n'ose y porter ses pas ; et nul être de la création ne peut y trouver une nourriture que la nature prodigue en ses dons, accorde dans tous les lieux fréquentés par l'homme.

Déjà, depuis deux mois l'influence funeste de ces brouillards pestilentiels s'est fait sentir sur nos corps affaiblis et 1.200 infortunés, sur 6.000, gisent dans les hôpitaux, sans compter 500 de plus que la mort a délivré de leurs souffrances.

Encore, si nous prévoyons un terme aux ravages destructeurs de cette maladie !!! Mais comment l'espérer ? Il faudrait, pour opérer cet effet salutaire, changer la nature du climat et réparer les défectuosités de l'administration vicieuse de cette prison, c'est-à-dire corriger le caractère insalubre des eaux que nous buvons, chasser les vapeurs pestilentielles qu'un terrain fangeux exhale sans cesse, clore les ouvertures des bâtiments qui nous servent de demeure, fermer aux vents toujours déchaînés dans ce quartier l'issue que leur offrent des murs mal façonnés, diminuer par le chauffage le froid rigoureux d'un hiver de huit mois où prévalent tour à tour les frimas, les neiges, les gelées et l'humidité plus malfaisante encore, vêtir des malheureux dont la nudité fait frissonner tout homme sensible, et enfin veiller à la qualité des aliments qui nous sont accordés. De toutes ces choses, les premières sont impossibles ; les dernières peuvent s'exécuter, mais qui peut les espérer du gouvernement anglais ? De ce gouvernement qui, sous le masque de l'humanité, déchire cruellement ses victimes et cependant annonce à toute l'Europe les effets de sa clémence !

Permettez-nous, Messieurs, de vous citer un trait frappant de cette clémence et de cette humanité si vantée ! Vous avez été informés, vous et toute l'Europe, que Sa Majesté Britannique, en commémoration de la 50ème année de son règne, avait ordonné le renvoi dans leur patrie de tous les prisonniers infirmes et vieillards au-dessus de 50 ans. D'après une promesse aussi solennelle promulguée dans les journaux anglais, il n'est pas une famille en France qui ait des parents de cette description dans ce pays, qui ne s'attendit à les voir promptement de retour dans leur foyer ? Mais quelle erreur ! Quelques-uns, il est vrai, ont été renvoyés, la politique l'exigeait, mais le plus grand nombre reste et est condamné à traîner une vie languissante et pleine d'amertume, dans ces prisons infectes et dégouttantes.

Voilà les faits : ces jours derniers, un médecin inspecteur des hôpitaux, envoyé par le gouvernement, vint faire sa visite dans ce lieu. Plus de 400 vieillards et infirmes s'y présentèrent pleins de confiance dans l'ordre d'un monarque, ils se félicitaient d'avance du bonheur de revoir leur patrie et d'y pouvoir passer le déclin de leurs jours, au milieu de leurs fils et petits-fils. Jugez donc de leur douleur de se voir refusés, chassés même hors de la présence de l'inspecteur !

Oui, Messieurs, des hommes que leurs cheveux blanchis au service de leur patrie doivent rendre respectables, même à ses ennemis, des hommes couverts de cicatrices, honorables, des hommes mutilés ont été repoussés et privés de l'exécution d'une promesse royale. Sept environs ont été élus. Pourquoi ?. Parce qu'il importe de faire croire aux habitants des côtes de France que les Anglais religieux et observateurs de leurs promesses, renvoient les vieillards, renvoient les infirmes."

Jean-Baptiste Danglade signe cette lettre.

 

Il sera libéré le 15 février 1812, en échange du captain Fall, commandant le navire marchand "Amitié de Jersey" (fait prisonnier par le "Napoléon Invincible".

© Chambre de Commerce et d'Industrie de Bayonne.

 

 

1.4a.7.4b

 

Gracieuse Eloïne DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie.

 

Elle est baptisée à Bayonne, le 26 juin 1776.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Gracieuse est âgée de 13 ans.

 

Elle épouse Joseph VERGÈS, Négociant, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Note : Parrain, Louis Fier des Bras, capitaine de navire, oncle paternel. Marraine, Gracieuse Lordon, tante maternelle.

 

 

1.4a.7.5b

 

Jeanne DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie.

 

Elle est baptisée à Bayonne, le 6 juin 1778.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Jeanne est âgée de 11 ans.

 

Elle épouse Jacques GABARRET, Négociant, le fils légitime de Jean, L'Aîné GABARRET.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 Ils se marient  le 15 nivôse an IV à Bayonne.

 

Note : Parrain Pierre Lordon, oncle maternel. Marraine, Jeanne Lordon, tante maternelle.

 

 

1.4a.7.6b

 

Marie Gracieuse DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie.

 

Elle est baptisée à Bayonne, le 18 décembre 1779.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Marie est âgée de 10 ans.

 

Note : Parrain, sieur François Bourdet, capitaine de navire. Marraine, Marie Lespès (GG118f°14).

 

 

1.4a.7.7b

 

Martin DANGLADE voit le jour le jeudi 13 décembre 1781 à Bayonne.

Il est le fils légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires, âgé de 45 ans et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie, âgée de 35 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie (née en 1770), Martin, dit L'Aîné (né en 1771), Jean, dit Jean-Baptiste (né en 1774).

 

Martin sera Banquier à Bordeaux.

 

Il est baptisé à Bayonne, le 14 décembre 1781.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Martin est âgé de 8 ans.

 

Note : Parrain, sieur Martin Danglade (notre ancêtre), frère du baptisé. Marraine Marie (Eloïne?) Danglade, aussi soeur du baptisé (GG118f°143).

 

 

1.4a.7.8b

 

Marie Françoise DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie.

 

Elle est baptisée à Bayonne, le 3 février 1783.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Marie est âgée de 7 ans.

 

Note : Parrain, François Lordon, marraine, Marie-Loise Lesca.

 

 

1.4a.7.9b

 

Jean-Baptiste Hilaire DANGLADE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean-Léon DANGLADE, Capitaine de navires corsaires et de Saubade LORDON, Marchande, pourvoyeuse en boucherie.

 

Jean-Baptiste sera Négociant.

 

Il est baptisé à Bayonne, le 7 mars 1785.

 

Son père Jean-Léon meurt le 9 mars 1790, Jean-Baptiste est âgé de 5 ans.

 

Note : Parrain, Jean-Baptiste, frère. Marraine, Marie Doyheart (GG119).

 

 

Génération 6

 

1.4a.7.2b.1 - Sosa : 24

 

Jean-Baptiste DANGLADE voit le jour le 2 vendémiaire an V à Bayonne.

Il est le fils légitime de Martin, dit L'Aîné DANGLADE, négociant, âgé de 24 ans et de Françoise, dite Franchette LACAZE, âgée de 23 ans.

 

Jean-Baptiste sera Négociant.

 

Il épouse en 1826 à Libourne Reine Victoire LACAZE, sa cousine germaine, la fille légitime de Mathieu Gaston LACAZE et de Marie-Anne Victoire FOURNIER.

Ce couple aura quatre enfants :

-Mathieu Edouard né en 1828.

-Elisabeth née en 1830.

-Jeanne Françoise Alice née à une date inconnue.

-François-Léon né à une date inconnue.

 

Note : 1m 80,

Cheveux châtains,

Front dégarni,

Sourcils châtains,

Yeux châtains,

Nez long,

Bouche moyenne,

Barbe châtain,

Menton rond,

Visage ovale

et teint clair.

 

Lettre de Vergez demandant, le 13 mars 1829, à J.B. des conseils pour soigner son vin.

Cette curieuse lettre a été reproduite dans la "Revue Historique et Archéologique du Libournais et de la vallée de la Dordogne".

© H.A.

 

 

1.4a.7.2b.2

 

François-Hippolyte DANGLADE voit le jour le samedi 22 septembre 1798 à Bayonne.

Il est le fils légitime de Martin, dit L'Aîné DANGLADE, négociant, âgé de 26 ans et de Françoise, dite Franchette LACAZE, âgée de 25 ans. Son frère vivant est Jean-Baptiste (né en an V).

 

Il épouse le mercredi 15 octobre 1828 Marie-Anne Cécile CHAPERON-GRANGÈRE, la fille légitime de Jean CHAPERON-GRANGÈRE et de Marguerite Delphine RULLEAU.

Ce couple aura un enfant :

-Jean-Baptiste Louis né en 1842.

 

François-Hippolyte DANGLADE est décédé le vendredi 29 mai 1874, à l'âge de 75 ans, à Pomerol.

 

Note : Hippolyte Danglade est négociant, juge puis président du tribunal de commerce de Libourne. Membre du conseil municipal, nommé maire de Libourne par arrêté du 22 mars 1849, enregistré le même jour. il est installé le 1er avril suivant et reste en fonction jusqu'en 1863. Il est aussi administrateur de l'hôpital de Libourne, de 1853 à 1867. Membre du Conseil Général de la Gironde pour le canton de Libourne © ©(1852 à 1868).

Président du conseil de fabrique de Saint Jean, il est le parrain de la seconde cloche de cette église, nommée "Hippolyte-Elise" (note : do, 2.000 kg), bénite le 12 mars 1872.

"Pour trouver aux pauvres un plus grand bien-être, il fit agrandir les jardins en 1851 et plus tard leur local auquel on a ajouté une chapelle. Pour en attirer un plus grand nombre, on avait, le 9 juin 1860, sur l'avis de M. Hippolyte Danglade, maire de Libourne, remplacé le nom de dépôt de mendicité par celui d'asile des vieillards."

© R. Guinodie. "Histoire de Libourne". p.191 Tome II.

 

"Création de l'école chrétienne. Cette acquisition était évidemment très onéreuse et l'administration municipale, ayant à sa tête M. Hippolyte Danglade, maire, se montra enthousiaste des Frères qui avaient été habiles à attirer dans leur école une foule d'élèves de toutes les classes sociales. Elle agrandit leur local en 1852 et y ajouta, en 1855, des jardins voisins ayant leur sortie sur la rue du Marché-aux-farines."

Même source. p. 207 Tome II.

 

En 1842, il est domicilié à Libourne rue de Périgueux.

Chevalier de la Légion d'honneur.

© C.O. PORTEFIN, "Histoire et généalogie de la famille Chaperon".

 

Sur son vieil âge, il n'y voyait plus très clair et se baladait avec une petite canne en bambou et quand il rencontrait la marmaille anonyme que nous étions, il nous donnait des coups de bâton dans les jambes en s'écriant : "Adieu le Terrible !".

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.3

 

Jacques Célestin dit Edouard DANGLADE voit le jour en 1800 à Libourne.

Il est le fils légitime de Martin, dit L'Aîné DANGLADE, négociant, âgé de 28 ans et de Françoise, dite Franchette LACAZE, âgée de 27 ans. Ses frères vivants sont : Jean-Baptiste (né en an V), François-Hippolyte (né en 1798).

 

Jacques sera Négociant en vins.

 

Il épouse le mercredi 16 juillet 1845 à Libourne Pauline LEMOYNE, la fille légitime de Pierre LEMOYNE et de Marguerite DELUZE-LÉTANG.

Ce couple aura cinq enfants :

-François né à une date inconnue.

-Marie Françoise née à une date inconnue.

-Joseph né à une date inconnue.

-Elisabeth née à une date inconnue.

-Eugène né à une date inconnue.

 

Edouard DANGLADE est décédé en 1878, à l'âge de 78 ans, à Libourne.

 

Note : Conseiller municipal de Libourne en 1874.

 

 

1.4a.7.3b.1

 

Martin-Théophile DANGLADE voit le jour le lundi 21 avril 1800.

Il est le fils légitime de Jean, dit Jean-Baptiste DANGLADE, capitaine de navire puis capitaine de corsaire, âgé de 25 ans et de Marie LISSABE, âgée de 22 ans.

 

Martin-Théophile sera Marin.

 

Son père Jean meurt le 22 avril 1814, Martin-Théophile est âgé de 14 ans.

 

Martin-Théophile DANGLADE est décédé le mardi 29 juin 1824, à l'âge de 24 ans.

 

Note : Décédé sans alliance.

 

 

1.4a.7.3b.2

 

Jean (John) Louis Armand DANGLADE voit le jour le 4 brumaire an X à Bayonne.

Il est le fils légitime de Jean, dit Jean-Baptiste DANGLADE, capitaine de navire puis capitaine de corsaire, âgé de 26 ans et de Marie LISSABE, âgée de 24 ans. Son frère vivant est Martin-Théophile (né en 1800).

 

Jean sera Négociant.

 

Il est baptisé à Bayonne, le 6 brumaire an X.

 

Son père Jean meurt le 22 avril 1814, Jean est âgé de 12 ans.

 

Il épouse le mercredi 18 février 1824 à Vevay (USA) Anne Marie BEEBE, la fille légitime de Timothy Jr. BEEBE et de Rachel MCINTOSH.

Ce couple aura cinq enfants :

-Marie Amelia née en 1825.

-Theophile Morgan Dr. né en 1826.

-Ursuline née en 1838.

-John Baptiste Hilaire né en 1841.

-Timothy C. né en 1842.

 

Jean (John) Louis Armand DANGLADE est naturalisé américain le 20 avril 1840, il a 38 ans.

 

Le 20 octobre 1870 son épouse meurt, Jean est âgé de 68 ans.

 

John DANGLADE est décédé le mardi 25 juillet 1882, à l'âge de 80 ans, à Switzerland.

 

Note : THE AMERICAN DESCENDANTS OF JOHN LOUIS ARMAND DANGLADE

John Louis Armand Danglade, born (18 October 1802) in the fourth Brumaire and the sixth of the French Republic at 6 o'clock in the morning, son of Jean Baptiste Dangladez, Ship's Captain, and Marie Lissabe, his wife, Living in the Rue des Basques. First witness, Jean Louis Claverie, aged fifty years, gentleman, resident of Bardos, Dept. of the lower Pyrenees, maternal uncle of the child. Second witness, Frances Lacaze, aged twenty-seven years, wife of Martin Danglade, wine merchant, resident of the same city, paternal aunt of the child. Certified by the Mayor of the City of Bayonne.

© Eloïne CHESNUT

 

÷

 

Il aurait quitté la France à l'âge de 18 ans pour éviter de devenir prêtre. Une autre version dit qu'il est parti pour se soustraire à la conscription.

Ces versions qui trouvent leur origine en Amérique surprennent :

- L'inquisition a disparu de France en 1772, or nous sommes en 1817,

- La conscription comprenait tous les Français depuis l'âge de 20 ans (il n'en avait que 16). De plus, ses parents, notamment sa grand-mère Saubade Danglade, née Lordon, étaient assez riches pour payer un remplaçant.

Quelle qu'en soit la raison, à Bayonne, on perd sa trace. Il se serait enfui de chez lui en dérobant le portrait de son père qu'il a découpé de son cadre doré, y mettant à la place une vieille image.

Nous savons aujourd'hui qu'il s'est embarqué à Bordeaux, en octobre 1819, arrivant à la Nouvelle-Orléans, Louisiane, en décembre 1819. Il remonta la rivière jusqu'à Cincinnati, Ohio, où il apprit l'ébénisterie.

Etant invité à un bal, à Vevey, Indiana par M. Moread, il rencontra Anna Maria Beebe, il va se marier avec elle. Cependant, il n'a pas dû en informer ses parents. Nous n'avons pas retrouvé l'acte. Le comté d'Hamilton, dans l'Ohio, a été formé en 1790 quand ce secteur était encore instable. La ville de Cincinnati servait de chef-lieu. Le tribunal a connu plusieurs incendies qui ont eu lieu en 1802, 1813, 1814, 1849 et 1884. De nombreuses archives ont été perdues, dont le document qui nous intéressait.

Jean Louis Armand a cependant la nostalgie de sa famille, car il nomme sa première fille Amelia. Amélia, c'est le prénom de sa soeur cadette. Tandis que son deuxième fils s'appellera Joh Hilaire. Hilaire, c'est le prénom du frère qui le rejoindra en Amérique. C'est aussi celui de son grand-oncle, un fils de Jean-Léon Danglade et de Saubade Lordon. Sa petite-fille, comme la soeur de son père mariée à Jean Verges, sera Eloïne. Un prénom que nous n'avons jamais rencontré ailleurs, si ce n'est, quatre générations plus tard, auprès de notre délicieuse cousine Chesnut.

A Bayonne on le croit mort (en mer?). De ce fait, il n'a pas hérité de sa mère décédée en 1827. C'est son frère Jean-Baptiste Hilaire qui aura sa part.

Puis, il reparaît :

- Le 14 janvier 1829, dans l'impossibilité de se rendre en France pour l'occasion, un jugement du tribunal civil de Bayonne, commet Me Casebonne, notaire royal, pour le représenter à la signature d'une procuration.

- En mars 1831, le consulat français de Nouvelle-Orléans lui établit un passeport valable un an. Il a été utilisé pour trois allers et retours de la Nouvelle-Orléans à son pays natal. Un visa déclare qu'il était retourné à la Nouvelle-Orléans, au moins une fois, comme simple passager après avoir embarqué au Havre. Il aurait pu escorter les expéditions d'écorce de chêne, évoquées dans la biographie de Jean-Baptiste Danglade, son père. Mais nous manquons de précisions sur ces traversées entourées de mystère, car, au retour, il devait garder, nous dit-on, une attitude discrète sur ses visites (nous imaginons, mais ne le répétez surtout pas, qu'il devait se livrer à un "commerce triangulaire").

- Le 12 août 1831, il est à Bayonne, où il signe deux actes et, sur ces dits actes, il est qualifié d'ébéniste résidant à Cincinatus (sic).

- Le 23 mars 1840, il hérite de sa grand-mère Danglade, née Lordon. Mais il sera représenté à la signature par son frère, Jean-Baptiste Hilaire. Sur cet acte, il est qualifié de cultivateur.

- En 1870, au recensement fédéral, il est inscrit comme commerçant en produits alimentaires et fermiers.

© H.A. & Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.3

 

Jean-Baptiste Hilaire, dit Surtout Hilaire DANGLADE voit le jour le mercredi 15 juillet 1807 à Bayonne.

Il est le fils légitime de Jean, dit Jean-Baptiste DANGLADE, capitaine de navire puis capitaine de corsaire, âgé de 32 ans et de Marie LISSABE, âgée de 30 ans. Ses frères vivants sont : Martin-Théophile (né en 1800), Jean (John) Louis Armand (né en an X).

 

Son père Jean meurt le 22 avril 1814, Jean-Baptiste est âgé de 6 ans.

 

Sa mère Marie meurt le 3 mai 1827, Jean-Baptiste est âgé de 19 ans.

 

Hilaire DANGLADE est décédé le jeudi 22 mars 1894, à l'âge de 86 ans, à Bardos.

 

Note : Hilaire était le tuteur de sa soeur Marie Emilia.

Il résida à Bardos avec sa mère après le décès, en 1814, de son père. Il était alors commis négociant à Bayonne.

Il hérite de ses parents. Bien que le droit d'aînesse ait été supprimé pendant la Révolution, il était respecté dans nos campagnes. Ce qui permet de penser que son frère Jean Louis Armand, né avant lui et dont on ignorait à l'époque le sort, était supposé décédé sans enfant.

Mais Jean Louis Armand resurgit. Il le rejoindra en Amérique, de 1831 à 1846 ou 47, où il est qualifié de cultivateur.

Il est revenu en France, à Bardos, auprès de sa tante, Pauline Lissabe, propriétaire du domaine de Lissabe, à laquelle il avança la somme de 1.500 francs pour ses besoins personnels. Cette dernière, par testament du 8 novembre 1850 et par codicille du 7 janvier 1851, désigna pour ses héritiers légataires et universels, son neveu Jean-Baptiste et sa nièce Emilia Danglade. Mais en raison de l'aide financière qu'il lui avait accordée, elle lui légua hors part, en un premier rang, tout son mobilier sans aucune réserve, y compris récoltes et bétail, puis par codicille, encore hors part, la maison principale de Lissabe (aujourd'hui démolie) séparée de celle du métayer par une ruelle, plus le jardin, le pigeonnier et un hectare de terre.

A sa mort, Ses biens revinrent à Jean-Baptiste Hilaire Dirasse. Ce dernier, fils d'Emilia Danglade, était propriétaire de la maison Burgues, au quartier Burgain de Bardos.

© Alfred LASSUS.

 

 

1.4a.7.3b.4

 

Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE est née le jeudi 21 octobre 1813 à Bayonne.

Elle est la fille légitime de Jean, dit Jean-Baptiste DANGLADE, capitaine de navire puis capitaine de corsaire, âgé de 38 ans et de Marie LISSABE, âgée de 36 ans. Ses frères vivants sont : Martin-Théophile (né en 1800), Jean (John) Louis Armand (né en an X), Jean-Baptiste Hilaire, dit Surtout Hilaire (né en 1807).

 

Elle est baptisée à Bayonne, le 22 octobre 1813.

 

Son père Jean meurt le 22 avril 1814, Marie a moins d'un an.

 

Sa mère Marie meurt le 3 mai 1827, Marie est âgée de 13 ans.

 

Elle épouse le mercredi 24 janvier 1838 Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura dix enfants :

-Antoine né en 1838.

-Gracieuse née en 1840.

-Jean né en 1841.

-Jacobé (Ou Jacques) né en 1842.

-Marianne née en 1843.

-Jean-Baptiste Hilaire né en 1847.

-Armand né vers 1857.

-Jean-Baptiste né à une date inconnue.

-Ermina née à une date inconnue.

-Catherine née à une date inconnue.

 

Emilia DANGLADE est décédée le vendredi 3 octobre 1862, à l'âge de 48 ans, à Bardos - maison Burgues.

 

Note : Elle résida à Bardos à partir de 1814, avec sa mère, à Mendigaray, maison dont elle devint la maîtresse en 1827, au décès de celle-ci. Elle avait alors 14 ans. Elle devait être aidée par ses trois tantes de Lissabe (Jeanne, Hélène et Pauline).

Afin d'éviter à son mari d'effectuer le service militaire, elle paya un remplaçant.

© Alfred LASSUS

 

 

Génération 7

 

 

1.4a.7.2b.1.1

 

Mathieu Edouard DANGLADE voit le jour en 1828.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DANGLADE, Négociant, âgé de 31 ans et de Reine Victoire LACAZE.

 

Il épouse le mercredi 28 juin 1865 à Libourne Thérèse Amélie MIEULET de RICAUMONT, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Albert né en 1866.

-Marie-Louise née en 1868.

 

Mathieu Edouard DANGLADE est décédé le lundi 4 mars 1901, à l'âge de 73 ans, à Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.1.2

 

Elisabeth DANGLADE est née en 1830 à Libourne.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste DANGLADE, Négociant, âgé de 33 ans et de Reine Victoire LACAZE. Son frère vivant est Mathieu Edouard (né en 1828).

 

Elle épouse le lundi 28 janvier 1850 à Libourne Henri (John Gray) LEWDEN, Notaire à Libourne, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura sept enfants :

-Amédée né en 1850.

-Henriette née en 1852.

-François Hippolyte, dit Louis né en 1856.

-Alice née en 1859.

-Ernestine née en 1861.

-Marguerite née en 1867.

-Théophile né en 1869.

 

En 1883 son époux meurt, Elisabeth est âgée de 53 ans.

 

Elisabeth DANGLADE est décédée en 1888, à l'âge de 58 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.3

 

Jeanne Françoise Alice DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste DANGLADE, Négociant et de Reine Victoire LACAZE.

 

Elle épouse en 1855 à Libourne Ernest Pierre François Marie LACAZE, Négociant en vins, le fils légitime de Pierre François Eugène LACAZE et d'Anne-Marie Modeste Cécile FONTÉMOING.

Ce couple aura trois enfants :

-Victoire née en 1867.

-Marie Caroline née en 1869.

-Cécile née vers 1871.

 

 

1.4a.7.2b.1.4 - Sosa : 12

 

François-Léon DANGLADE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DANGLADE, Négociant et de Reine Victoire LACAZE.

 

François-Léon sera Négociant.

 

Il épouse le dimanche 18 juin 1854 à Libourne Marie-Louise DUVERGER-NÉDELLEC, la fille légitime de Théophile Louis Marie DUVERGER-NÉDELLEC et de Marie Elisabeth Eugénie FOURCAUD.

Ce couple aura quatre enfants :

-Jean-Baptiste Hippolyte né en 1855.

-Jean-Baptiste Joseph René né en 1862.

-Gaston né à une date inconnue.

-Reine Marie Hélène née à une date inconnue.

 

Note : Président du tribunal de commerce de Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.2.1

 

Jean-Baptiste Louis DANGLADE voit le jour le samedi 15 janvier 1842 à Libourne.

Il est le fils légitime de François-Hippolyte DANGLADE, âgé de 43 ans et de Marie-Anne Cécile CHAPERON-GRANGÈRE, âgée de 35 ans.

 

Louis DANGLADE est décédé le mercredi 9 mars 1842, à l'âge de moins d'un an, à Libourne.

 

Note : Sans descendance.

 

 

1.4a.7.2b.3.1

 

François DANGLADE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jacques Célestin dit Edouard DANGLADE, Négociant en vins et de Pauline LEMOYNE.

 

 

1.4a.7.2b.3.2

 

Marie Françoise DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jacques Célestin dit Edouard DANGLADE, Négociant en vins et de Pauline LEMOYNE.

 

Elle épouse le jeudi 13 mai 1875 à Libourne Georges DAMPTOS, Docteur en médecine, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.3.3

 

Joseph DANGLADE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jacques Célestin dit Edouard DANGLADE, Négociant en vins et de Pauline LEMOYNE.

 

Note : décédé sans alliance.

 

 

1.4a.7.2b.3.4

 

Elisabeth DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jacques Célestin dit Edouard DANGLADE, Négociant en vins et de Pauline LEMOYNE.

 

Note : Décédée sans alliance.

 

 

1.4a.7.2b.3.5

 

Eugène DANGLADE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jacques Célestin dit Edouard DANGLADE, Négociant en vins et de Pauline LEMOYNE.

 

Il épouse le mardi 21 juillet 1874 à Libourne Marie-Laure COMBRET, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Marguerite née à une date inconnue.

-Clotilde née à une date inconnue.

-Andrée née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.3b.2.1

 

Marie Amelia DANGLADE est née le lundi 18 avril 1825 à Cincinnati.

Elle est la fille légitime de Jean (John) Louis Armand DANGLADE, Négociant, âgé de 23 ans et d'Anne Marie BEEBE, âgée de 23 ans. Sa soeur vivante est Rachelle (née en 1818).

 

Elle épouse le mercredi 20 octobre 1847 William PATTON, Major, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura huit enfants :

-Anna Maria née en 1849.

-Amelia Belle née en 1853.

-Charlotte L. née en 1855.

-John né en 1858.

-Sarah Urseline née en 1859.

-George Edward né en 1861.

-Eloïne Verges née en 1865.

-Madge née en 1867.

 

Le 6 juin 1882 son époux meurt, Marie est âgée de 57 ans.

 

Amelia DANGLADE est décédée en février 1910, à l'âge de 84 ans, à San Diego.

 

Elle aura un enfant dont le père n'est pas connu :

-Nanette Adamine née en 1848.

Note : + 2 i Amelia Danglade, born 19 april 1825 in Cincinnati, Hamilton County, Ohio ; died February 1910 in San Diego County, California ; buried in Vevay Cemetery, Switzerland County, Indiana. She married Major William Patton. He was born 7 December 1818 in County Down, Ireland the son of Montgomery Patton and Ann (Warnock) Patton. He died 6 june 1882 in Vevay, Switzerland County, Indiana and he was buried in Vevay Cemetery, Switzerland County, Indiana.

÷

 

Devenue veuve, pensionnée de la Guerre Civile, elle vivra à Vevey, dans le sud de la ville, côté marché, à l'opposé de l'avenue Greely, avec ses filles Emma, Tina et Madge. Après 1887, elle s'établira à San Diego, San Diego Conty, Californie, 1123, 9ème rue, où elle décèdera.

Nous avons retrouvé le télégramme expédié de Californie à George Scott Patton, Madison, Indiana : "Mère morte arrive par le train de Santa Fe, arrivée à Chicago le dimanche 7 octobre. Soit là lundi midi. Madge à San Diego".

Elle a été enterrée au cimetière de Vevey.

Le 15 août 1953, Geo S. Patton s'est rendu dans ce cimetière, où il a retrouvé deux tombes qu'il décrit ainsi:

- Une large pierre tombale porte les mentions : "John Patton, 4 février 1822-7 janvier 1894", "Montgomery Patton, 26 octobre 1789-28 décembre 1843", "Ann Patton, 20 mars 1789-6 novembre 1863", "Johnie (lire : John), fils de W.M. et Amelia 1858-1861", "William Patton, major 3ème Cavalerie, 17 décembre 1810?-6 janvier 1882", "Elisa Patton, 26 avril 1831-décembre 1856". Dans une tombe séparée : "Melia Patton, femme de William, 1825-1810".

- L'autre tombe des Patton contient les inhumations de Teen S. Patton, de Charlotte L. Patton et d'Amelia Bell Patton. C'est un large monument avec deux plaques sur le tombeau où sont indiquées les dates des décès : Teen "25 février 1889", Amelia "6 juin 1904", Charlotte "5 mai 1902", tous nés à Indiana. Lot 44 rangée-section 2 Division 1.

© Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.2

 

Theophile Morgan Dr. DANGLADE voit le jour le vendredi 14 juillet 1826 à Cincinnati.

Il est le fils légitime de Jean (John) Louis Armand DANGLADE, Négociant, âgé de 24 ans et d'Anne Marie BEEBE, âgée de 24 ans. Ses soeurs vivantes sont : Marie Amelia (née en 1825), Rachelle (née en 1818).

 

Theophile sera Physicien.

 

Il épouse en 1850 Sarah Ann PLEASANTS, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura sept enfants :

-John Armand né en 1851.

-George né en 1853.

-Samuel né en 1856.

-Charles né en 1858.

-Emlen né en 1859.

-Ernest né en 1866.

-Annette née en 1875.

 

Morgan DANGLADE est décédé en 1878, à l'âge de 51 ans, à Vevay.

 

Note : + 3 ii Theophile M. Danglade, born 14 july 1826 in Cincinnati, Hamilton, Ohio and he died 1878. He married on 24 September 1850 in Vevay, Switzerland County, Indiana to Sarah Ann (Pleasants) Danglade. She was born 1831 and died 1915. He was a physician.

Military service : July 1861, Captain, Company C, Indiana Mounted Volunteers.

© Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.3

 

Ursuline DANGLADE est née le vendredi 19 octobre 1838 à Vevay.

Elle est la fille légitime de Jean (John) Louis Armand DANGLADE, Négociant, âgé de 36 ans et d'Anne Marie BEEBE, âgée de 36 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie Amelia (née en 1825), Theophile Morgan Dr. (né en 1826), Rachelle (née en 1818).

 

Elle épouse en 1875 William MCMAKIN, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Le 20 septembre 1875 son époux meurt, Ursuline est âgée de 36 ans.

 

Note : + 4 iii Urseline Danglade, born 19 october 1838 in Vevay, Switzrland County, Indiana. She married on 20 September 1875 in Vevay, Switzerland County, Indiana to William McMakin. He was born about 1839 in Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.4

 

John Baptiste Hilaire DANGLADE voit le jour le lundi 1 février 1841 à Vevay.

Il est le fils légitime de Jean (John) Louis Armand DANGLADE, Négociant, âgé de 39 ans et d'Anne Marie BEEBE, âgée de 39 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie Amelia (née en 1825), Theophile Morgan Dr. (né en 1826), Ursuline (née en 1838), Rachelle (née en 1818).

 

Il épouse en 1866 à Vevay Louisa Josephine HENDERSON, la fille légitime de Charles W. HENDERSON et d'Aroline Anna WESTCOTT.

Ce couple aura quatre enfants :

-Minnie née en 1867.

-Adamina née vers 1870.

-Caroline, dite Carrie née en 1872.

-Frank né en 1874.

 

Note : Nous pensons que son prénom était Jean-Baptiste Hilaire, mais il se faisait appeler John B. Danglade. Il vécut dans l'Etat du Kensas après la guerre civile où nous l'avons récemment retrouvé par le recensement de 1880. Il se confirme qu'il était bien le fils de Jean-Baptiste Hilaire, dit John (an X-1882).

Il est précisé :

1880 Federal Census Baxter Spprings, Cherokee, Kansas

LDS : 1254375 NA : T9-0375 p. 421A :

John B. DAUGLADE Self M Male W 39 IN Carpenter FRA CT

Lou H DAUGLADE Wife M Female W 34 IN House Keeper KY ENG

Minnie DAUGLADE Dau S Female W 12 IN School IN IN

Ada DAUGLADE Dau S Female W 10 IN School IN IN

Carrie DAUGLADE Dau S Female W 8 IN School IN IN

Frank DAUGLADE Son S Male W 5 KS IN IN

 

+ 5 iv John Hilaire Danglade (John Louis Armand I), born 1 February 1841 in Vevay, Switzerland County, Indiana. He married on 27 November 1866 in Vevay, Switzerland County, Indiana to Louisa J. (Henderson) Danglade. She was born about 1846 in Indiana.

*

Notes for John B. Danglade :

MILITARY : Danglade J.B, --Priv, Co. C, 3d Ind. Cav. Baxter Springs, Kansas. - 1904 History of Cherokee County Kansas CHAPTER XVI. Civil War pensioners living in Kansas.

CENSUS : 1870 Switz Co. IN Jefferson Twp. Dwell 3-3.

CENSUS : 1880 Baxter Springs, Cherokee, Kansas Page Number 421A -LDS Library Film 1254375

RESIDENCE : To State of Kansas about 1775 - date calculated by birth of Frank in Kansas.

OCCUPATION : a Carpenter.

© Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.5

 

Timothy C. DANGLADE voit le jour le mercredi 6 avril 1842 à Vevay.

Il est le fils légitime de Jean (John) Louis Armand DANGLADE, Négociant, âgé de 40 ans et d'Anne Marie BEEBE, âgée de 40 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie Amelia (née en 1825), Theophile Morgan Dr. (né en 1826), Ursuline (née en 1838), John Baptiste Hilaire (né en 1841), Rachelle (née en 1818).

 

Il épouse en 1864 Isabelle D. ALBRO, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Louis Hilaire né en 1864.

-Nanette née en 1869.

-Pearl E. née en 1876.

 

Timothy C. DANGLADE est décédé en 1884, à l'âge de 41 ans.

 

Note : + 6 v Timothy C. Danglade (John Louis Armand 1), born 6 April 1842 in Vevay, Switzerland County, Indiana. He died 1 September 1884 in Shipworth, Mississippi. He married on 25 December 1864 in Vevay, Switzerland County, Indiana to Isabelle D. (Albro) Danglade. She was born about 1846 in Indiana.

Occupation : 1870, In census states he is a Riverman.

© Eloïne CHASNUT.

 

 

1.4a.7.3b.4.1

 

Antoine DIRASSE voit le jour en 1838.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire, âgé de 21 ans et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE, âgée de 24 ans.

 

Antoine sera Infirmier militaire.

 

Antoine DIRASSE est décédé le mardi 19 novembre 1861, à l'âge de 23 ans, à Perpignan.

 

 

1.4a.7.3b.4.2

 

Gracieuse DIRASSE est née en 1840.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire, âgé de 23 ans et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE, âgée de 26 ans. Son frère vivant est Antoine (né en 1838).

 

Gracieuse DIRASSE est décédée le jeudi 20 mars 1862, à l'âge de 22 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.3

 

Jean DIRASSE voit le jour le lundi 5 juillet 1841 à Bardos.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire, âgé de 25 ans et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE, âgée de 27 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Antoine (né en 1838), Gracieuse (née en 1840).

 

Il épouse le samedi 20 juin 1868 Catherine SOROSTE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Catherine Elisabeth née en 1869.

-Marie née en 1872.

 

 

1.4a.7.3b.4.4

 

Jacobé (Ou Jacques) DIRASSE voit le jour en 1842.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire, âgé de 25 ans et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE, âgée de 28 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Antoine (né en 1838), Gracieuse (née en 1840), Jean (né en 1841).

 

Sa mère Marie meurt le 3 octobre 1862, Jacobé est âgé de 20 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.5

 

Marianne DIRASSE est née en 1843.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire, âgé de 26 ans et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE, âgée de 29 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Antoine (né en 1838), Gracieuse (née en 1840), Jean (né en 1841), Jacobé (Ou Jacques) (né en 1842).

 

Marianne est décédée le mercredi 5 mars 1845, à l'âge de 2 ans.

 

1.4a.7.3b.4.6

 

Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE voit le jour le lundi 11 janvier 1847.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire, âgé de 30 ans et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE, âgée de 33 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Antoine (né en 1838), Gracieuse (née en 1840), Jean (né en 1841), Jacobé (Ou Jacques) (né en 1842).

 

Sa mère Marie meurt le 3 octobre 1862, Jean-Baptiste est âgé de 15 ans.

 

Il épouse le vendredi 20 avril 1877 à Briscous Marianne BORDA, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura neuf enfants :

-Jean-Baptiste né en 1878.

-Louis né en 1880.

-Emilie née en 1882.

-Clément Théodore né en 1886.

-Martin né en 1888.

-Proserpine née en 1890.

-Marie née vers 1898.

-Amanda née en 1905.

-Françoise née à une date inconnue.

 

Le 22 octobre 1911 son épouse meurt, Jean-Baptiste est âgé de 64 ans.

 

Hilaire DIRASSE est décédé le vendredi 25 mai 1923, à l'âge de 76 ans, à Bardos.

 

Note : Héritier de Burgues, de Lissabe, du moulin de Lissabe ainsi que de Saubat de Labastide-Clairence.

 

 

1.4a.7.3b.4.7

 

Armand DIRASSE voit le jour vers 1857 à Bardos.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire, âgé de 40 ans environ et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE, âgée de 43 ans environ. Ses frères et soeurs vivants sont : Antoine (né en 1838), Gracieuse (née en 1840), Jean (né en 1841), Jacobé (Ou Jacques) (né en 1842), Jean-Baptiste Hilaire (né en 1847).

 

Sa mère Marie meurt le 3 octobre 1862, Armand est âgé de 5 ans environ.

 

Il épouse Françoise DETCHART, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Marie née à une date inconnue.

 

Note : Après un court séjour en Argentine. Il se maria à son retour en France.

 

 

1.4a.7.3b.4.8

 

Jean-Baptiste DIRASSE voit le jour à une date inconnue à Bardos.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE.

 

Il épouse le mardi 30 mars 1880 Jeanne Marie BERHABÉ, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Jean-Baptiste né en 1881.

 

Jean-Baptiste DIRASSE est décédé le mardi 16 novembre 1915.

 

 

1.4a.7.3b.4.9

 

Ermina DIRASSE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE.

 

Ermina sera En religion. Soeur Marguerite-Catherine.

 

 

1.4a.7.3b.4.10

 

Catherine DIRASSE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, Vétérinaire et de Marie Amélia, dite Surtout Emilia DANGLADE.

 

Catherine sera En religion. Soeur Marguerite-Eulalie.

 

 

Génération 8

 

 

1.4a.7.2b.1.1.1

 

Albert DANGLADE voit le jour en 1866.

Il est le fils légitime de Mathieu Edouard DANGLADE, âgé de 38 ans et de Thérèse Amélie MIEULET de RICAUMONT.

 

Albert sera Officier de cavalerie.

 

Il épouse le mardi 18 juin 1895 à Finhan Henriette Berthe Pauline de PÉRIGNON, la fille légitime de Dieudonné Henri Adrien Marie, Marquis de PÉRIGNON et d'Antoinette Geneviève Jules Marie de RESSÈGUIER.

Ce couple aura un enfant :

-Jacques né en 1897.

 

Albert DANGLADE est décédé en 1938, à l'âge de 71 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2

 

Marie-Louise DANGLADE est née en 1868.

Elle est la fille légitime de Mathieu Edouard DANGLADE, âgé de 40 ans et de Thérèse Amélie MIEULET de RICAUMONT. Son frère vivant est Albert (né en 1866).

 

Elle épouse en 1898 à Libourne Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura six enfants :

-Edouard Pierre né en 1899.

-Anne-Marie née en 1900.

-Germaine née en 1901.

-Henri né en 1902.

-Albert né en 1905.

-Antoine né en 1910.

 

Marie-Louise DANGLADE est décédée en 1923, à l'âge de 55 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1

 

Amédée LEWDEN voit le jour en 1850 à Libourne.

Il est le fils légitime de Henri (John Gray) LEWDEN, Notaire à Libourne, âgé de 40 ans et d'Elisabeth DANGLADE, âgée de 20 ans.

 

Il épouse en 1873 à Libourne Cécile BRUN, la fille légitime de Louis BRUN et de Marie Louise Augustine LACAZE.

Ce couple aura quatre enfants :

-Jean-Baptiste né en 1876.

-Marie-Louise née en 1878.

-Jean né à une date inconnue.

-Paul né à une date inconnue.

 

Amédée LEWDEN est décédé en 1888, à l'âge de 38 ans, à Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.2

 

Henriette LEWDEN est née en 1852 à Libourne.

Elle est la fille légitime de Henri (John Gray) LEWDEN, Notaire à Libourne, âgé de 42 ans et d'Elisabeth DANGLADE, âgée de 22 ans. Son frère vivant est Amédée (né en 1850).

 

Elle épouse en 1873 Jules DUCASSE, Notaire à Libourne, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Henri né en 1874.

-Joseph né en 1885.

-Roger né à une date inconnue.

 

Henriette LEWDEN est décédée en 1923, à l'âge de 71 ans, à Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3

 

François Hippolyte, dit Louis LEWDEN voit le jour le jeudi 18 septembre 1856 à Libourne.

Il est le fils légitime de Henri (John Gray) LEWDEN, Notaire à Libourne, âgé de 46 ans et d'Elisabeth DANGLADE, âgée de 26 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Amédée (né en 1850), Henriette (née en 1852).

 

François sera Lieutenant-colonel de cavalerie.

 

Il épouse le samedi 9 octobre 1875 Marie-Louise DELSOL, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura cinq enfants :

-Jacques Marie né en 1895.

-Robert né en 1897.

-Anne Marie née à une date inconnue.

-Pierre né à une date inconnue.

-Jeanne née à une date inconnue.

 

Louis LEWDEN est décédé le mardi 1 septembre 1942, à l'âge de 85 ans, à Villegouge - domainde de Pica.

 

Note : Entré à Saint-Cyr en 1877. Sous-lieutenant Saumur (1879), sous-lieutenant et lieutenant au 17ème Dragons (1880-1890), capitaine au 15ème Dragons (1890-1903), chef d'escadron 3ème, puis 2ème Dragons (1903-1910), lieutenant-colonel 4ème Dragons (1910-1917). Durant la guerre de 1914, il commanda la cavalerie de la 73ème Division (août 1914-mars 1915). Officier de la Légion d'honneur.

Membre des Sociétés archéologiques de Bordeaux et de Libourne et de la Société des Bibliophiles de Guyenne.

Esprit distingué, fervent d'histoire locale, il fut longtemps habitué des Archives municipales de Bordeaux et travailla au catalogue de leur bibliothèque. A laissé des études sur les casernes de Libourne (Rev. hist. de Bx 1919) et une monographie de Villegouge (Revue historique. de Bordeaux 1932-1933).

© J&B GUERIN, "Des hommes et des activités autour d'un demi-siècle".

 

Une lettre de Bernard Ducasse, du 23 septembre 1975, a révélé des détails malheureusement ignorés de Louis Lewden. En voici un bref résumé.

Josiah Lewden vint en France en 1807, comme consignataire de deux bateaux appartenant à des armateurs de Philadelphie.

L'un des deux navires fut saisi par les autorités françaises (c'était l'époque du blocus continental).

Les armateurs accusèrent Josiah de négligence et se brouillèrent avec lui, tandis qu'en France la situation économique ne lui permettait pas d'écouler sa cargaison. Toute une correspondance commerciale révèle les difficultés dramatiques dans lesquelles il dut se débattre, avant de périr dans un naufrage lorsqu'il repartait une dernière fois en Amérique.

Son fils conserva ses papiers d'affaires et les transmis à son gendre, Jules Ducasse, qui lui succéda comme notaire. Celui-ci les légua à son fils. Joseph Ducasse se trouva donc en possession de 158 lettres, dont 90 écrites dans un anglais très difficile à traduire.

Ces documents complètent ce que ses descendants savaient et ils révèlent de fortes ombres sur un bonheur apparemment sans nuages.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.4

 

Alice LEWDEN est née en 1859.

Elle est la fille légitime de Henri (John Gray) LEWDEN, Notaire à Libourne, âgé de 49 ans et d'Elisabeth DANGLADE, âgée de 29 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Amédée (né en 1850), Henriette (née en 1852), François Hippolyte, dit Louis (né en 1856).

 

Alice LEWDEN est décédée en 1942, à l'âge de 83 ans.

 

Note : Décédée sans alliance.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.5

 

Ernestine LEWDEN est née en 1861.

Elle est la fille légitime de Henri (John Gray) LEWDEN, Notaire à Libourne, âgé de 51 ans et d'Elisabeth DANGLADE, âgée de 31 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Amédée (né en 1850), Henriette (née en 1852), François Hippolyte, dit Louis (né en 1856), Alice (née en 1859).

 

Ernestine LEWDEN est décédée en 1950, à l'âge de 88 ans.

 

Note : Décédée sans alliance.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.6

 

Marguerite LEWDEN est née en 1867.

Elle est la fille légitime de Henri (John Gray) LEWDEN, Notaire à Libourne, âgé de 57 ans et d'Elisabeth DANGLADE, âgée de 37 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Amédée (né en 1850), Henriette (née en 1852), François Hippolyte, dit Louis (né en 1856), Alice (née en 1859), Ernestine (née en 1861).

 

Marguerite est décédée en 1872, à l'âge de 5 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.7

 

Théophile LEWDEN voit le jour le vendredi 30 juillet 1869 à Libourne.

Il est le fils légitime de Henri (John Gray) LEWDEN, Notaire à Libourne, âgé de 59 ans et d'Elisabeth DANGLADE, âgée de 39 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Amédée (né en 1850), Henriette (née en 1852), François Hippolyte, dit Louis (né en 1856), Alice (née en 1859), Ernestine (née en 1861), Marguerite (née en 1867).

 

Théophile sera prêtre.

 

Son père Henri meurt en 1883, Théophile est âgé de 13 ans.

 

Sa mère Elisabeth meurt en 1888, Théophile est âgé de 18 ans.

 

Théophile LEWDEN est décédé le samedi 17 janvier 1942, à l'âge de 72 ans.

 

Note : - Ordonné prêtre à Bordeaux le 17 décembre 1892.

- Vicaire à Saint-André-de-Cubzac le 24 décembre 1892,

- Vicaire à Bassens le 3 août 1895,

- Curé d'Aulie le 21 décembre 1896,

- Aumônier des Dames de la Réunion à Libourne le 15 septembre 1899,

- Curé de Rauzan le 25 septembre 1902,

- Curé de Lestrac le 17 septembre,

- Professeur à St-Jean de Bazas le 1er janvier 1910,

- Curé de Castillon-sur-Dordogne le 14 septembre 1910,

- Curé de Mazères le 3 juillet 1911,

- Vicaire de St-Augustin de Bordeaux le 18 octobre 1912,

- Curé de Saint-Antoine-sur-l'Isle le 9 mai 1919,

admis à la retraite en 1933,

- Curé de Saillans le 4 décembre 1936.

Erudit, membre des Sociétés archéologiques de Bordeaux et de Libourne et de la Société des archives historiques de la Gironde, il connaissait bien le passé du Libournais et a publié de nombreuses études d'histoire locale, notamment : "Vie inédite de Saint- Emilion", "Eglise Saint-Thomas de Libourne" (Revue catholique de Bordeaux 1907), "Notice sur l'église Saint-Jean", "L'église et le couvent des Cordeliers de Libourne" (Revue du Libournais 1901), ainsi qu'un grand nombre d'articles dans divers journaux, en particulier dans "La Chronique du Libournais". Il a également laissé une oeuvre poétique importante, en grande partie inédite ou parue sans signature dans les revues et journaux girondins.

© Archives de l'Archevêché de Bordeaux.

 

Monique Lanore a "balancé" tous ces trésors dans son désespoir à la mort de sa cousine Christine au Gast ! Mais je peux encore citer un ou deux vers du "Simple sonnet à T.L."

Si tu nous berces par tes rimes

Si tu nous endors au sermon.

Pendant les années de guerre 39-40, il donnait des leçons de latin à ses petits-neveux Michel Bureau et Bernard Ducasse qui faisaient leurs Humanités à Libourne.

Une rue de Libourne porte son nom.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.1

 

Victoire LACAZE est née en 1867.

Elle est la fille légitime d'Ernest Pierre François Marie LACAZE, Négociant en vins, âgé de 35 ans et de Jeanne Françoise Alice DANGLADE.

 

Victoire sera religieuse.

 

Son père Ernest meurt le 15 octobre 1877, Victoire est âgée de 10 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2

 

Marie Caroline LACAZE est née en 1869.

Elle est la fille légitime d'Ernest Pierre François Marie LACAZE, Négociant en vins, âgé de 37 ans et de Jeanne Françoise Alice DANGLADE. Sa soeur vivante est Victoire (née en 1867).

 

Son père Ernest meurt le 15 octobre 1877, Marie est âgée de 8 ans.

 

Elle épouse Abel LANORE, le fils légitime de N. LANORE.

Ce couple aura cinq enfants :

-Yves né en 1893.

-Françoise née en 1895.

-Roger né en 1897.

-Christine née en 1900.

-Henriette née en 1904.

 

En 1957 son époux meurt, Marie est âgée de 87 ans.

 

Note : Il est impossible de l'évoquer sans citer sa phrase qui est typique de notre famille qui avait fait du Fronsadais son fief et "se croyait sorti du trou du c. d'une cigale" (sic).

Elle continuait : "Chez Grand-père Lacaze et Grand-père Danglade, on ne mangeait pas de lapin, on le laissait aux domestiques" (qui évidemment braconnaient sur leurs terres !).

© Noël BUREAU

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3

 

Cécile LACAZE est née vers 1871.

Elle est la fille légitime d'Ernest Pierre François Marie LACAZE, Négociant en vins, âgé de 39 ans environ et de Jeanne Françoise Alice DANGLADE. Ses soeurs vivantes sont : Victoire (née en 1867), Marie Caroline (née en 1869).

 

Son père Ernest meurt le 15 octobre 1877, Cécile est âgée de 6 ans environ.

 

Elle épouse en janvier 1891 Daniel BUREAU, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Solange née en 1892.

-René né en 1894.

-Marcelle née à une date inconnue.

 

Cécile LACAZE est décédée en 1907, à l'âge de 35 ans environ.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1

 

Jean-Baptiste Hippolyte DANGLADE voit le jour le dimanche 17 juin 1855 à Libourne.

Il est le fils légitime de François-Léon DANGLADE, Négociant et de Marie-Louise DUVERGER-NÉDELLEC.

 

Jean-Baptiste sera Négociant et propriétaire.

 

Il épouse le mardi 1 juin 1880 à Libourne Catherine Lucille Joséphine Marguerite GOURMEL, la fille légitime d'Alfred GOURMEL et d'Anne-Marie Joséphine Albertine CHAPERON.

Ce couple aura six enfants :

-Françoise née en 1881.

-Louise née en 1882.

-Françoise Josèphe Marie Catherine née en 1883.

-André né en 1885.

-André Marie Joseph Henri né en 1888.

-Jean né à une date inconnue.

 

Hippolyte DANGLADE est décédé le lundi 10 février 1941, à l'âge de 85 ans, à Libourne.

 

Note : Il est président du tribunal de commerce de Libourne.

Propriétaire du château Plainpoint, par Fronsac.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2 - Sosa : 6

 

Jean-Baptiste Joseph René DANGLADE voit le jour le mardi 4 mars 1862 à Libourne.

Il est le fils légitime de François-Léon DANGLADE, Négociant et de Marie-Louise DUVERGER-NÉDELLEC. Son frère vivant est Jean-Baptiste Hippolyte (né en 1855).

 

Jean-Baptiste sera Négociant en vins et propriétaire viticulteur.

 

Il épouse le mercredi 7 décembre 1892 à Libourne Marie-Thérèse Catherine Eugénie AYGUESPARSSE, la fille légitime d'Antoine Marie Georges AYGUESPARSSE et de Marie Louise Catherine Gabrielle BLOY.

Ce couple aura cinq enfants :

-Marie François Roger né en 1894.

-Marie Françoise Reine Georgette née en 1895.

-Marie Françoise Catherine Reine née en 1898.

-Marie François Maurice né en 1899.

-Marie-Thérèse Françoise Madeleine née en 1902.

 

En 1943 son épouse meurt, René est âgé de 80 ans.

 

René DANGLADE est décédé en 1945, à l'âge de 82 ans, à Libourne.

 

Note : Chef de la Maison Danglade & Fils à Libourne, fut un des premiers exportateurs de vins de la région. Nommé président du syndicat des Négociants en vins et spiritueux de Libourne (1927-1935). Propriétaire du château Rouet à Saint-Germain-la-Rivière. Peintre de talent, il laissa des oeuvres intéressantes.

Chevalier de la Légion d'honneur.

© H.A.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.3

 

Gaston DANGLADE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de François-Léon DANGLADE, Négociant et de Marie-Louise DUVERGER-NÉDELLEC.

 

Il épouse le mercredi 29 mai 1889 à Libourne Jeanne GOSSARD, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Robert né en 1890.

-Louise née en 1891.

-François né en 1893.

-Fernand né en 1894.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4

 

Reine Marie Hélène DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de François-Léon DANGLADE, Négociant et de Marie-Louise DUVERGER-NÉDELLEC.

 

Elle épouse le lundi 11 août 1879 à Libourne Louis Alexis MORDACQ, Capitaine de cavalerie, le fils légitime de Jules-Joseph MORDACQ et d'Adèle Sophie DORMION.

Ce couple aura deux enfants :

-Jean Joseph Lucien né en 1880.

-Anne-Marie Elisabeth Josèphe née en 1881.

 

Elle épouse en secondes noces, le mercredi 21 novembre 1888 à Libourne , Simon Louis Edouard BRACHET, notaire, le fils légitime de Jean Louis dit Edouard BRACHET et de Marguerite-Thélèsi MORANGE.

Ce couple aura un enfant :

-Jacques né en 1891.

 

Hélène DANGLADE est décédée le mardi 6 août 1940, à Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.3.5.1

 

Marguerite DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Eugène DANGLADE et de Marie-Laure COMBRET.

 

 

1.4a.7.2b.3.5.2

 

Clotilde DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Eugène DANGLADE et de Marie-Laure COMBRET.

 

 

1.4a.7.2b.3.5.3

 

Andrée DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Eugène DANGLADE et de Marie-Laure COMBRET.

 

Elle épouse Albert, dit Bijou PETITJEAN-ROGET, Capitaine, le fils légitime de Henri Marie Magloire François PETITJEAN-ROGET et de Mathilde Marie Joséphine LANG.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.1

 

Nanette Adamine PATTON est née en mai 1848 à Switzerland.

Elle est la fille légitime, de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 23 ans.

 

Elle épouse Alfred ROUS, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Armand né en 1870.

-Madge née en 1879.

 

En 1905 son époux meurt, Nanette est âgée de 56 ans.

 

Note : + 7 i Nanette Adamine Patton (Amelia 2 Danglade,John Louis Armand 1), born 10 May 1848 in Switzerland County, Indiana. She married Alfred Rous. He was born 10 April 1844 in Switzerland County, Indiana. He died 1905 in Switzerland County, Indiana and was buried in Vevay Cemetery.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.2a

 

Anna Maria PATTON est née le lundi 12 novembre 1849 à Switzerland.

Elle est la fille légitime de William PATTON, Major, âgé de 30 ans et de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 24 ans. Sa soeur vivante est Nanette Adamine (née en 1848).

 

Elle épouse John T. SCHOFIELD, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Neva née en 1872.

 

Anna Maria PATTON est décédée en 1897, à l'âge de 47 ans.

 

Note : + 8 ii Anna Maria Patton (Amelia 2 Danglade,John Louis Armand 1), born 12 November 1849 in Switzerland County, Indiana. She died 1897 and was buried in Jefferson County, Indiana at Springdale Cemetery. She married John T. Schofield. He was born in 1842 and he died 1925. He was buried in Jefferson County, Indiana, at Springdale Cemetery.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.3a

 

Amelia Belle PATTON est née le jeudi 31 mars 1853.

Elle est la fille légitime de William PATTON, Major, âgé de 34 ans et de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 27 ans. Ses soeurs vivantes sont : Anna Maria (née en 1849), Nanette Adamine (née en 1848).

 

Amelia Belle PATTON est décédée le lundi 6 juin 1904, à l'âge de 51 ans, à San Diego.

 

Note : + 9 iii Amelia Belle Patton, born 31 March 1853 in Vevay, Switzerland County, Indiana. She died 6 June 1904 in San Diego, San Diego County, California ; buried in San Diego, San Diego County, Mt Hope.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.4a

 

Charlotte L. PATTON est née le vendredi 7 septembre 1855.

Elle est la fille légitime de William PATTON, Major, âgé de 36 ans et de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 30 ans. Ses soeurs vivantes sont : Anna Maria (née en 1849), Amelia Belle (née en 1853), Nanette Adamine (née en 1848).

 

Charlotte L. PATTON est décédée le lundi 5 mai 1902, à l'âge de 46 ans, à San Diego.

 

Note : + 10 iv Charlotte L. Patton, born 7 September 1855 in Vevay, Switzerland County, Indiana. She died 5 May 1902 in San Diego, San Diego County, California ; buried in Mt. Hope Cemetery in San Diego County.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.5a

 

John PATTON voit le jour le mercredi 14 juillet 1858 à Switzerland.

Il est le fils légitime de William PATTON, Major, âgé de 39 ans et de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 33 ans. Ses soeurs vivantes sont : Anna Maria (née en 1849), Amelia Belle (née en 1853), Charlotte L. (née en 1855), Nanette Adamine (née en 1848).

 

John PATTON est décédé le lundi 21 octobre 1861, à l'âge de 3 ans.

 

Note : + 11 v John Patton, born 14 July 1858 in Switzerland County, Indiana. He died 21 October 1861 at age 4 years 3 months.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.6a

 

Sarah Urseline PATTON est née le samedi 18 juin 1859 à Switzerland.

Elle est la fille légitime de William PATTON, Major, âgé de 40 ans et de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 34 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Anna Maria (née en 1849), Amelia Belle (née en 1853), Charlotte L. (née en 1855), John (né en 1858), Nanette Adamine (née en 1848).

 

Note : + 12 vi Sarah Urseline Patton, born 18 June 1859 in Switzerland County, Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a

 

George Edward PATTON voit le jour le mardi 26 mars 1861.

Il est le fils légitime de William PATTON, Major, âgé de 42 ans et de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 35 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Anna Maria (née en 1849), Amelia Belle (née en 1853), Charlotte L. (née en 1855), John (né en 1858), Sarah Urseline (née en 1859), Nanette Adamine (née en 1848).

 

Il épouse Ida Mary SCOTT, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Harold né en 1891.

-William Dwight né en 1896.

-George Scott né en 1899.

-Allisson Francis né en 1906.

 

George Edward PATTON est décédé le mercredi 18 décembre 1940, à l'âge de 79 ans, à Terre Haute.

 

Note : + 13 vii George Edward Patton (Amelia 2 Danglade, John Louis Armand 1), born 26 March 1861 in Vevay, Switzerland County, Indiana and he died 18 December 1940 in Terre Haute, Vigo County, Indiana. He married on 23 March 1891 in Madison, Jefferson County, to Ida Mary (Scott) Patton. She was born 3 June 1866 in Madison, Jefferson County, Indiana the daughter of John Welch Scott and Sarah Anne (Protsman) Scott. She died 11 May 1960 in Terre Haute, Vigo County, Indiana. Both are buried at Madison, Jefferson County, Indiana.

© Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.8a

 

Eloïne Verges PATTON est née le mercredi 6 septembre 1865.

Elle est la fille légitime de William PATTON, Major, âgé de 46 ans et de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 40 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Anna Maria (née en 1849), Amelia Belle (née en 1853), Charlotte L. (née en 1855), Sarah Urseline (née en 1859), George Edward (né en 1861), Nanette Adamine (née en 1848).

 

Son père William meurt le 6 juin 1882, Eloïne est âgée de 16 ans.

 

Elle épouse Charles D. KNOX, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Le 9 novembre 1932 son époux meurt, Eloïne est âgée de 67 ans.

 

Eloïne Vergès PATTON est décédée le mardi 10 février 1942, à l'âge de 76 ans, à Californie.

 

Note : + 14 viii Eloine Verges Patton, born 6 September 1865 in Switzerland County, Indiana. He died 10 February 1942 in California. She min 1887 in Vevay, Switzerland County, Indiana to Charles D. Knok. He died 9 November 1932 in California.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.9a

 

Madge PATTON est née en 1867.

Elle est la fille légitime de William PATTON, Major, âgé de 48 ans et de Marie Amelia DANGLADE, âgée de 41 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Anna Maria (née en 1849), Amelia Belle (née en 1853), Charlotte L. (née en 1855), Sarah Urseline (née en 1859), George Edward (né en 1861), Eloïne Verges (née en 1865), Nanette Adamine (née en 1848).

 

Son père William meurt le 6 juin 1882, Madge est âgée de 15 ans.

 

Note : + 15 ix Madge Patton, born 24 February 1867 in Switzerland County, Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.1

 

John Armand DANGLADE voit le jour en juillet 1851 à Vevay.

Il est le fils légitime de Theophile Morgan Dr. DANGLADE, Physicien, âgé de 24 ans et de Sarah Ann PLEASANTS, âgée de 20 ans.

 

John Armand DANGLADE est décédé en 1931, à l'âge de 79 ans.

 

Note : + 16 i John Armand Danglade, christened 1851, died 1931.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.2

 

George PLEASANTS DANGLADE voit le jour en 1853 à Vevay.

Il est le fils légitime de Theophile Morgan Dr. DANGLADE, Physicien, âgé de 26 ans et de Sarah Ann PLEASANTS, âgée de 22 ans. Son frère vivant est John Armand (né en 1851).

 

George PLEASANTS DANGLADE est décédé en 1857, à l'âge de 4 ans, à Vevay.

 

Note : NOTA. Vous remarquerez plusieurs fois, dans la branche américaine, un patronyme composé. Il s'agit d'une pratique commune où, pour le fils aîné, le nom de jeune fille de la mère est accolé à celui du père.

Dans le cas présent, tous les enfants de George sont morts jeunes, à l'exception d'Emlen, alors le nom fut répété.

© H.A.

 

+ 17 ii George Pleasants Danglade, born 1853 in Vevay, Switz, Indiana ; died 1857 in Vevay, Switzerland, Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.3

 

Samuel PLEASANTS DANGLADE voit le jour en 1856.

Il est le fils légitime de Theophile Morgan Dr. DANGLADE, Physicien, âgé de 29 ans et de Sarah Ann PLEASANTS, âgée de 25 ans. Ses frères vivants sont : John Armand (né en 1851), George (né en 1853).

 

Samuel PLEASANTS DANGLADE est décédé en 1857, à l'âge de un an, à Vevay.

 

Note : + 18 iii Samuel Pleasants Danglade, born 1856 in Vevay, Switz, Indiana ; died 1857 in Vevay, Switzerland, Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.4

 

Charles PLEASANTS DANGLADE voit le jour en 1858.

Il est le fils légitime de Theophile Morgan Dr. DANGLADE, Physicien, âgé de 31 ans et de Sarah Ann PLEASANTS, âgée de 27 ans. Son frère vivant est John Armand (né en 1851).

 

Charles est décédé à Vevey à l'âge de 2 ans.

 

Note : + 19 iv Charles Pleasants Danglade, born 1858 in Vevay, Switz, Indiana ; died 1860 in Vevay, Switzerland, Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.5

 

Emlen PLEASANTS DANGLADE voit le jour en décembre 1859 à Vevay.

Il est le fils légitime de Theophile Morgan Dr. DANGLADE, Physicien, âgé de 33 ans et de Sarah Ann PLEASANTS, âgée de 28 ans. Ses frères vivants sont : John Armand (né en 1851), Charles (né en 1858).

 

Son père Theophile meurt en 1878, Emlen est âgé de 18 ans.

 

Il épouse en 1888 Abigail ANDERSON, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Thomas Theophile né en 1890.

-John Armand né en 1892.

-James Kirby né en 1896.

 

Note : + 20 v Emlen Pleasants Danglade (Theophile M.2, John Louis Armand 1), born 1859 in Vevay, Switzerland, Indiana. He married Abigail (Anderson) Danglade.

Occupation : 1900, in census states he is a Grocer.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.6

 

Ernest DANGLADE voit le jour en décembre 1866 à Vevay.

Il est le fils légitime de Theophile Morgan Dr. DANGLADE, Physicien, âgé de 40 ans et de Sarah Ann PLEASANTS, âgée de 35 ans. Ses frères vivants sont : John Armand (né en 1851), Emlen (né en 1859).

 

Son père Theophile meurt en 1878, Ernest est âgé de 11 ans.

 

Ernest DANGLADE est décédé en 1932, à l'âge de 65 ans.

 

Note : + 21 vi Ernest Danglade, born 1866 in Vevay, Switzerland, Indiana ; died 1932.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.7

 

Annette DANGLADE est née le mardi 23 novembre 1875.

Elle est la fille légitime de Theophile Morgan Dr. DANGLADE, Physicien, âgé de 49 ans et de Sarah Ann PLEASANTS, âgée de 44 ans. Ses frères vivants sont : John Armand (né en 1851), Emlen (né en 1859), Ernest (né en 1866).

 

Son père Theophile meurt en 1878, Annette est âgée de 2 ans.

 

Annette DANGLADE est décédée en juin 1963, à l'âge de 87 ans, à Vevay.

 

Note : + 22 vii Annette Danglade, born 23 November 1875 in Vevay, Switzerland County, Indiana ; died June 1963/68 in Vevay, Switzerland County, Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.1

 

Minnie DANGLADE est née en 1867 à Indianapolis.

Elle est la fille légitime de John Baptiste Hilaire DANGLADE, âgé de 25 ans et de Louisa Josephine HENDERSON, âgée de 21 ans au moins.

 

Elle épouse A.J. THOMSON, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Minnie DANGLADE est décédée en 1933, à l'âge de 66 ans.

 

Note : + 23 i Minnie Danglade, born abt 1868 in Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.2

 

Adamina DANGLADE est née vers 1870 à Indianapolis.

Elle est la fille légitime de John Baptiste Hilaire DANGLADE, âgé de 28 ans environ et de Louisa Josephine HENDERSON, âgée de probablement 24 ans au moins. Sa soeur vivante est Minnie (née en 1867).

 

Note : + 24 ii Adamina Danglade, born abt 1870 in Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.3

 

Caroline, dite Carrie DANGLADE est née en 1872 à Indianapolis.

Elle est la fille légitime de John Baptiste Hilaire DANGLADE, âgé de 30 ans et de Louisa Josephine HENDERSON, âgée de 26 ans au moins. Ses soeurs vivantes sont : Minnie (née en 1867), Adamina (née vers 1870).

 

Elle épouse Alfred DEWITT, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Alfred Armand né en 1896.

 

Carrie DANGLADE est décédée en 1946, à l'âge de 74 ans.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4

 

Frank HENDERSON DANGLADE voit le jour en 1874 à Kansas City.

Il est le fils légitime de John Baptiste Hilaire DANGLADE, âgé de 32 ans et de Louisa Josephine HENDERSON, âgée de 28 ans au moins. Ses soeurs vivantes sont : Minnie (née en 1867), Adamina (née vers 1870), Caroline, dite Carrie (née en 1872).

 

Il épouse Bertha Mabel MC KITTRICK, la fille légitime de Noah Alexander MC KITTRICK et de Clara Ann MOORHEAD.

Ce couple aura quatre enfants :

-Clara Louise née en 1897.

-Frank Jack né en 1898.

-James Harold né en 1900.

-Charles Murray né en 1906.

 

En 1943 son épouse Bertha meurt, Frank est âgé de 68 ans.

 

Frank HENDERSON DANGLADE est décédé en 1953, à l'âge de 79 ans, à Kansas City.

 

Note : Notes for Fank Henderson Danglade :

CENSUS : 1880 Baxter Springs, Cherokee, Kansas p.421A - LDS Film 1254375 - In home of father.

MARIAGE : FRANK H DANGLADE to BYRD M Mc KITRICK 15 Apr 1896 Butler Co. Kansas

CITY DIRECTORY : Dunham's Webb City Directory 1915-1916

Danglade, Clara student r 806 w 2d

Danglade, Frank H (Bird) mine supt r 806 w 2d

Danglade, Jack student r 806 w 2d

CITY DIRECTORY 1952 : Danglade, C Murray (Mary) 1805 Broadway, Quincy Illinois

OBITUARY : Quincy Herald-Whig, Quincy, Illinois January 24, 1953 p.8

© Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.5.1

 

Louis Hilaire DANGLADE voit le jour en 1864 à Vevay.

Il est le fils légitime de Timothy C. DANGLADE, âgé de 21 ans et d'Isabelle D. ALBRO, âgée de 18 ans environ.

 

Sa mère Isabelle meurt le 25 décembre 1864, Louis est âgé de moins d'un an.

 

Louis Hilaire DANGLADE est décédé en 1865, à l'âge de un an.

 

Note : + 25 i Louis H. Danglade, born abt 1866 in Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.5.2

 

Nanette DANGLADE est née en 1869 à Vevay.

Elle est la fille légitime de Timothy C. DANGLADE, âgé de 26 ans et d'Isabelle D. ALBRO, âgée de 23 ans environ.

 

Son père Timothy meurt en 1884, Nanette est âgée de 15 ans.

 

Note : + 26 ii Nanette Danglade, born abt 1869 in Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.5.3

 

Pearl E. DANGLADE est née en 1876 à Indianapolis.

Elle est la fille légitime de Timothy C. DANGLADE, âgé de 33 ans et d'Isabelle D. ALBRO, âgée de 30 ans environ. Sa soeur vivante est Nanette (née en 1869).

 

Son père Timothy meurt en 1884, Pearl est âgée de 8 ans.

 

Note : + 27 iii Pearl E. Danglade, born 1876 in Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.1

 

Catherine Elisabeth DIRASSE est née le vendredi 9 juillet 1869 à Oyeregave.

Elle est la fille légitime de Jean DIRASSE, âgé de 28 ans et de Catherine SOROSTE.

 

Elle épouse le vendredi 4 novembre 1892 à Cauneille Marcel Pierre BONNET, le fils légitime de Jean BONNET et de Catherine JEANNOTS.

Ce couple aura quatre enfants :

-Marie-Louise née en 1892.

-Jean-Baptiste né en 1894.

-Emilie née en 1897.

-Joseph né en 1899.

 

Elisabeth DIRASSE est décédée le vendredi 1 novembre 1963, à l'âge de 94 ans, au Boucau.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.2

 

Marie DIRASSE est née en 1872 à Oyeregave.

Elle est la fille légitime de Jean DIRASSE, âgé de 30 ans et de Catherine SOROSTE. Sa soeur vivante est Catherine Elisabeth (née en 1869).

 

Elle épouse en 1892Jean TARASCON, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Paul né en 1895.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.1

 

Jean-Baptiste DIRASSE voit le jour le samedi 31 août 1878.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE, âgé de 31 ans et de Marianne BORDA, âgée de 27 ans.

 

Il épouse le samedi 9 février 1907 Thérèse SARRIBLE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Hilaire né en 1913.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.2

 

Louis DIRASSE voit le jour en 1880.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE, âgé de 32 ans et de Marianne BORDA, âgée de 28 ans. Son frère vivant est Jean-Baptiste (né en 1878).

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3

 

Emilie DIRASSE est née en 1882 à Bardos.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE, âgé de 34 ans et de Marianne BORDA, âgée de 30 ans. Ses frères vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1878), Louis (né en 1880).

 

Elle épouse Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant agricole de la Maison Baratzart de Bardos, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Thérèse née en 1912.

-Jean-Baptiste né en 1913.

-Jean-Louis né en 1915.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.4

 

Clément Théodore DIRASSE voit le jour le lundi 24 mai 1886 à Bardos.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE, âgé de 39 ans et de Marianne BORDA, âgée de 34 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1878), Louis (né en 1880), Emilie (née en 1882).

 

Clément sera Frère des Ecoles chrétiennes jusqu'en 1905, date de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, puis successivement, professeur à Lascano et Irun (Espagne), calculateur à l'observatoire Abbadia d'Hendaye et, à partir de 1927, secrétaire de la mairie de Briscous (Pyrénées-Atlantiques).

 

Clément Théodore DIRASSE est décédé le jeudi 12 juillet 1979, à l'âge de 93 ans, à Bayonne.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.5

 

Martin DIRASSE voit le jour le mercredi 1 août 1888 à Bardos.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE, âgé de 41 ans et de Marianne BORDA, âgée de 37 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1878), Louis (né en 1880), Emilie (née en 1882), Clément Théodore (né en 1886).

 

Il épouse Bibianne IROZ, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Marie-Thérèse née en 1927.

 

Le 4 août 1950 son épouse meurt, Martin est âgé de 62 ans.

 

Martin sera Grand blessé de la guerre de 1914-1918, chevalier de la Légion d'honneur.

 

Martin DIRASSE est décédé le samedi 26 mars 1960, à l'âge de 71 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.6

 

Proserpine DIRASSE est née le lundi 8 décembre 1890 à Bardos.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE, âgé de 43 ans et de Marianne BORDA, âgée de 39 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1878), Louis (né en 1880), Emilie (née en 1882), Clément Théodore (né en 1886), Martin (né en 1888).

 

Sa mère Marianne meurt le 22 octobre 1911, Proserpine est âgée de 20 ans.

 

En novembre 1912 naît son fils Jean-Baptiste. Proserpine est âgée de 21 ans.

 

Elle épouse Jean-Adrien LASSUS, Artisan pâtissier puis fonctionnaire dans les P.T.T, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura six enfants :

-Jean-Baptiste né en 1912.

-Hippolyte Pierre né en 1917.

-Thérèse née en 1920.

-Marie née en 1921.

-Alfred né en 1923.

-Roger Martin né en 1924.

 

Le 28 février 1972 son époux meurt, Proserpine est âgée de 81 ans.

 

Proserpine DIRASSE est décédée le lundi 28 octobre 1974, à l'âge de 83 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.7

 

Marie DIRASSE est née vers 1898.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE, âgé de 50 ans environ et de Marianne BORDA, âgée de 46 ans environ. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1878), Louis (né en 1880), Emilie (née en 1882), Clément Théodore (né en 1886), Martin (né en 1888), Proserpine (née en 1890).

 

Sa mère Marianne meurt le 22 octobre 1911, Marie est âgée de 13 ans environ.

 

Elle épouse Raymond JOUANDON, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Maïté née en 1926.

-Roger né à une date inconnue.

 

Marie DIRASSE est décédée en 1962, à l'âge de 63 ans environ.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.8

 

Amanda DIRASSE est née en 1905.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE, âgé de 57 ans et de Marianne BORDA, âgée de 53 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1878), Louis (né en 1880), Emilie (née en 1882), Clément Théodore (né en 1886), Martin (né en 1888), Proserpine (née en 1890), Marie (née vers 1898).

 

Sa mère meurt le 22 octobre 1911, Amanda est âgée de 6 ans.

 

Son père Jean-Baptiste meurt le 25 mai 1923, Amanda est âgée de 18 ans.

 

Elle épouse Albert DUCASSOU, Exploitant agricole à Lahonce (Pyrénées-Atlantiques), le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Roger né en 1929.

 

En 1977 son époux meurt, Amanda est âgée de 72 ans.

 

1.4a.7.3b.4.6.9

 

Françoise DIRASSE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Hilaire DIRASSE et de Marianne BORDA.

 

 

1.4a.7.3b.4.7.1

 

Marie DIRASSE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Armand DIRASSE et de Françoise DETCHART.

 

Elle épouse N. LABAT, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Alfred né en 1923.

 

 

1.4a.7.3b.4.8.1

 

Jean-Baptiste DIRASSE voit le jour le lundi 21 février 1881.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE et de Jeanne Marie BERHABÉ.

 

Il épouse Marie Anne SABALSA, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Germain né en 1909.

 

 

Génération 9

 

 

1.4a.7.2b.1.1.1.1

 

Jacques DANGLADE voit le jour en 1897.

Il est le fils légitime d'Albert DANGLADE, Officier de cavalerie, âgé de 31 ans et de Henriette Berthe Pauline de PÉRIGNON.

 

Jacques sera Propriétaire.

 

Jacques DANGLADE est décédé après 1966, à l'âge de 68 ans au moins.

 

Note : Chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre T.O.E.

Il mourut célibataire dans son château de Sauveterre, commune du Gers à proximité de Lombez.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.1

 

Edouard Pierre JUESTZ d'YNGLEMARE voit le jour en 1899.

Il est le fils légitime de Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 33 ans et de Marie-Louise DANGLADE, âgée de 31 ans.

 

Il épouse Marguerite GIRAUD, la fille légitime de Joseph Emmanuel GIRAUD et d'Aline GIRAUD.

Ce couple aura quatre enfants :

-François né en 1929.

-Guy né en 1930.

-Reine née en 1932.

-Josèphe née à une date inconnue.

 

En 1937 son épouse Marguerite meurt, Edouard est âgé de 38 ans.

 

Il épouse en secondes noces, en 1938, Christine LANORE, la fille légitime d'Abel LANORE et de Marie Caroline LACAZE.

 

Pierre JUESTZ d'YNGLEMARE est décédé en septembre 1980, à l'âge de 81 ans, à Saint-Aignan - Le Dast.

 

Note : Pierre d'Ynglemare, dit "Le Marquis". Mon père a attendu 70 ans pour découvrir que ce titre qu'il avait toujours entendu à son sujet n'était qu'une plaisanterie, une de plus, de leur cousin Roger Lanore.

Il était propriétaire du chalet de Vincent, entre Saint-Aignan et Saillans.

Il a vécu à Madagascar, où il a été administrateur délégué de 1939 à 1946, avec ses deux plus jeunes enfants, Josephe et Reine.

© Noël BUREAU

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.2

 

Anne-Marie JUESTZ d'YNGLEMARE est née en 1900.

Elle est la fille légitime de Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 34 ans et de Marie-Louise DANGLADE, âgée de 32 ans. Son frère vivant est Edouard Pierre (né en 1899).

 

Anne-Marie sera En religion Mère Marie du Christ Roi.

 

Anne-Marie JUESTZ d'YNGLEMARE est décédée en 1992, à l'âge de 91 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.3

 

Germaine JUESTZ d'YNGLEMARE est née en 1901.

Elle est la fille légitime de Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 35 ans et de Marie-Louise DANGLADE, âgée de 33 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Edouard Pierre (né en 1899), Anne-Marie (née en 1900).

 

Germaine sera la mère supérieure de la Communauté Apostolique Saint François Xavier, et la directrice du collège Sainte Marie à Neuilly-sur-Seine.

 

Germaine JUESTZ d'YNGLEMARE est décédée en 1980, à l'âge de 79 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.4

 

Henri JUESTZ d'YNGLEMARE voit le jour en 1902.

Il est le fils légitime de Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 35 ans et de Marie-Louise DANGLADE, âgée de 34 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Edouard Pierre (né en 1899), Anne-Marie (née en 1900), Germaine (née en 1901).

 

Il épouse Marie-Louise LA MAZIÈRE, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Henri JUESTZ d'YNGLEMARE est décédé en 1960, à l'âge de 58 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.5

 

Albert JUESTZ d'YNGLEMARE voit le jour en 1905.

Il est le fils légitime de Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 39 ans et de Marie-Louise DANGLADE, âgée de 37 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Edouard Pierre (né en 1899), Anne-Marie (née en 1900), Germaine (née en 1901), Henri (né en 1902).

 

Sa mère Marie-Louise meurt en 1923, Albert est âgé de 18 ans.

 

Il épouse Denise VANVERTS, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Nicole née en 1931.

-Dominique née en 1947.

 

Albert JUESTZ d'YNGLEMARE est décédé en 1967, à l'âge de 62 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.6

 

Antoine JUESTZ d'YNGLEMARE voit le jour en 1910.

Il est le fils légitime de Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 43 ans et de Marie-Louise DANGLADE, âgée de 42 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Edouard Pierre (né en 1899), Anne-Marie (née en 1900), Germaine (née en 1901), Henri (né en 1902), Albert (né en 1905).

 

Sa mère Marie-Louise meurt en 1923, Antoine est âgé de 13 ans.

 

Il épouse Céline VERMEIRE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Bernard né en 1937.

-Eliane née en 1946.

-Anne-Marie née en 1956.

-Daniel né à une date inconnue.

 

En 1998 son épouse meurt, Antoine est âgé de 88 ans.

 

Antoine JUESTZ d'YNGLEMARE est décédé en 1999, à l'âge de 89 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.1

 

Jean-Baptiste LEWDEN voit le jour en 1876.

Il est le fils légitime d'Amédée LEWDEN, âgé de 26 ans et de Cécile BRUN.

 

Son père Amédée meurt en 1888, Jean-Baptiste est âgé de 12 ans.

 

Il épouse Rosalie Amanda LOZE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-André né en 1919.

 

Jean-Baptiste LEWDEN est décédé en 1931, à l'âge de 55 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.2

 

Marie-Louise LEWDEN est née en 1878.

Elle est la fille légitime d'Amédée LEWDEN, âgé de 28 ans et de Cécile BRUN. Son frère vivant est Jean-Baptiste (né en 1876).

 

Son père Amédée meurt en 1888, Marie-Louise est âgée de 10 ans.

 

Elle épouse en 1904 Fernand LANORE, Libraire, éditeur, le fils légitime de N. LANORE.

Ce couple aura cinq enfants :

-Jean né en 1905.

-Marie-Thérèse née en 1906.

-Yvonne née en 1908.

-Geneviève, dite Ginette. née à une date inconnue.

-Marguerite-Marie née à une date inconnue.

 

Marie-Louise LEWDEN est décédée en 1957, à l'âge de 79 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.3

 

Jean LEWDEN voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Amédée LEWDEN et de Cécile BRUN.

 

Note : Décédé sans alliance.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.4

 

Paul LEWDEN voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Amédée LEWDEN et de Cécile BRUN.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.2.1

 

Henri DUCASSE voit le jour en 1874.

Il est le fils légitime de Jules DUCASSE, Notaire à Libourne et de Henriette LEWDEN, âgée de 22 ans.

 

Henri sera Attaché à la Manufacture des tabacs de Bergerac en 1914.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.2.2

 

Joseph DUCASSE voit le jour en 1885.

Il est le fils légitime de Jules DUCASSE, Notaire à Libourne et de Henriette LEWDEN, âgée de 33 ans. Son frère vivant est Henri (né en 1874).

 

Il aura quatre enfants dont la mère n'est pas connue :

-Marc né en 1921.

-Pierre né en 1924.

-Jacques né en 1926.

-Madeleine née à une date inconnue.

 

Joseph DUCASSE est décédé en 1975, à l'âge de 89 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.2.3

 

Roger DUCASSE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jules DUCASSE, Notaire à Libourne et de Henriette LEWDEN.

 

Roger sera Prêtre de la Société de Jésus.

 

Note : Croix de guerre 1914-1918.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1

 

Jacques Marie LEWDEN voit le jour le mercredi 9 octobre 1895 à Libourne.

Il est le fils légitime de François Hippolyte, dit Louis LEWDEN, Lieutenant-colonel de cavalerie, âgé de 39 ans et de Marie-Louise DELSOL.

 

Jacques sera Colonel d'artillerie.

 

Il épouse le lundi 13 octobre 1902 à Brest Thérèse CHEVILLOTTE, la fille légitime de René CHEVILLOTTE.

Ce couple aura sept enfants :

-Madeleine née en 1931.

-Simone née en 1932.

-Henri né en 1933.

-Louis né en 1935.

-Marie-Gabrielle née en 1936.

-Colette née en 1938.

-Georges né en 1939.

 

Le 12 novembre 1940 son épouse Thérèse meurt, Jacques est âgé de 45 ans.

 

Il épouse en secondes noces, à Brest, la sœur de Thérèse, Hélène CHEVILLOTTE, la fille légitime de René CHEVILLOTTE.

Ce couple aura sept enfants :

-François né en 1942.

-Philippe né en 1943.

-Michel né en 1944.

-Bernard né en 1945.

-Bénédicte née en 1946.

-Claire née en 1947.

-Thérèse née en 1947.

 

Jacques LEWDEN est décédé le vendredi 25 juillet 1986, à l'âge de 90 ans.

 

Note : Officier d'artillerie. Engagé volontaire en août 1914. Sous-lieutenant (1916), lieutenant (1918), capitaine (1928), chef d'escadron (1942), lieutenant-colonel (1944). Colonel et retraité (1946).

Passé en 1923 au Service des Affaires indigènes, il a fait toute sa carrière en Tunisie et au Maroc.

En 1947, le colonel Lewden prit au sein du conseil d'administration de la Société d'archéologie de Libourne la place que son père avait précédemment occupée. Puis il en a été le vice-président.

Officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1914-1918 et T.O.E, commandeur du Nichan-Iftikhar, officier du Ouissam Alaouite, Médailles commémoratives diverses : Syrie, coloniale, etc.

© J&B GUERIN, "Des hommes et des activités autour d'un demi-siècle".

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.2

 

Robert LEWDEN voit le jour le jeudi 9 décembre 1897 à Libourne.

Il est le fils légitime de François Hippolyte, dit Louis LEWDEN, Lieutenant-colonel de cavalerie, âgé de 41 ans et de Marie-Louise DELSOL. Son frère vivant est Jacques Marie (né en 1895).

 

Robert sera Capitaine de frégate.

 

Il épouse le jeudi 27 décembre 1923 Yvonne de LAVISON, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura sept enfants :

-Christiane née en 1924.

-Suzanne née en 1926.

-Maxence (Max) né en 1927.

-Marie-Odile née en 1929.

-François-Xavier né en 1930.

-Nicole Marie-Jeanne née en 1932.

-Monique née en 1941.

 

Robert LEWDEN est décédé le dimanche 23 août 1959, à l'âge de 61 ans, à Toulon.

 

Note : Officier de la Légion d'honneur.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.3

 

Anne Marie LEWDEN est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de François Hippolyte, dit Louis LEWDEN, Lieutenant-colonel de cavalerie et de Marie-Louise DELSOL.

 

Elle épouse Antoine RINCON-GALLARDO, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.4

 

Pierre LEWDEN voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de François Hippolyte, dit Louis LEWDEN, Lieutenant-colonel de cavalerie et de Marie-Louise DELSOL.

 

Note : Il fut célèbre au niveau national, car champion de France de saut en hauteur. Son record résista dans les années 20-35 jusqu'à l'apparition du "rouleau californien", car il sautait en ciseau).

© J&B GUERIN, "Des hommes et des activités autour d'un demi-siècle".

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.5

 

Jeanne LEWDEN est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de François Hippolyte, dit Louis LEWDEN, Lieutenant-colonel de cavalerie et de Marie-Louise DELSOL.

 

Jeanne sera Religieuse clarisse.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.1

 

Yves LANORE voit le jour le samedi 11 mars 1893 à Libourne.

Il est le fils légitime d'Abel LANORE, âgé de 24 ans et de Marie Caroline LACAZE, âgée de 24 ans.

 

Yves sera Archéologue.

 

Il épouse le lundi 14 novembre 1921 à Reims Marie-Louise STENNEVIN, Directrice honoraire des études françaises au Proche-Orient, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Monique née en 1924.

-Fabienne née en 1929.

-Yvaine née en 1934.

 

Yves LANORE est décédé le vendredi 6 mars 1953, à l'âge de 59 ans, à Beyrouth.

 

Note : Sa mère disait de lui : "C'est un archiduc."

Il fut propriétaire du château Bédat, près de Brane.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.2

 

Françoise LANORE est née en 1895.

Elle est la fille légitime d'Abel LANORE, âgé de 26 ans et de Marie Caroline LACAZE, âgée de 26 ans. Son frère vivant est Yves (né en 1893).

 

Françoise LANORE est décédée en mars 1977, à l'âge de 82 ans.

 

Note : Françoise et Henriette, sa soeur, se sont dévouées sans compter au service de leurs vieux parents et d'une nuée de neveux et nièces qui ont successivement utilisé le Gast comme résidence de vacances. Elles étaient surnommées "Les Tatis". Un roman pourrait être écrit sur leurs moeurs et leur langage particulièrement châtiés.

© Noël BUREAU.

 

Décédée sans alliance.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.3

 

Roger LANORE voit le jour en 1897.

Il est le fils légitime d'Abel LANORE, âgé de 28 ans et de Marie Caroline LACAZE, âgée de 28 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Yves (né en 1893), Françoise (née en 1895).

 

Roger sera Cadre commercial.

 

Il épouse en 1928 Renée DUCLION, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Edith née en 1931.

-Ghislaine née à une date inconnue.

-Alberte née à une date inconnue.

-Chantal née à une date inconnue.

 

Roger LANORE est décédé en octobre 1965, à l'âge de 68 ans.

 

Note : Il a été cadre commercial chez Citroën avant la guerre. et chez Simca après la guerre.

 

"Mais Lanore est aussi un ami de Daudet

Et comme son patron a l'art de s'évader

Serait-ce pour se rendre à son Action Française

Quand il devait rester, qu'il filait à l'anglaise."

Ce couplet définit un aspect de sa personnalité, lorsqu'il faisait partie du club des "Gobineau de Bordeaux", assez précisément marqués à droite.

Il était propriétaire du domaine de Dalem à Saillans.

© Noël BUREAU.

 

Je me souviens fort bien de lui et je lui voue de la reconnaissance car il a pu m'obtenir la première Simca 1000 livrée en Gironde. J'étais alors célibataire. Que de succès m'ont valu cette voiture !

© H.A.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.4

 

Christine LANORE est née en 1900.

Elle est la fille légitime d'Abel LANORE, âgé de 31 ans et de Marie Caroline LACAZE, âgée de 31 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Yves (né en 1893), Françoise (née en 1895), Roger (né en 1897).

 

Elle épouse en 1938 Edouard Pierre JUESTZ d'YNGLEMARE, le fils légitime de Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE et de Marie-Louise DANGLADE.

 

Christine LANORE est décédée en juillet 1984, à l'âge de 84 ans.

 

Note : Il n'y a pas d'enfant connu pour ce couple en dehors d'une dizaine de chats qui avaient la priorité sur toutes les chaises et dans les couloirs du Gast.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.5

 

Henriette LANORE est née en 1904.

Elle est la fille légitime d'Abel LANORE, âgé de 34 ans et de Marie Caroline LACAZE, âgée de 34 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Yves (né en 1893), Françoise (née en 1895), Roger (né en 1897), Christine (née en 1900).

 

Henriette LANORE est décédée en juin 1970, à l'âge de 66 ans.

 

Note : Décédée sans alliance à la suite d'un accident de la route.

Elle fut une femme admirable de dévouement pour ses vieux parents, n'ayant pu rentrer dans les ordres à cause de sa santé fragile.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.1

 

Solange BUREAU est née le lundi 10 octobre 1892 à Tonneins.

Elle est la fille légitime de Daniel BUREAU, âgé de 31 ans et de Cécile LACAZE, âgée de 21 ans environ.

 

Sa mère Cécile meurt en 1907, Solange est âgée de 14 ans.

 

Elle épouse le mercredi 4 janvier 1922 à Labastide-d'Armagnac Charles DUCASSE, courtier en vins, viticulteur, le fils légitime d'Adrien DUCASSE.

Ce couple aura quatre enfants :

-Bernard né en 1922.

-Yvonne née en 1924.

-François né en 1926.

-Henri né en 1932.

 

Le 16 octobre 1959 son époux meurt, Solange est âgée de 67 ans.

 

Solange BUREAU est décédée le mercredi 19 septembre 1973, à l'âge de 80 ans, à Guîtres.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.2

 

René BUREAU voit le jour le dimanche 23 décembre 1894 à Tonneins.

Il est le fils légitime de Daniel BUREAU, âgé de 33 ans et de Cécile LACAZE, âgée de 23 ans environ. Sa soeur vivante est Solange (née en 1892).

 

René sera Directeur commercial.

 

Sa mère Cécile meurt en 1907, René est âgé de 12 ans.

 

Il épouse en 1921 Marcelle BAQUEY, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Michel né en 1922.

-Alain né en 1924.

-Noël né en 1932.

 

 

René BUREAU est décédé en juillet 1990, à l'âge de 95 ans.

 

Note : Il fut P.D.G. de la Sté des Taxis Citroën de Bordeaux (Sobotax) jusqu'en 1938 et directeur commercial pour la région Sud Ouest des Ets Philips&Pain (matériel d'incendie).

Officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 14-18. Pilote de chasse en 1917-18 et moniteur de pilotage à l'Ecole de l'Air de Salon en 1939-40.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.3

 

Marcelle BUREAU est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Daniel BUREAU et de Cécile LACAZE.

 

Marcelle sera religieuse.

 

Marcelle BUREAU est décédée en 1936, à Bourges.

 

Note : Elle était carmélite comme sa tante Victoire Lacaze.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.1

 

Françoise DANGLADE est née en 1881.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Hippolyte DANGLADE, Négociant et propriétaire, âgé de 25 ans et de Catherine Lucille Joséphine Marguerite GOURMEL, âgée de 22 ans.

 

Elle épouse le mardi 29 juillet 1902 à La Rivière Mathieu Gaston LACAZE, le fils légitime de Gaston LACAZE et de Hélène BEYLOT.

Ce couple aura six enfants :

-François né à une date inconnue.

-Henri né à une date inconnue.

-Henriette née à une date inconnue.

-Hélène née à une date inconnue.

-Andrée née à une date inconnue.

-Colette née à une date inconnue.

 

Françoise DANGLADE est décédée le samedi 8 mars 1913, à l'âge de 32 ans, à Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.2

 

Louise DANGLADE est née en 1882.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Hippolyte DANGLADE, Négociant et propriétaire, âgé de 26 ans et de Catherine Lucille Joséphine Marguerite GOURMEL, âgée de 23 ans. Sa soeur vivante est Françoise (née en 1881).

 

Elle épouse le lundi 29 avril 1907 Gaston THÉRY, Lieutenant au 15ème Dragon, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.3

 

Françoise Josèphe Marie Catherine DANGLADE est née en 1883 à Libourne.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Hippolyte DANGLADE, Négociant et propriétaire, âgé de 27 ans et de Catherine Lucille Joséphine Marguerite GOURMEL, âgée de 24 ans. Ses soeurs vivantes sont : Françoise (née en 1881), Louise (née en 1882).

 

Elle épouse le mercredi 9 septembre 1903 à Libourne Antoine Henri Georges CORRE, Négociant en vins, le fils légitime de Pierre Edouard CORRE et de Marie Victoire Denise VAISSIÈRE de SAINT-MARTIN.

Ce couple aura un enfant :

-Andrée née à une date inconnue.

 

En 1963 son époux meurt, Catherine est âgée de 79 ans.

 

Catherine DANGLADE est décédée en 1974, à l'âge de 91 ans, à Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.4

 

André DANGLADE voit le jour en 1885.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Hippolyte DANGLADE, Négociant et propriétaire, âgé de 29 ans et de Catherine Lucille Joséphine Marguerite GOURMEL, âgée de 26 ans. Ses soeurs vivantes sont : Françoise (née en 1881), Louise (née en 1882), Françoise Josèphe Marie Catherine (née en 1883).

 

Il épouse Annie LAPORTE-BISQUIT, la fille légitime d'Edouard LAPORTE-BISQUIT et de Marie HAVILAND.

Ce couple aura quatre enfants :

-Solange née en 1920.

-Nicole née en 1923.

-Chantal née à une date inconnue.

-Michel né à une date inconnue.

 

André DANGLADE est décédé en 1965, à l'âge de 79 ans.

 

Note : Chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.5

 

André Marie Joseph Henri DANGLADE voit le jour le jeudi 1 novembre 1888 à Libourne.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Hippolyte DANGLADE, Négociant et propriétaire, âgé de 33 ans et de Catherine Lucille Joséphine Marguerite GOURMEL, âgée de 30 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Françoise (née en 1881), Louise (née en 1882), Françoise Josèphe Marie Catherine (née en 1883), André (né en 1885).

 

André sera Colonel de cavalerie.

 

Il épouse le lundi 9 novembre 1925 à Bordeaux Georgette Jeanne Marie Jacqueline, Surnommée Kakine BALLANDE, la fille légitime de Jacques Marie Maurice BALLANDE et de Léontine Antoinette Berthe CAULE.

Ce couple aura deux enfants :

-Arnaud né en 1930.

-Muriel née à une date inconnue.

 

Henri DANGLADE est décédé le dimanche 28 janvier 1968, à l'âge de 79 ans, à Bordeaux.

 

Note : Par dérogation aux règles de communicabilité des archives publiques, nous avons obtenu du ministre des Armées l'autorisation de consultation du dossier cote 8 Ye 4788. Mais sans le droit de photocopier les pièces qui nous intéressaient et dans un local privé (bureau chancellerie "réserves").

Nous avons appris par son livret militaire, qu'Henri Danglade avait les cheveux et sourcils chatains, les yeux marrons, le front rond et qu'il mesurait 1m 75 (Taille cependant rectifiée à deux reprises : 1 fois 1m 76, une autre fois 1m 78 !).

Il a obtenu l'autorisation ministérielle du 27 octobre 1925 de se marier à Georgette Jeanne Marie Jacqueline BALLANDE, évoquée par ailleurs.

Contrat de mariage passé devant Me Dupin, notaire à Onesse (Landes).

Leurs témoins seront : 1/ Henri Brulle, licencié en droit, 34 ans. 2/ Louis Durand-Dégrange, voyageur de commerce.

Les notes du "feuillet du personnel" sont particulièrement élogieuses. Toutefois, nous avons l'impression que le dossier qui nous a été remis venait d'être expurgé. En effet, nous n'y avons retrouvé que celles se rapportant aux années 1932 à 1940 inclus. Or nous savons qu'il a fait la guerre de 14 et qu'il a pris sa retraite le 1er novembre 1948 (décret du 26 octobre 1948).

A titre d'exemples, nous recopions les notes de :

1936 - "Très bon officier supérieur, intelligent, actif, connaissant bien son groupe d'escadron. A beaucoup de bon sens et voit juste sur le terrain. Aux manoeuvres s'est toujours très bien montré, aussi bien à la tête de son groupe que dans un commandement d'unité à cheval motorisée. Très correct. Entraîne l'équipe de polo du régiment. Très apte à faire campagne."

1940 - "Très bon officier, d'une intelligence vive. Esprit cultivé. A du caractère et la volonté du commandement. De décision parfois un peu rapide. Nommé au commandement du groupe motorisé du GRCA 25 en janvier 1940, au moment de sa formation. En a rapidement fait une unité de premier ordre qu'il a pleinement menée au combat, en particulier dans les affaires de Noyon, Salency, de Verberie, de Sens, de Longwy et au cours du repli sur la Loire. A fait l'objet d'une citation à l'ordre de l'Armée et l'objet d'une nouvelle proposition de citation à l'ordre du Régiment."

Ces notes rapportent assez bien celles des autres années que nous avons été autorisés à voir.

Il ne semble pas qu'Henri Danglade ait fait Saint Cyr et l'Ecole de Guerre. Nous n'en avons pas trouvé la trace. Ceci pourrait expliquer pourquoi il n'a pas été général.

Quelques dates marquantes :

2 mai 1917 : Brevet d'aviateur militaire.

12 juillet 1918, Chevalier de la Légion d'honneur : "Officier pilote d'une valeur morale exceptionnelle et d'un zèle infatigable. Modèle d'énergie et de courage. A toujours sollicité les missions les plus périlleuses. A exécuté plusieurs bombardements à grande distance (3 citations)"

11 juin 1937. Officier de la Légion d'honneur, en qualité de Chef d'escadron du 4ème régiment de Spahis tunisiens.

12 mai 1942, Commandeur de la Légion d'honneur au titre du Tableau Spécial de la guerre 1939-1945, en qualité de "Lieutenant-Colonel au 25ème groupe de reconnaissance de Corps d''Armée". Décoré par le Général de Lattre de Tassigny, commandant la 16ème région militaire.

Elevé à la Dignité de Grand Officier de la Légion d'honneur par décret du 3 juillet 1946, mais nous n'avons pas eu accès au procès-verbal de réception.

Pendant l'occupation allemande, il est intendant régional de police, préfet de Toulouse.

1er décembre 1944, il lui est délivré un certificat d'appartenace aux F.F.I. : "A servi dans les départements ou avec les centres d'activités ci-après :

- O.R.A. du 1er mars 1943 au 20 août 1944. La dernière date indiquée est celle de la libération de son secteur.

- Etat major de la subdivision du Gers, puis à l'état major des F.F.O. à compterdu 1er décembre 1944."

Grand officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1914-1918 (1 étoile de bronze, 1 étoile de vermeil, 2 palmes), Croix de guerre des T.O.E. (1 palme), Croix de guerre 1939-40 (1 étoile d'argent, 1 palme), Médaille interalliée, Médaille commémorative de la Grande Guerre, Médaille coloniale (agrafe Maroc, vermeil), Croix du Combattant, officier du Ouissam Alaouite, officier du Nicham Iftikar, officier d'El Anouar, chevalier de la Couronne royale de Roumanie, Croix de guerre belge, Distinguishid Service.

© H.A.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.6

 

Jean DANGLADE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Hippolyte DANGLADE, Négociant et propriétaire et de Catherine Lucille Joséphine Marguerite GOURMEL.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.1

 

Marie François Roger DANGLADE voit le jour le jeudi 26 juillet 1894 à Saint-Germain-la-Rivière.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Joseph René DANGLADE, Négociant en vins et propriétaire viticulteur, âgé de 32 ans et de Marie-Thérèse Catherine Eugénie AYGUESPARSSE, âgée de 21 ans.

 

Roger sera Négociant en vins, propriétaire viticulteur.

 

Il épouse le mardi 1 février 1927 à Saint-Brice Marie Victorine Noémie Hélène CASTILLON DU PERRON, la fille légitime de Pierre Marie Joseph Albert CASTILLON DU PERRON et de Marie Victorine Odette de LA GARDE de CHAMBONAS.

Ce couple aura deux enfants :

-Marie Josèphe Odette Béatrice née en 1927.

-Patrick Albert Marie Joseph Maurice né en 1931.

 

Roger DANGLADE est décédé le vendredi 27 mai 1983, à l'âge de 88 ans.

 

Note : Négociant. Successeur de son père, René Danglade, il dirige la maison de vins de Libourne. Vice-président du syndicat des vins et spiritueux, membre de la chambre de commerce de Libourne.Propriétaire de château Rouet à Saint-Germain-la-Rivière.

Capitaine d'infanterie de réserve. Chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1914-1918.

© H.A.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.2

 

Marie Françoise Reine Georgette DANGLADE est née le lundi 15 juillet 1895 à Saint-Germain-la-Rivière.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Joseph René DANGLADE, Négociant en vins et propriétaire viticulteur, âgé de 33 ans et de Marie-Thérèse Catherine Eugénie AYGUESPARSSE, âgée de 22 ans. Son frère vivant est Marie François Roger (né en 1894).

 

Elle épouse le lundi 8 novembre 1926 à Libourne Maurice Louis Florent Dieudonné JOPPÉ, Colonel de cavalerie, le fils légitime de Maurice JOPPÉ et de Louise Laurence Noémie PONSARD.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

En 1962 son époux meurt, Georgette est âgée de 66 ans.

 

Georgette DANGLADE est décédée le jeudi 28 juin 1979, à l'âge de 83 ans, à Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.3

 

Marie Françoise Catherine Reine DANGLADE est née le jeudi 6 janvier 1898 à Libourne.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Joseph René DANGLADE, Négociant en vins et propriétaire viticulteur, âgé de 35 ans et de Marie-Thérèse Catherine Eugénie AYGUESPARSSE, âgée de 25 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie François Roger (né en 1894), Marie Françoise Reine Georgette (née en 1895).

 

Elle épouse le lundi 12 janvier 1920 à Libourne Jacques Maurice Louis Martial Hubert LAPORTE-BISQUIT, Négociant en cognac. Propriétaire, le fils légitime d'Edouard LAPORTE-BISQUIT et de Marie HAVILAND.

Ce couple aura quatre enfants :

-Claude née en 1921.

-Maurice né en 1922.

-François né en 1925.

-Odile née en 1929.

 

En 1973 son époux meurt, Marie est âgée de 74 ans.

 

Reine DANGLADE est décédée le mercredi 20 août 1986, à l'âge de 88 ans, à Mainxe.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.4

 

Marie François Maurice DANGLADE voit le jour le vendredi 13 octobre 1899 à Saint-Germain-la-Rivière.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste Joseph René DANGLADE, Négociant en vins et propriétaire viticulteur, âgé de 37 ans et de Marie-Thérèse Catherine Eugénie AYGUESPARSSE, âgée de 27 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie François Roger (né en 1894), Marie Françoise Reine Georgette (née en 1895), Marie Françoise Catherine Reine (née en 1898).

 

Maurice DANGLADE est décédé le samedi 20 septembre 1924, à l'âge de 24 ans, à Saint-Germain-la-Rivière.

 

Note : Sans alliance.

Gazé pendant la Grande Guerre, il est mort de ses blessures dans d'effroyables souffrances.

© H.A.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.5 - Sosa : 3

 

Marie-Thérèse Françoise Madeleine DANGLADE est née le mardi 21 octobre 1902 à Libourne.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste Joseph René DANGLADE, Négociant en vins et propriétaire viticulteur, âgé de 40 ans et de Marie-Thérèse Catherine Eugénie AYGUESPARSSE, âgée de 30 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie François Roger (né en 1894), Marie Françoise Reine Georgette (née en 1895), Marie Françoise Catherine Reine (née en 1898), Marie François Maurice (né en 1899).

 

Elle épouse le mercredi 1 août 1928 à Libourne Frank Marie François AUSCHITZKY, Courtier en vins, le fils légitime de Maurice AUSCHITZKY et de Léontine FLINOY.

Ce couple aura quatre enfants :

-Hubert Marie Joseph Maurice né en 1929.

-Michelle née en 1930.

-Christian né en 1932.

-Maurice, Pierre, Georges, Marie né en 1941.

 

Le 13 juillet 1955 son époux meurt, Marie-Thérèse est âgée de 52 ans.

 

Madeleine DANGLADE est décédée le mardi 21 juillet 1981, à l'âge de 78 ans, à Libourne.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.3.1

 

Robert DANGLADE voit le jour en 1890 à Abbeville.

Il est le fils légitime de Gaston DANGLADE et de Jeanne GOSSARD, âgée de 25 ans.

 

Robert sera Officier de cavalerie.

 

Sa mère Jeanne meurt le 24 novembre 1894, Robert est âgé de 4 ans.

 

Il épouse en 1921 à Toulouse Adeline Henriette BÉRENGUIER, la fille légitime de parents non connus.

 

Note : Sans postérité, semble-t-il.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.3.2

 

Louise DANGLADE est née en 1891 à Abbeville.

Elle est la fille légitime de Gaston DANGLADE et de Jeanne GOSSARD, âgée de 26 ans. Son frère vivant est Robert (né en 1890).

 

Sa mère Jeanne meurt le 24 novembre 1894, Louise est âgée de 3 ans.

 

Elle épouse le jeudi 16 novembre 1911 à Amiens Charles PONCHE, Charles, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Geneviève née à une date inconnue.

 

En 1916 son époux meurt, Louise est âgée de 24 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.3.3

 

François DANGLADE voit le jour en 1893 à Abbeville.

Il est le fils légitime de Gaston DANGLADE et de Jeanne GOSSARD, âgée de 28 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Robert (né en 1890), Louise (née en 1891).

 

Sa mère Jeanne meurt le 24 novembre 1894, François est âgé de un an.

 

Il épouse en 1922 à Marseille Jeanne Marguerite CROUTIER, la fille légitime de parents non connus.

 

Note : Nous ignorons s'il y a eu descendance.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.3.4

 

Fernand DANGLADE voit le jour en 1894 à Amiens.

Il est le fils légitime de Gaston DANGLADE et de Jeanne GOSSARD, âgée de 29 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Robert (né en 1890), Louise (née en 1891), François (né en 1893).

 

Sa mère Jeanne meurt le 24 novembre 1894, Fernand est âgé de moins d'un an.

 

Fernand est décédé à Fronsac en 1895, il avait un an.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.1a

 

Jean Joseph Lucien MORDACQ voit le jour le vendredi 2 juillet 1880 à Fronsac.

Il est le fils légitime de Louis Alexis MORDACQ, Capitaine de cavalerie, âgé de 31 ans et de Reine Marie Hélène DANGLADE.

 

Son père Louis meurt le 23 février 1882, Jean est âgé de un an.

 

Il épouse le mardi 27 juin 1922 à Paris Anne-Marie Jeanne Gabrielle LECOUR, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura six enfants :

-Françoise née en 1923.

-Catherine née en 1924.

-Jeanne Marcelle Marie née en 1926.

-Annie née en 1927.

-Philippe né en 1929.

-Patrick né en 1933.

 

Lucien MORDACQ est décédé le samedi 1 avril 1967, à l'âge de 86 ans, à Lège-Cap-Ferret - Grand-Piquey.

 

Note : La mémoire de son père contribua-t-elle à déterminer sa vocation militaire ?

C'est la question que l'on pourrait se poser en évoquant la vie de celui qui fut le général Jean Mordacq.

Pour retracer sa carrière et pour deviner à travers elle, l'existence de Jean Mordacq et des siens, nous avons consulté les notes biographiques, publiées dans "L'Echo de la Lys" en décembre 1933.

Elève à l'école militaire en 1901, Jean Mordacq y obtint les galons de brigadier fourrier et fut nommé sous-lieutenant en 1903.

L'année suivante, il était promu lieutenant.

Affecté au 3ème régiment de spahis le 25 août 1907, il s'embarqua pour le Maroc où, pendant cinq ans, il prit part aux opérations militaires dans la région de Casablanca et dans le Maroc occidental.

Le 15 janvier 1908, au combat de Settat (Maroc), un coup de feu le blessait à la jambe.

Promu capitaine en mars 1913, Jean Mordacq fut affecté au service des renseignements du Maroc occidental. Durant la grande guerre, le capitaine Mordacq se battit devant Verdun avec le 38ème régiment d'infanterie, placé en première ligne et pour lequel, il s'était porté volontaire à dessein.

En mai 1916, il fut rappelé au Maroc par Lyautey, très inquiet du soulèvement de certaines tribus. L'expérience d'officiers parlant arabe et étant au courant des affaires indigènes fut capitale pour rétablir le calme.

Le 26 juillet 1917, il était cité à l'ordre de l'armée : "pendant les opérations contre les Senhadja, a rendu les plus grands services par son action personnelle sur les partisans auxquels il a communiqué son allant et son énergie ; après ces opérations, a su, par sa science de l'âme indigène, sa méthode politique impeccable, retirer tout le fruit de nos succès militaires, obtenant la soumission de 3.000 guerriers et d'une population de plus de 15.000 âmes".

Chef d'escadron (1917), maintenu dans sa position au Maroc jusqu'en juillet 1919, Jean Mordacq fut attaché au service des affaires indigènes de la division d'Oran (Algérie).

Rentré en métropole, lieutenant-colonel au 8ème hussard, il commanda ce régiment à Strasbourg de 1925 à 1929.

Le 25 septembre 1929, Jean Mordacq fut nommé colonel au 12ème régiment de chasseurs à cheval en garnison à Sedan.

En juin 1933, il fut affecté à la brigade mécanique de la 4ème division de cavalerie à Reims. Le 13 décembre de la même année, le colonel Mordacq était promu général de brigade, le troisième du nom !

Lors de la déclaration de la guerre 1939-1940, Jean Mordacq, devenu général de division, commandait, depuis 1937, la cavalerie du Maroc.

 

Veuf avec de jeunes enfants, le général Jean Mordacq resta toujours très uni à sa soeur. C'est elle qui lui dédia ces vers, écritys en 1944 :

 

" J'écoute les pas qui s'en vont

Après l'adieu sur la terrasse

Les pas vers l'exil, ceux qui sont

Sans espoir de prochaine trace.

Je garde ta dernière trace

Imprimée en un creux profond

Après l'adieu sur la terrasse

Je pleure les pas qui s'en vont ".

 

Il était commandeur de la Légion d'honneur.

 

© Pierre KERLEVEO, "Généalogie Mordacq".

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.2a

 

Anne-Marie Elisabeth Josèphe MORDACQ est née le dimanche 6 novembre 1881 à Fronsac.

Elle est la fille légitime de Louis Alexis MORDACQ, Capitaine de cavalerie, âgé de 32 ans et de Reine Marie Hélène DANGLADE. Son frère vivant est Jean Joseph Lucien (né en 1880).

 

Son père Louis meurt le 23 février 1882, Anne-Marie est âgée de moins d'un an.

 

Elle épouse le mardi 5 juillet 1904 à Libourne Paul Louis Robert CORRE, Négociant en vins, le fils légitime de Pierre Edouard CORRE et de Marie Victoire Denise VAISSIÈRE de SAINT-MARTIN.

Ce couple aura quatre enfants :

-François né en 1905.

-Michel Marie Joseph Lucien né en 1906.

-Antoine né en 1908.

-Marie née en 1910.

 

Le 4 juillet 1910 son époux meurt, Anne-Marie est âgée de 28 ans.

 

Anne-Marie MORDACQ est décédée le vendredi 16 mai 1980, à l'âge de 98 ans, à Lège-Cap-Ferret - Grand-Piquey.

 

Note : Aucun titre, aucune distinction n'illustre la biographie de celle dont la sensibilité et la belle personnalité ont marqué tous les siens.

Anne-Marie Mordacq nous a laissé ses poèmes, c'est beaucoup !

Aimant la littérature et surtout la poésie, elle a publié en 1954, un petit ouvrage qu'elle a dédié à sa descendance.

Au long de ses poèmes, Anne-Marie nous confie la joie inépuisée et inépuisable qu'elle découvre dans sa vie quotidienne.

Le murmure d'un ruisseau, le soleil, l'amour d'une mère, les jeux des enfants : qu'il fait bon vivre !

 

" Vieillesse, c'est bien toi arrivée en sourdine

Qui vient pour l'habiter t'installer sous mon toit.

Je veux bien t'accueillir, dame à la triste mine

Pour te garder longtemps, heureuse près de moi.

Je pourrais te montrer l'automne aux feuilles rousses,

La vigne aux raisins bleus, remplissant les paniers,

Les champignons qu'un peintre a posés sur la mousse,

Les oiseaux migrateurs, palombes et ramiers "

" Vieillesse ! Laisse-moi ma plus chère espérance :

Etre là, sur le seuil, voir encore l'été,

Les enfants envahir la maison des vacances

Où tous vont retrouver leur domaine enchanté !

Les petits bâtiront des châteaux sur le sable,

Les grands ne penseront qu'à gréer leurs bateaux,

A hisser une voile, à une aile semblable

Pour voler dans le vent comme les grands oiseaux ".

 

Et pourtant, les épreuves n'ont pas manqué :

 

" Mieux que vous je connais l'horreur des solitudes

Quand le coeur angoissé, pour chercher un espoir

On se jette à genoux, joignant par habitude

Les mains et que rien ne répond. O ce silence !

Ces ténèbres, ce doute ! Etes-vous là mon Dieu ?

Ne me laissez pas seule avec cette souffrance.

Pour faire le chemin nous devions être deux.

Vous me l'avez repris ! O un peu de lumière,

Un rayon seulement pour éclairer mes pas ! ".

 

Le courage dont Anne-Marie Mordacq a fait preuve, a été nourri par sa foi profonde :

 

" Seigneur, comme elle est molle et grise la prière

Qui veut monter vers Vous, ainsi qu'un pur encens

Et qu'un souffle malin fait ramper sur la terre

Comme un peu de fumée écrasée par le vent ! "

" Je sens toujours vos doigts peser sur mon épaule,

 

Et pour nous, perpétuels inquiets du XXe siècle, la sérénité qu'elle nous communique, n'est-elle pas un bien bon présent ?

 

" Je regarde le soir descendre sur mon seuil

Sans tristesse et sans peur ; il aura même accueil

Que le tendre matin, espérance première

Des yeux qui désiraient l'appel de la lumière "

"Etre votre berger, mon Dieu, ce choix m'enchaîne :

Je dois garder intact le troupeau confié,

Ne laissant aux buissons que quelques brins de laine

Dans un cheminement d'amour et de piété "

"Je sais que vous avez dénombré chaque peine,

Entendu les appels, vu se joindre les mains,

Pour rentrer au bercail j'attends que le soir vienne,

Et c'est Vous qui serez au bout de mon chemin ! ".

 

Elle est venue, "notre soeur la mort corporelle".

A l'aube de ses cent ans, Anne-Marie Mordacq s'est éteinte.

Sur sa tombe fut lu le poème dans lequel elle avait envisagé son dernier soir. Son testament spirituel.

 

" La saison va venir de quitter ma demeure

Pour une autre patrie aux lointains infinis ;

Quand le souffle d'envol en passant les effleure

Les oiseaux migrateurs abandonnent les nids

Le présent sera clos de la commune histoire,

Mais le passé vivra dans l'asile des coeurs,

Tant que vous aimerez évoquer la mémoire

Du foyer de l'enfance et des premiers bonheurs.

 

Vous sentirez encore cette chaude tendresse

Qui vous enveloppait comme un ample manteau,

Elle est là, dans ces mots qu'en partant je vous laisse

Comme le voyageur offre un dernier cadeau

De simples mots d'amour, chantant leur ritournelle

Ceux qui vous consolaient quand vous étiez petits,

Ou ceux que murmuraient la ferveur maternelle

Pour bénir le sommeil au chevet de vos lits.

Vous me retrouverez aux heures du silence

Quand l'âme se recueille écoutant le passé

Où revient palpiter l'invisible présence

D'un coeur qui ne bat plus, d'un visage effacé

On me croira partie, et pourtant je vous reste

Regardez au delà du terrestre horizon :

Ensemble nous serons dans le Jardin Céleste

Où notre âme a bâti l'Eternelle Maison ".

 

© Pierre KERLEVEO, "Généalogie Mordacq".

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.3b

 

Jacques BRACHET voit le jour en 1891.

Il est le fils légitime de Simon Louis Edouard BRACHET, notaire et de Reine Marie Hélène DANGLADE. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean Joseph Lucien (né en 1880), Anne-Marie Elisabeth Josèphe (née en 1881).

 

Il épouse en 1920 à Libourne Charlotte DELGOUFFRE, la fille légitime de Georges Charles Louis DELGOUFFRE et de Marie Jeanne ROUSSEAU.

Ce couple aura trois enfants :

-André né en 1922.

-Marie-Madeleine née en 1923.

-Mireille née en 1925.

 

Jacques BRACHET est décédé en 1965, à l'âge de 74 ans.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.1.1

 

Armand ROUS voit le jour le jeudi 9 juin 1870.

Il est le fils légitime d'Alfred ROUS, âgé de 26 ans et de Nanette Adamine PATTON, âgée de 22 ans.

 

Il épouse Anna Beatrice FRIEDLEY, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Armand Alfred né en 1905.

-Friedley né en 1908.

-William Giles né en 1910.

-Thomas F. né à une date inconnue.

 

Armand ROUS est décédé en 1969, à l'âge de 98 ans, à Southampton.

 

Note : + 28 i Armand Rous (Nanette Adamine 3 Patton, Amelia 2 Danglade, John Louis Armand 1), born 9 June 1870 in Switzerland County, Indiana and he died about 1969 in Southampton, Long Island, New York. He married Anna Beatrice (Friedley) Rous. She was born 12 May 1873 in Switzerland County, Indiana ; and died in Brazil, South America.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.1.2

 

Madge ROUS est née le jeudi 9 octobre 1879.

Elle est la fille légitime d'Alfred ROUS, âgé de 35 ans et de Nanette Adamine PATTON, âgée de 31 ans. Son frère vivant est Armand (né en 1870).

 

Madge ROUS est décédée le samedi 20 novembre 1886, à l'âge de 7 ans, à Switzerland.

 

Note : + 29 ii Madge Rous, born 9 October 1879 ; died 20 November 1886 in Switzerland County, Indiana. She was buried in Vevay Cemetery, Switzerland County, Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.2a.1

 

Neva SCHOFIELD est née le jeudi 11 janvier 1872.

Elle est la fille légitime de John T. SCHOFIELD, âgé de 30 ans et d'Anna Maria PATTON, âgée de 22 ans.

 

Neva SCHOFIELD est décédée en 1892, à l'âge de 19 ans.

 

Note : + 30 i Neva Schofield, born 11 january 1872/74 ; died 1892.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a.1

 

Harold SCOTT PATTON voit le jour le mercredi 23 décembre 1891.

Il est le fils légitime de George Edward PATTON, âgé de 30 ans et d'Ida Mary SCOTT, âgée de 25 ans.

 

Harold SCOTT PATTON est décédé en avril 1980, à l'âge de 88 ans, à Illinois.

 

Note : + 31 Harold Scott Patton (George Edward 3, Amelia 2 Danglade, John Louis Armand 1), born 23 December 1891 in Madison, Jefferson County, Indiana and he died 24 April 1980 in Illinois. He married on 25 October 1926 in Chicago, Cook County, Illinois to Helen (Cavanaugh) Patton. She was born 12 March 1893 and died 13 September 1973.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a.2

 

William Dwight PATTON voit le jour le vendredi 3 janvier 1896.

Il est le fils légitime de George Edward PATTON, âgé de 34 ans et d'Ida Mary SCOTT, âgée de 29 ans. Son frère vivant est Harold (né en 1891).

 

Il épouse le jeudi 18 août 1921 Fannie Louise GREEN, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

William D. PATTON est décédé le jeudi 10 octobre 1968, à l'âge de 72 ans, à View.

 

Note : 32 ii William Dwight Patton, born 3 January 1896 in Madison, Jefferson County, Indiana. He serin U.S. Army in France durind WW-I. He died 10 October 1968 in Mt. View, Santa Clara County, California. He married on 18 August 1921 in Greenfield, Hancock County, Indiana to Fannie Louise (Green) Patton. She was born 18 November 1901 in Harrison County, Indiana the daughter of Bryant Green and Mary Elizabeth (Lynch) Green. She died 21 January 1982 in Oroville, Butte County, California.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a.3

 

George Scott PATTON voit le jour le jeudi 9 février 1899.

Il est le fils légitime de George Edward PATTON, âgé de 37 ans et d'Ida Mary SCOTT, âgée de 32 ans. Ses frères vivants sont : Harold (né en 1891), William Dwight (né en 1896).

 

Il épouse le dimanche 25 mai 1924 Anita Baldwin NELSON, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Patricia Ann née en 1927.

-Scott Nelson né en 1930.

-Anita Eloïne née en 1931.

-Rita Jane née en 1933.

 

Le 13 avril 1981 son épouse meurt, George Scott est âgé de 82 ans.

 

George Scott PATTON est décédé le dimanche 30 août 1981, à l'âge de 82 ans, à Fort Myers.

 

Note : + 33 iii George Scott Patton (George Edward3, Amelia2 Danglade, John Louis Armand1), born 9 February 1899 in Madison, Jefferson County, Indiana and he died 30 August 1981 in Ft. Myers, Lee County, Florida. He married on 25 May 1924 in Portland, Jay County, Indiana to Anita Baldwin (Nelson) Patton, born 31 july 1900 in Portland, Jay County, Indiana the daughter of William Morris Nelson and Sarah Elizabeth (Loy) Nelson. She died 13 April 1981 in Ft. Myers, Lee County, Florida. Both are buried in Green Park Cemetery, Portland, Jay County, Indiana.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a.4

 

Allisson Francis PATTON voit le jour le vendredi 1 juin 1906 à Madison.

Il est le fils légitime de George Edward PATTON, âgé de 45 ans et d'Ida Mary SCOTT, âgée de 39 ans. Ses frères vivants sont : Harold (né en 1891), William Dwight (né en 1896), George Scott (né en 1899).

 

Il épouse en 1947 Frances Elizabeth MITCHELL, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Allisson Francis PATTON est décédé le mardi 5 juillet 1983, à l'âge de 77 ans, à Port Charlotte.

 

Note : 34 iv Allison Francis Patton, born 1 June 1906 in Madison, Jefferson County, Indiana. He died 5 July 1983 in Port Charlotte, Charlotte County, Florida. He married on 20 September 1947 in Terre Haute, Vigo County, Indiana to Frances Elizabeth (Mitchell) Patton. She was born 12 January 1916 in Terre Haute, Vigo County, Indiana. She died 28 February 1996 in Port Charlotte, Charlotte County, Florida. Both were buried in Charlotte Memorial Cemetery.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.5.1

 

Thomas Theophile DANGLADE voit le jour en août 1890.

Il est le fils légitime d'Emlen PLEASANTS DANGLADE, âgé de 30 ans et d'Abigail ANDERSON.

 

Thomas T. DANGLADE est décédé le mercredi 30 octobre 1907, à l'âge de 17 ans, à Switzerland.

 

Note : + 35 i Thomas T. Danglade, born 1890 in Switzerland County, Indiana. He died 30 October 1907 in Switzerland County, Indiana and was buried in Vevay Cemetery.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.5.2

 

John Armand DANGLADE voit le jour le mercredi 26 octobre 1892.

Il est le fils légitime d'Emlen PLEASANTS DANGLADE, âgé de 32 ans et d'Abigail ANDERSON. Son frère vivant est Thomas Theophile (né en 1890).

 

Il épouse le jeudi 26 août 1926 Hazel Mary STOOPS, Enseignante, la fille légitime de Maud E. STOOPS et d'Eugénie HASTINGS.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

John Armand DANGLADE est décédé en février 1968, à l'âge de 75 ans, à Switzerland.

 

Note : 36 ii John Armand Danglade, born 26 October 1892 in Switzerland County, Indiana. He died February 1968 in Switzerland County, Indiana. He married on 26 August 1926 Hazel Mary (Stoops) Danglade. She was born 27 July 1904.

1920, States he is a Tobacco Farmer, and is single.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.5.3

 

James Kirby DANGLADE voit le jour le vendredi 17 avril 1896 à Switzerland.

Il est le fils légitime d'Emlen PLEASANTS DANGLADE, âgé de 36 ans et d'Abigail ANDERSON. Ses frères vivants sont : Thomas Theophile (né en 1890), John Armand (né en 1892).

 

James sera Journaliste.

 

Il épouse en 1929 Helen BAKES PROTSMAN, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-John né en 1933.

-James Kirby né en 1937.

 

James Kirby DANGLADE est décédé le jeudi 5 juillet 1956, à l'âge de 60 ans, à Vevay.

 

Note : + 37 iii James Kirby Danglade (Emlen Pleasants 3, Theophile M.2, John Louis Armand 1), born 17 April 1896 in Switzerland County, Indiana. He died 5 July 1956 in Vevay, Switzerland County, Indiana. He married on 6 September 1929 to Helen Bakes (Protsman) Danglade. She was born 24 April 1897 in Switzerland County, Indiana, the daughter of William Ogle Protsman aud Leonora Elizabeth "Leo" (Bakes) Protsman. She died 1964. He purchased the mewspaper The Switzerland Democrat in 1931.

1920 Going by middle name of Kirby, says he is a Lawyer in General Pratice.

 

Après sa scolarité à Vevay, il étudia à l'université de Cincinnat Law School, où il fut associé au juge F.M. Griffith dans l'application des lois. Il servit en qualité de procureur suppléant de la Circuit Court de Switzerland.

En s'enrôlant dans l'Armée des Etats-Unis au commencement de la première guerre mondiale, il s'est retrouvé dans l'Armée française en tant que membre du 10ème Chasseurs.

A la fin des hostilités, il devint délégué de la Founding Convention of the American Legion qui s'est tenue à Paris et dès son retour, il devint membre charter et le premier commandant de la délégation locale de la Légion. Il fut plus tard délégué dans l'organisation d'une unité de la Indiana National Guard de Vevay, et servit en tant qu'officier de commandement avec le rang de capitaine.

Pendant la seconde guerre mondiale, il servit, en France, en tant que directeur de terrain avec la Croix Rouge américaine.

En 1929, il acheta le "Vevay Reveille-Entreprise" à l'ancien propriétaire, Earl Brown, et en 1934, il acheta à James Pendry le "Switzerland Democrat". Il dirigea ces journaux jusqu'en mai 1956. Puis, du fait de sa maladie, il les vendit à son fils John.

Pendant la seconde guerre mondiale, il envoyait des numéros gratuits de ses journaux aux soldats mobilisés du Switzerland.

Pendant sa carrière et tant qu'éditeur et chroniqueur, il fut distingué dans sa profession pour ses contributions éditoriales et journalistiques.

 

Croix de guerre avec palme ; Médaille de Verdun, première et seconde classe ; Victory Medal avec barrettes pour 9 campagnes.

 

© Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.3.1

 

Alfred Armand DEWITT voit le jour en 1896.

Il est le fils légitime d'Alfred DEWITT et de Caroline, dite Carrie DANGLADE, âgée de 24 ans.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.1

 

Clara Louise DANGLADE est née en 1897.

Elle est la fille légitime de Frank HENDERSON DANGLADE, âgé de 23 ans et de Bertha Mabel MC KITTRICK, âgée de 22 ans.

 

Elle épouse Robert Luther BROWN, le fils légitime de Charles Warner BROWN.

Ce couple aura trois enfants :

-Betty Louise née en 1923.

-Barbara Ann née en 1926.

-Robert L. Jr. né en 1927.

 

Clara Louise DANGLADE est décédée en 1965, à l'âge de 67 ans.

 

Note : Notes for Clara Louise Danglade :

MARRIAGE : Name shown as Dandale (AFN:1KCL-H6M) RESIDENCE : New Milford, NJ in 1953.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.2

 

Frank Jack DANGLADE voit le jour en 1898.

Il est le fils légitime de Frank HENDERSON DANGLADE, âgé de 24 ans et de Bertha Mabel MC KITTRICK, âgée de 23 ans. Sa soeur vivante est Clara Louise (née en 1897).

 

Il épouse Jessie June PRICE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-June née en 1924.

 

Frank Jack DANGLADE est décédé en 1959, à l'âge de 60 ans.

 

Note : Notes for Frank Jack Danglade :

RESIDENCE : Lived Lovington, New Mexico in 1953.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.3

 

James Harold DANGLADE voit le jour en 1900.

Il est le fils légitime de Frank HENDERSON DANGLADE, âgé de 26 ans et de Bertha Mabel MC KITTRICK, âgée de 25 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Clara Louise (née en 1897), Frank Jack (né en 1898).

 

Il épouse Fern Grace SMART, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-James Harold Jr. né en 1931.

 

James Harold DANGLADE est décédé en 1953, à l'âge de 53 ans.

 

Note : Notes for James Harold Danglade :

RESIDENCE : Kansas City, Missouri in 1953

OCCUPATION : Physician

© Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.4

 

Charles Murray DANGLADE voit le jour le samedi 20 octobre 1906 à Webb City.

Il est le fils légitime de Frank HENDERSON DANGLADE, âgé de 32 ans et de Bertha Mabel MC KITTRICK, âgée de 31 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Clara Louise (née en 1897), Frank Jack (né en 1898), James Harold (né en 1900).

 

Il épouse Margaret BLACKMAN, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Charles Murray DANGLADE est décédé le vendredi 23 janvier 1953, à l'âge de 46 ans, à Quincy.

 

Note : Notes for Charles Murray Danglade :

OBITUARY : Quincy Herald -Whig, Quincy, Illinois January 24, 1953 p.8

RESIDENCE : 1805 Broadway, Quincy, Illinois 1951

© Eloïne CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.1.1

 

Marie-Louise BONNET est née le dimanche 4 décembre 1892 à Cauneille.

Elle est la fille légitime de Marcel Pierre BONNET et de Catherine Elisabeth DIRASSE, âgée de 23 ans.

 

Elle épouse Jean LARRIBIÈRE, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Marie-Louise BONNET est décédée le mardi 4 août 1992, à l'âge de 99 ans, à Bayonne.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.1.2

 

Jean-Baptiste BONNET voit le jour le jeudi 22 février 1894 à Cauneille.

Il est le fils légitime de Marcel Pierre BONNET et de Catherine Elisabeth DIRASSE, âgée de 24 ans. Sa soeur vivante est Marie-Louise (née en 1892).

 

Il épouse Henriette DASQUET, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Jeanne née en 1922.

 

Jean-Baptiste BONNET est décédé en 1963, à l'âge de 68 ans, à Paris.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.1.3

 

Emilie BONNET est née le samedi 28 août 1897 à Cauneille.

Elle est la fille légitime de Marcel Pierre BONNET et de Catherine Elisabeth DIRASSE, âgée de 28 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie-Louise (née en 1892), Jean-Baptiste (né en 1894).

 

 

Elle épouse Justin LASSERRE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-René né en 1926.

 

En 1956 son époux meurt, Emilie est âgée de 58 ans.

 

Emilie BONNET est décédée le lundi 25 juillet 1983, à l'âge de 85 ans, à Bayonne.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.1.4

 

Joseph BONNET voit le jour le mardi 23 mai 1899 à Cauneille.

Il est le fils légitime de Marcel Pierre BONNET et de Catherine Elisabeth DIRASSE, âgée de 29 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Marie-Louise (née en 1892), Jean-Baptiste (né en 1894), Emilie (née en 1897).

 

Il épouse Marie Jeanne VERGEZ, la fille légitime de Jean VERGEZ et de Maeie Josèphe MIRAILH.

Ce couple aura un enfant :

-Pierrette née en 1933.

 

Note : Nous ignorons la date et le lieu de son décès.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.2.1

 

Paul TARASCON voit le jour en 1895.

Il est le fils légitime de Jean TARASCON et de Marie DIRASSE, âgée de 23 ans.

 

Paul sera Industriel à Oloron-Sainte-Marie.

 

Il épouse Marie-Thérèse LESPIAU, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Jean né en 1921.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.1.1

 

Hilaire DIRASSE voit le jour en 1913.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, âgé de 34 ans et de Thérèse SARRIBLE.

 

Il épouse en 1945 Joséphine MENDIBOURE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Jean-Marc né en 1946.

-Solange née en 1949.

-Yves né en 1952.

-Francis né à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.1

 

Thérèse SALLABERRY est née le samedi 30 novembre 1912 à Bardos.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant agricole de la Maison Baratzart de Bardos et d'Emilie DIRASSE, âgée de 30 ans.

 

Elle épouse Jean-Baptiste VIVIER, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Christiane née en 1941.

-Emilienne née en 1942.

-Henriette née en 1949.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.2

 

Jean-Baptiste SALLABERRY voit le jour le vendredi 21 novembre 1913 à Bardos.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant agricole de la Maison Baratzart de Bardos et d'Emilie DIRASSE, âgée de 31 ans. Sa soeur vivante est Thérèse (née en 1912).

 

Jean-Baptiste sera Exploitant la propriété Baratzart.

 

Il épouse Jeanne Gabri, dite Jeannotte DARRIEUMERLOU, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura cinq enfants :

-André né en 1948.

-Mayie née en 1949.

-Louis né en 1951.

-Irène née en 1955.

-Agnès née en 1965.

 

Jean-Baptiste SALLABERRY est décédé le mardi 6 mars 1973, à l'âge de 59 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.3

 

Jean-Louis SALLABERRY voit le jour le jeudi 15 juillet 1915.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant agricole de la Maison Baratzart de Bardos et d'Emilie DIRASSE, âgée de 33 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Thérèse (née en 1912), Jean-Baptiste (né en 1913).

 

Il épouse Henriette MATHÈS, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Michel né en 1948.

-Danièle née en 1952.

 

Le 4 mars 2001 son épouse meurt, Jean-Louis est âgé de 85 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.5.1

 

Marie-Thérèse DIRASSE est née le lundi 14 février 1927 à Anglet.

Elle est la fille légitime de Martin DIRASSE, Grand blessé de la guerre de 1914-1918, chevalier de la Légion d'honneur, âgé de 38 ans et de Bibianne IROZ, âgée de 39 ans.

 

Elle épouse Robert MILLOX, Inspecteur départemental de l'enseignement technique, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Marie-Pierre née en 1951.

-Dominique né en 1957.

 

Marie-Thérèse DIRASSE est décédée le jeudi 28 juin 2001, à l'âge de 74 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.6.1

 

Jean-Baptiste LASSUS voit le jour en novembre 1912.

Il est le fils légitime de Jean-Adrien LASSUS, Artisan pâtissier puis fonctionnaiure dans les P.T.T, âgé de 21 ans et de Proserpine DIRASSE, âgée de 21 ans.

 

Jean-Baptiste sera Aspirant missionnaire dans les Oblats de Marie de Lyon.

 

Jean-Baptiste LASSUS est décédé le jeudi 3 novembre 1932, à l'âge de 20 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.6.2

 

Hippolyte Pierre LASSUS voit le jour le samedi 17 mars 1917.

Il est le fils légitime de Jean-Adrien LASSUS, Artisan pâtissier puis fonctionnaiure dans les P.T.T, âgé de 26 ans et de Proserpine DIRASSE, âgée de 26 ans. Son frère vivant est Jean-Baptiste (né en 1912).

 

Hippolyte sera Colonel (hon.) de l'Armée de l'Air, pilote de chasse, chef des opérations à l'école de chasse de Meknès au Maroc, puis responsable de la formation sur avions à réaction des moniteurs de l'Armée de l'Air.

 

Il épouse Yvonne TRINQUE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Michèle née en 1941.

-Philippe né en 1953.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.6.3

 

Thérèse LASSUS est née le lundi 24 mai 1920 à Anglet.

Elle est la fille légitime de Jean-Adrien LASSUS, Artisan pâtissier puis fonctionnaiure dans les P.T.T, âgé de 29 ans et de Proserpine DIRASSE, âgée de 29 ans. Ses frères vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1912), Hippolyte Pierre (né en 1917).

 

Elle épouse Pierre LISSARRAGUE, Agent comptable de la C.P.A.M. de Bayonne, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Jean-François né en 1945.

-Chantal née en 1948.

 

Le 11 octobre 1977 son époux meurt, Thérèse est âgée de 57 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.6.4

 

Marie LASSUS est née le jeudi 20 octobre 1921 à Anglet.

Elle est la fille légitime de Jean-Adrien LASSUS, Artisan pâtissier puis fonctionnaiure dans les P.T.T, âgé de 30 ans et de Proserpine DIRASSE, âgée de 30 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1912), Hippolyte Pierre (né en 1917), Thérèse (née en 1920).

 

Marie sera Professeur d'enseignement technique avant son départ, en octobre 1951, pour le Canada.

 

Elle épouse Pierre TARRISSANTS, Sous-officier et prisonnier de guerre en Allemagne du 6 juin 1940 au 2 mai 1945. Titulaire de la Carte de combattant. Agent d'assurances au Canada (Québec), ayant résidé durant 14 ans, six mois par an à Port-Charlotte en Floride et les six autres mois au Canada, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Guy né en 1948.

-Marie-Céline née en 1952.

-Michèle née en 1957.

 

Le 27 octobre 2001 son époux meurt, Marie est âgée de 80 ans.

 

1.4a.7.3b.4.6.6.5

 

Alfred LASSUS voit le jour le lundi 26 février 1923 à Anglet.

Il est le fils légitime de Jean-Adrien LASSUS, Artisan pâtissier puis fonctionnaiure dans les P.T.T, âgé de 32 ans et de Proserpine DIRASSE, âgée de 32 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1912), Hippolyte Pierre (né en 1917), Thérèse (née en 1920), Marie (née en 1921).

 

Il épouse Anne-Marie TELLÉCHÉA, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Jean-Marc né en 1956.

-Hélène née en 1959.

 

Alfred LASSUS est décédé en septembre 2003, à l'âge de 80 ans, à Anglet.

 

Note : Après avoir effectué quelques mois dans l'armée de l'air, il a été cadre dans un organisme social.

Il a passé quarante ans de sa vie à étudier les corsaires basques. Reconnu comme spécialiste par toutes les sociétés savantes qui se sont penchées sur leur histoire. Il est délégué d'honneur de l'Association des Descendants de Capitaines Corsaires (A.D.C.C.).

© H.A.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.6.6

 

Roger Martin LASSUS voit le jour le mercredi 8 octobre 1924.

Il est le fils légitime de Jean-Adrien LASSUS, Artisan pâtissier puis fonctionnaiure dans les P.T.T, âgé de 33 ans et de Proserpine DIRASSE, âgée de 33 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Baptiste (né en 1912), Hippolyte Pierre (né en 1917), Thérèse (née en 1920), Marie (née en 1921), Alfred (né en 1923).

 

Roger sera Agent de maîtrise, retraité de l'E.D.F.

 

Il épouse Madeleine MILLOX, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Corinne née en 1964.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.7.1

 

Maïté JOUANDON est née le vendredi 3 septembre 1926 à Urcuit.

Elle est la fille légitime de Raymond JOUANDON et de Marie DIRASSE, âgée de 28 ans environ.

 

Elle épouse André DESCOUBÈS, Transporteur retraité, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Mariline née à une date inconnue.

-Jean-Claude né à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.7.2

 

Roger JOUANDON voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Raymond JOUANDON et de Marie DIRASSE.

 

Il épouse Simone BARRET, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.8.1

 

Roger DUCASSOU voit le jour le mercredi 20 février 1929.

Il est le fils légitime d'Albert DUCASSOU, Exploitant agricole à Lahonce (Pyrénées-Atlantiques), âgé de 30 ans et d'Amanda DIRASSE, âgée de 24 ans.

 

Il épouse Marie FORSANS, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Philippe né en 1957.

-Didier né en 1958.

-Eric né en 1961.

 

 

1.4a.7.3b.4.7.1.1

 

Alfred LABAT voit le jour en 1923 à Bardos.

Il est le fils légitime de N. LABAT et de Marie DIRASSE.

 

 

1.4a.7.3b.4.8.1.1

 

Germain DIRASSE voit le jour le mercredi 16 juin 1909.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste DIRASSE, âgé de 28 ans et de Marie Anne SABALSA, âgée de 28 ans.

 

Il épouse Marie BARNÉTCHÉ, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Christiane née en 1943.

 

 

Génération 10

 

1.4a.7.2b.1.1.2.1.1b

 

François JUESTZ d'YNGLEMARE voit le jour en 1929.

Il est le fils légitime d'Edouard Pierre JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 30 ans et de Marguerite GIRAUD, âgée de 29 ans.

 

Sa mère Marguerite meurt en 1937, François est âgé de 8 ans.

 

Son père Edouard meurt en septembre 1980, François est âgé de 51 ans.

 

Note : Il est en religion chez les pères Blancs de Picpus, missionnaire au Pérou - San Juan del Oro (Sandia Ayaviri).

Dès l'âge de dix ans, élevé chez ses tantes (Henriette et Françoise) Lanore au Gast. Elles ont été infiniment honorées de son choix.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.1.2b

 

Guy JUESTZ d'YNGLEMARE voit le jour en 1930.

Il est le fils légitime d'Edouard Pierre JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 31 ans et de Marguerite GIRAUD, âgée de 30 ans. Son frère vivant est François (né en 1929).

 

Sa mère Marguerite meurt en 1937, Guy est âgé de 7 ans.

 

Il épouse en 1963 Suzanne MORIN, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Christophe né en 1964.

-Dominique né en 1966.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.1.3b

 

Reine JUESTZ d'YNGLEMARE est née en 1932.

Elle est la fille légitime d'Edouard Pierre JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 32 ans et de Marguerite GIRAUD, âgée de 31 ans. Ses frères vivants sont : François (né en 1929), Guy (né en 1930).

 

Sa mère Marguerite meurt en 1937, Reine est âgée de 5 ans.

 

Elle épouse en 1954 Henri BEDEL, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Xavier né en 1957.

-Thierry né en 1962.

-Dominique né en 1964.

-Marie-Pierre née en 1965.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.1.4b

 

Josèphe JUESTZ d'YNGLEMARE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Edouard Pierre JUESTZ d'YNGLEMARE et de Marguerite GIRAUD.

 

Josèphe JUESTZ d'YNGLEMARE est décédée en septembre 1978.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.5.1

 

Nicole JUESTZ d'YNGLEMARE est née en 1931.

Elle est la fille légitime d'Albert JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 26 ans et de Denise VANVERTS, âgée de 21 ans.

 

Elle épouse en 1954 Roland DELCLAUX, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Pascal né en 1955.

-Olivier né en 1956.

-Bertrand né en 1958.

-François né en 1969.

 

Elle épouse en secondes noces Alban de JERPHANION, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.5.2

 

Dominique JUESTZ d'YNGLEMARE est née en 1947.

Elle est la fille légitime d'Albert JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 42 ans et de Denise VANVERTS, âgée de 37 ans. Sa soeur vivante est Nicole (née en 1931).

 

Son père meurt en 1967, Dominique est âgée de 20 ans.

 

Dominique JUESTZ d'YNGLEMARE est décédée en 1999, à l'âge de 52 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.6.1

 

Bernard JUESTZ d'YNGLEMARE voit le jour en 1937.

Il est le fils légitime d'Antoine JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 27 ans et de Céline VERMEIRE, âgée de 26 ans.

 

Il épouse Jeanne TEULET, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Philippe né à une date inconnue.

-Thierry né à une date inconnue.

-Isabelle née à une date inconnue.

-Eric né à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.6.2

 

Eliane JUESTZ d'YNGLEMARE est née en 1946.

Elle est la fille légitime d'Antoine JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 36 ans et de Céline VERMEIRE, âgée de 35 ans. Son frère vivant est Bernard (né en 1937).

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.6.3

 

Anne-Marie JUESTZ d'YNGLEMARE est née en 1956.

Elle est la fille légitime d'Antoine JUESTZ d'YNGLEMARE, âgé de 46 ans et de Céline VERMEIRE, âgée de 45 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Bernard (né en 1937), Eliane (née en 1946).

 

Elle épouse Gérard d'HENNIN, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.1.1.2.6.4

 

Daniel JUESTZ d'YNGLEMARE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Antoine JUESTZ d'YNGLEMARE et de Céline VERMEIRE.

 

Il épouse Dominique VAUDON, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Olivier né à une date inconnue.

-Mélisande née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.1.1

 

André LEWDEN voit le jour en 1919.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste LEWDEN, âgé de 43 ans et de Rosalie Amanda LOZE.

 

Son père meurt en 1931, André est âgé de 12 ans.

 

Note : Décédé sans alliance.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.2.1

 

Jean LANORE voit le jour en 1905.

Il est le fils légitime de Fernand LANORE, Libraire, éditeur et de Marie-Louise LEWDEN, âgée de 27 ans.

 

Il épouse Madeleine COMTE, la fille légitime de Louis COMTE et d'Isabelle DEPIERRE.

Ce couple aura cinq enfants :

-Pierre né en 1934.

-Odile née en 1936.

-Sabine née en 1944.

-Michel né en 1947.

-Chantal née en 1952.

 

Jean LANORE est décédé en 1955, à l'âge de 50 ans.

 

Note : Il fut l'imprimeur Lanore/Nathan de la rue de Vaugirard à Paris.

Il semble qu'il ait vendu cette affaire qui lui venait de son père, dans les années 1965-1970.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.2.2

 

Marie-Thérèse LANORE est née en 1906.

Elle est la fille légitime de Fernand LANORE, Libraire, éditeur et de Marie-Louise LEWDEN, âgée de 27 ans. Son frère vivant est Jean (né en 1905).

 

Elle épouse Georges DEPIERRE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura cinq enfants :

-Françoise née en 1940.

-Dominique née en 1942.

-Marguerite née en 1947.

-Chantal née en 1947.

-Catherine née en 1949.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.2.3

 

Yvonne LANORE est née en 1908.

Elle est la fille légitime de Fernand LANORE, Libraire, éditeur et de Marie-Louise LEWDEN, âgée de 29 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean (né en 1905), Marie-Thérèse (née en 1906).

 

Note : Décédée sans alliance.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.2.4

 

Geneviève, dite Ginette. LANORE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Fernand LANORE, Libraire, éditeur et de Marie-Louise LEWDEN.

 

Elle épouse Henri SIRIEX, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Catherine née à une date inconnue.

-Bruno né à une date inconnue.

-Annick née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.1.2.5

 

Marguerite-Marie LANORE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Fernand LANORE, Libraire, éditeur et de Marie-Louise LEWDEN.

 

Elle épouse en 1915 Gilbert DRAUSSIN, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Michel Marie né en 1942.

-Monique Marie née en 1944.

-Jacqueline Marie née en 1947.

-Claudine Marie née en 1948.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.2.2.1

 

Marc DUCASSE voit le jour en 1921.

Il est le fils légitime de Joseph DUCASSE, âgé de 35 ans.

 

Il épouse Marguerite-Marie MONDOT, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura huit enfants :

-Pierre né en 1950.

-Dominique né en 1951.

-Hélène née en 1952.

-Anne née en 1952.

-Chantal née en 1955.

-Véronique née en 1956.

-Brigitte née en 1959.

-Bruno né en 1963.

 

Note : Il fit ses études au collège de Tivoli où il était un excellent élève. Il est ingénieur de l'Ecole Centrale de Paris. Etudiant à Paris pendant les dures années la guerre, il logeait chez ses cousins Fernand Lanore qui s'étaient réfugiés dans le Sud-Ouest. A l'instar du savant Cosinus, il était plus attaché à ses calculs qu'à l'entretien du ménage. Sa méthode consistait à utiliser toutes les pièces des différents services de table existant dans la maison avant d'envisager la mise en chantier d'une quelconque vaisselle !

Il fut notamment ingénieur de recherches au laboratoire d'Aérothermique de l'ENSMA à Poitiers, où il fut l'artisan de la soufflerie hypersonique de ce laboratoire.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.2.2.2

 

Pierre DUCASSE voit le jour en 1924.

Il est le fils légitime de Joseph DUCASSE, âgé de 38 ans. Son frère vivant est Marc (né en 1921).

 

Pierre DUCASSE est décédé en 1941, à l'âge de 17 ans.

 

Note : Il meurt accidentellement. en démontant une grenade trouvée par hasard, sous les yeux de sa mère.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.2.2.3

 

Jacques DUCASSE voit le jour en 1926.

Il est le fils légitime de Joseph DUCASSE, âgé de 40 ans. Ses frères vivants sont : Marc (né en 1921), Pierre (né en 1924).

 

Il épouse Odile MONDOT, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura cinq enfants :

-Jean-Philippe né en 1958.

-Claire née en 1960.

-Agnès née en 1962.

-Olivier né en 1963.

-Xavier né en 1965.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.2.2.4

 

Madeleine DUCASSE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Joseph DUCASSE.

 

Madeleine sera Fille de la Charité.

 

Note : En religion, Soeur Marie Joseph.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.1a

 

Madeleine LEWDEN est née le jeudi 15 octobre 1931.

Elle est la fille légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 36 ans et de Thérèse CHEVILLOTTE.

 

Sa mère Thérèse meurt le 12 novembre 1940, Madeleine est âgée de 9 ans.

 

Elle épouse le lundi 26 novembre 1956 à Libourne Jacques LHERMITTE, Enseignant en chimie à Paris, le fils légitime de Roger LHERMITTE et de Denise ROY POULET.

Ce couple aura trois enfants :

-Christophe né en 1958.

-Pascal né en 1959.

-Hortense née en 1964.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.2a

 

Simone LEWDEN est née le lundi 24 octobre 1932.

Elle est la fille légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 37 ans et de Thérèse CHEVILLOTTE. Sa soeur vivante est Madeleine (née en 1931).

 

Sa mère Thérèse meurt le 12 novembre 1940, Simone est âgée de 8 ans.

 

Elle épouse le mardi 3 avril 1956 Michel COURAU, Notaire à Libourne, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura cinq enfants :

-Odile née en 1957.

-Laurent né en 1959.

-Sabine née en 1961.

-Armelle née en 1964.

-Chantal née en 1971.

 

Note : Elle fut infirmière à l'Hôpital Saint-André de Bordeaux dans les années 50.

 

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.3a

 

Henri LEWDEN voit le jour le vendredi 29 décembre 1933.

Il est le fils légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 38 ans et de Thérèse CHEVILLOTTE. Ses soeurs vivantes sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932).

 

Sa mère Thérèse meurt le 12 novembre 1940, Henri est âgé de 6 ans.

 

Il épouse le vendredi 20 décembre 1974 à Paris Anne-Marie DUMAS, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Bertrand né en 1975.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.4a

 

Louis LEWDEN voit le jour le mardi 2 juillet 1935.

Il est le fils légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 39 ans et de Thérèse CHEVILLOTTE. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933).

 

Sa mère Thérèse meurt le 12 novembre 1940, Louis est âgé de 5 ans.

 

Il épouse le jeudi 18 juin 1964 à Saint-Raphaël Marie-José SAIZELET, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Olivier né en 1965.

-Dorothée née en 1968.

-Arnaud né en 1974.

-Vincent né en 1979.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.5a

 

Marie-Gabrielle LEWDEN est née le samedi 26 septembre 1936 à Asnières.

Elle est la fille légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 40 ans et de Thérèse CHEVILLOTTE. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935).

 

Sa mère Thérèse meurt le 12 novembre 1940, Marie-Gabrielle est âgée de 4 ans.

 

Elle épouse le dimanche 28 novembre 1976 à Libourne Jean-François WIART, le fils légitime de Philippe WIART et de N... MARTIN-GUYISSEZ.

Ce couple aura deux enfants :

-Valérie née en 1977.

-Nicolas né en 1982.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.6a

 

Colette LEWDEN est née le samedi 12 novembre 1938.

Elle est la fille légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 43 ans et de Thérèse CHEVILLOTTE. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936).

 

Sa mère Thérèse meurt le 12 novembre 1940, Colette est âgée de 2 ans.

 

Elle épouse le dimanche 9 juillet 1961 à Bruxelles Luc VAN DER BORGHT, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Benoît né en 1962.

-Daniel né en 1966.

-Aline née en 1969.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.7a

 

Georges LEWDEN voit le jour le dimanche 23 juillet 1939.

Il est le fils légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 43 ans et de Thérèse CHEVILLOTTE. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936), Colette (née en 1938).

 

Il épouse le mardi 26 décembre 1939 à Wattrelos Anne DELÉCLUSE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Charlotte née en 1965.

-Marie née en 1968.

-Florence née en 1969.

 

Sa mère Thérèse meurt le 12 novembre 1940, Georges est âgé de un an.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.8b

 

François LEWDEN voit le jour le jeudi 16 juillet 1942.

Il est le fils légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 46 ans et de Hélène CHEVILLOTTE, âgée de 33 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936), Colette (née en 1938), Georges (né en 1939).

 

François sera Prêtre.

 

Note : Ordonné à Libourne le 19 novembre 1967.

En 2003, il exerçait son sacerdoce à Belo Horizontale. Brésil.

© Noël BUREAU.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.9b

 

Philippe LEWDEN voit le jour le samedi 14 août 1943 à Agadir.

Il est le fils légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 47 ans et de Hélène CHEVILLOTTE, âgée de 34 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936), Colette (née en 1938), Georges (né en 1939), François (né en 1942).

 

Il épouse le vendredi 2 juillet 1971 à Lyon Marie-Claude PERRIN, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Marc né en 1972.

-Anne-Cécile née en 1973.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.10b

 

Michel LEWDEN voit le jour le mercredi 30 août 1944 à Ferryville.

Il est le fils légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 48 ans et de Hélène CHEVILLOTTE, âgée de 35 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936), Colette (née en 1938), Georges (né en 1939), François (né en 1942), Philippe (né en 1943).

 

Il épouse le samedi 3 mars 1973 à Gagny Guillemette BUTEL, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Thomas né en 1974.

-Julien né en 1975.

-Romain né en 1977.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.11b

 

Bernard LEWDEN voit le jour le mardi 16 octobre 1945 à Libourne.

Il est le fils légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 50 ans et de Hélène CHEVILLOTTE, âgée de 36 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936), Colette (née en 1938), Georges (né en 1939), François (né en 1942), Philippe (né en 1943), Michel (né en 1944).

 

Il épouse le vendredi 9 août 1974 à Libourne Geneviève DUCOURNAUD, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura sept enfants :

-Sylvie née en 1976.

-Mathieu né en 1978.

-Thierry né en 1979.

-Renaud né en 1981.

-Lucie née en 1982.

-Rémy né en 1984.

-Clotilde née en 1986.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.12b

 

Bénédicte LEWDEN est née en 1946.

Elle est la fille légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 50 ans et de Hélène CHEVILLOTTE, âgée de 36 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936), Colette (née en 1938), Georges (né en 1939), François (né en 1942), Philippe (né en 1943), Michel (né en 1944), Bernard (né en 1945).

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.13b

 

Claire LEWDEN est née le vendredi 4 avril 1947.

Elle est la fille légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 51 ans et de Hélène CHEVILLOTTE, âgée de 38 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936), Colette (née en 1938), Georges (né en 1939), François (né en 1942), Philippe (né en 1943), Michel (né en 1944), Bernard (né en 1945), Bénédicte (née en 1946).

 

Elle épouse le samedi 27 juillet 1974 à Libourne Yves MICO, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Grégoire né en 1976.

-Alexandre né en 1981.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.1.14b

 

Thérèse LEWDEN est née le vendredi 4 avril 1947.

Elle est la fille légitime de Jacques Marie LEWDEN, Colonel d'artillerie, âgé de 51 ans et de Hélène CHEVILLOTTE, âgée de 38 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Madeleine (née en 1931), Simone (née en 1932), Henri (né en 1933), Louis (né en 1935), Marie-Gabrielle (née en 1936), Colette (née en 1938), Georges (né en 1939), François (né en 1942), Philippe (né en 1943), Michel (né en 1944), Bernard (né en 1945), Bénédicte (née en 1946).

 

Elle épouse le samedi 9 août 1975 à Libourne Philippe BOINOT, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Isabelle née en 1976.

-Mathilde née en 1977.

-Jérôme né en 1980.

-Stéphane né en 1984.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.2.1

 

Christiane LEWDEN est née le samedi 11 octobre 1924 à Marseille.

Elle est la fille légitime de Robert LEWDEN, Capitaine de frégate, âgé de 26 ans et d'Yvonne de LAVISON, âgée de 24 ans.

 

Elle épouse le jeudi 8 novembre 1951 à Toulon Pierre MENTION, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura six enfants :

-Brigitte née en 1952.

-Bernard né en 1954.

-Jean-Marie né en 1955.

-Philippe né en 1956.

-Françoise née en 1959.

-Dominique née en 1967.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.2.2

 

 

Suzanne LEWDEN est née le samedi 30 janvier 1926 à Marseille.

Elle est la fille légitime de Robert LEWDEN, Capitaine de frégate, âgé de 28 ans et d'Yvonne de LAVISON, âgée de 25 ans. Sa soeur vivante est Christiane (née en 1924).

 

Elle épouse le vendredi 29 septembre 1950 à Libourne Robert GÉRARD, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura six enfants :

-Jean-Alain né en 1951.

-Chantal née en 1953.

-Bertrand né en 1954.

-Olivier né en 1956.

-Gilles né en 1958.

-Sylvie née en 1969.

 

Suzanne LEWDEN est décédée le mercredi 11 août 1999, à l'âge de 73 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.2.3

 

Maxence (Max) LEWDEN voit le jour le lundi 17 janvier 1927 à Marseille.

Il est le fils légitime de Robert LEWDEN, Capitaine de frégate, âgé de 29 ans et d'Yvonne de LAVISON, âgée de 26 ans. Ses soeurs vivantes sont : Christiane (née en 1924), Suzanne (née en 1926).

 

Il épouse le samedi 22 septembre 1951 à Toulon Annick VASSAL, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Erick né en 1952.

-Patrick né en 1953.

-Serge né en 1959.

 

Maxence (Max) LEWDEN est décédé le mercredi 10 mars 1993, à l'âge de 66 ans, à Toulon.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.2.4

 

Marie-Odile LEWDEN est née le samedi 7 septembre 1929 à Sélestat.

Elle est la fille légitime de Robert LEWDEN, Capitaine de frégate, âgé de 31 ans et d'Yvonne de LAVISON, âgée de 29 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Christiane (née en 1924), Suzanne (née en 1926), Maxence (Max) (né en 1927).

 

Elle épouse le samedi 12 avril 1958 à Toulon Pierre AGUILLON, le fils légitime de Victor AGUILLON et de Marguerie de VAULCHIER DU DESCHAUX.

Ce couple aura quatre enfants :

-Isabelle Marie Monique née en 1959.

-Muriel Marie Nicole née en 1960.

-Ségolène Marie Florence née en 1965.

-Bénédicte née en 1970.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.2.5

 

François-Xavier LEWDEN voit le jour le jeudi 4 décembre 1930 à Toulon.

Il est le fils légitime de Robert LEWDEN, Capitaine de frégate, âgé de 32 ans et d'Yvonne de LAVISON, âgée de 30 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Christiane (née en 1924), Suzanne (née en 1926), Maxence (Max) (né en 1927), Marie-Odile (née en 1929).

 

François-Xavier sera Médecin militaire dans l'Aéronavale.

 

Son père Robert meurt le 23 août 1959, François-Xavier est âgé de 28 ans.

 

Il épouse le vendredi 29 décembre 1961 à Sanary Danièle GRANET, la fille légitime de Frédéric GRANET et de Hélène BASTIANELLI.

Ce couple aura quatre enfants :

-Stéphane né en 1962.

-Didier né en 1964.

-Yann né en 1978.

-Roch né en 1981.

 

François-Xavier LEWDEN est décédé le samedi 29 juin 1996, à l'âge de 65 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.2.6

 

Nicole Marie-Jeanne LEWDEN est née en 1932 à Marseille.

Elle est la fille légitime de Robert LEWDEN, Capitaine de frégate, âgé de 34 ans et d'Yvonne de LAVISON, âgée de 31 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Christiane (née en 1924), Suzanne (née en 1926), Maxence (Max) (né en 1927), Marie-Odile (née en 1929), François-Xavier (né en 1930).

 

Elle épouse le jeudi 27 décembre 1956 à Toulon Jean SOULEZ-LARIVIÈRE, Ingénieur dans l'aéronautique, le fils légitime de Furcy SOULEZ et de Suzanne LARIVIÈRE.

Ce couple aura quatre enfants :

-Cyril né en 1957.

-Frédéric né en 1959.

-Karine née en 1963.

-Jean-Furcy né en 1966.

 

 

1.4a.7.2b.1.2.3.2.7

 

Monique LEWDEN est née le mercredi 12 novembre 1941 à Toulon.

Elle est la fille légitime de Robert LEWDEN, Capitaine de frégate, âgé de 43 ans et d'Yvonne de LAVISON, âgée de 41 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Christiane (née en 1924), Suzanne (née en 1926), Maxence (Max) (né en 1927), Marie-Odile (née en 1929), François-Xavier (né en 1930), Nicole Marie-Jeanne (née en 1932).

 

Son père Robert meurt le 23 août 1959, Monique est âgée de 17 ans.

 

Elle épouse le samedi 4 avril 1964 Paul RATHELOT, Docteur en médecine, radiologue, le fils légitime de Jean RATHELOT et de Marie-Thérèse SALAVERT.

Ce couple aura six enfants :

-Pascal né en 1965.

-Béatrice née en 1967.

-Jean-Alban né en 1969.

-Christophe né en 1970.

-Florence née en 1973.

-Guillaume né en 1981.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.1.1

 

Monique LANORE est née le jeudi 20 mars 1924 à Paris.

Elle est la fille légitime d'Yves LANORE, Archéologue, âgé de 31 ans et de Marie-Louise STENNEVIN, Directrice honoraire des études françaises au Proche-Orient, âgée de 25 ans.

 

Monique sera professeur d'anglais à Ismaelia (Egypte).

 

Note : Licenciée d'anglais.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.1.2

 

Fabienne LANORE est née le lundi 18 février 1929 à Damas.

Elle est la fille légitime d'Yves LANORE, Archéologue, âgé de 35 ans et de Marie-Louise STENNEVIN, Directrice honoraire des études françaises au Proche-Orient, âgée de 30 ans. Sa soeur vivante est Monique (née en 1924).

 

Elle épouse le mercredi 10 mars 1954 à Saigon Jacques LE CUN, Officier de la marine marchande, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Bruno né en 1955.

-Jean-Jacques né en 1957.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.1.3

 

Yvaine LANORE est née le mardi 16 janvier 1934 à Damas.

Elle est la fille légitime d'Yves LANORE, Archéologue, âgé de 40 ans et de Marie-Louise STENNEVIN, Directrice honoraire des études françaises au Proche-Orient, âgée de 35 ans. Ses soeurs vivantes sont : Monique (née en 1924), Fabienne (née en 1929).

 

Yvaine sera Professeur de droit privé à Paris.

 

Son père Yves meurt le 6 mars 1953, Yvaine est âgée de 19 ans.

 

Elle épouse le mardi 25 juillet 1961 à Toulouse Jean-Paul Raymond BUFFELAN, Chercheur scientifique, Juriste, le fils légitime de Joseph BUFFELAN et de Renée JOUHATE.

Ce couple aura cinq enfants :

-Isabelle née en 1962.

-Marie-Axelle née en 1963.

-Marie-Aude née en 1963.

-Olivier né en 1965.

-Pierre Yves né en 1965.

 

Note : Docteur en droit.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.3.1

 

Edith LANORE est née le vendredi 3 juillet 1931 à Bordeaux.

Elle est la fille légitime de Roger LANORE, Cadre commercial, âgé de 34 ans et de Renée DUCLION, âgée de 31 ans.

 

Elle épouse en 1961 Jean BOISSE de BLACK, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Christophe né en 1962.

-Isabelle née en 1965.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.3.2

 

Ghislaine LANORE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Roger LANORE, Cadre commercial et de Renée DUCLION.

 

Elle épouse en 1957 Francis TURBET DELOF, le fils légitime de Georges TURBET DELOF et de Georgette CHEVALIER.

Ce couple aura cinq enfants :

-Eric né en 1959.

-Benoît né en 1961.

-Corinne née en 1962.

-Henry né en 1964.

-Brigitte née en 1967.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.3.3

 

Alberte LANORE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Roger LANORE, Cadre commercial et de Renée DUCLION.

 

Elle épouse en 1956 Jean MOUNIER, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Bertrand né en 1958.

-Bénédicte née en 1958.

-Yves né en 1962.

-Patrick né en 1964.

 

Alberte LANORE est décédée en mars 1993.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.2.3.4

 

Chantal LANORE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Roger LANORE, Cadre commercial et de Renée DUCLION.

 

Elle épouse en 1961 Jacques LABEDADE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Pascal né en 1962.

-François né en 1963.

-Anne née en 1965.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.1.1

 

Bernard DUCASSE voit le jour le mardi 7 novembre 1922 à Libourne.

Il est le fils légitime de Charles DUCASSE, courtier en vins, viticulteur, âgé de 40 ans et de Solange BUREAU, âgée de 30 ans.

 

Bernard sera Négociant.

 

Il épouse le jeudi 9 août 1951 Marie-Rose CORNIER, la fille légitime de Louis CORNIER.

Ce couple aura trois enfants :

-Paul né en 1952.

-Philippe né en 1953.

-Sophie née en 1955.

 

Note : Etudes à l'Institution Montesquieu, Collège de Libourne.

Bachelier latin grec en 1940. Quelques mois de droit en 1941, aussitôt abandonnés pour remplacer les ouvriers agricoles mobilisés ou prisonniers, sur la propriété familiale à Bouildé (Fronsac).

S.T.O. à Göettingen de 1943 à 1945.

Courtier en vins avec son père.

Employé de commerce chez Chaperon-Ducasse à Libourne. Voyages d'affaires (Nord et Ouest) 1950-1960.

Représentant multicartes (1961-1976).

 

Archiviste de la Ville de Libourne (1976-1987).

- Fouilles archéologiques locales et régionales.

Publications historiques et archéologiques locales, dont, en 1985 : "Libourne, Deux Siècles d'Images", 528 pages, 2.000 documents (cartes postales, gravures, chansons patoises, caricatures).

- Nombreux voyages dans le monde grec, autour de la Méditerranée : Grèce Continentale, Anatolie, Chypre, Crète, Santorin (séjour), Mykonos-Delos (séjour), Samos (séjour), Corfou (séjour), Athènes (15 séjours), Pompéi (séjour), Rome (séjour), Etrurie (séjour), Corse, Tunisie, Egypte.

 

Bernard précise que ce beau palmarès n'a commencé qu'en 1980 avec son premier voyage (circuit classique en Grèce), en dépit de sa passion pour ce pays et sa langue (il avait eu à Montesquieu et au Collège le 1er prix de version grecque). Les années précédentes se passaient en vacances familiales, camping sur toutes les plages de la Bretagne, à Hyères et quelques séjours dans l'intérieur et en Provence.

 

Il a été Secrétaire général de la Société Historique et Archéologique de 1946 à 1995 : 1/2 siècle !

Officier des Palmes académiques.

 

© Bernard DUCASSE.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.1.2

 

Yvonne DUCASSE est née le jeudi 24 juillet 1924.

Elle est la fille légitime de Charles DUCASSE, courtier en vins, viticulteur, âgé de 42 ans et de Solange BUREAU, âgée de 31 ans. Son frère vivant est Bernard (né en 1922).

 

Yvonne sera Enseignante des "tout-petits".

 

Note : Elle habite Nyons.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.1.3

 

François DUCASSE voit le jour le lundi 1 mars 1926.

Il est le fils légitime de Charles DUCASSE, courtier en vins, viticulteur, âgé de 44 ans et de Solange BUREAU, âgée de 33 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Bernard (né en 1922), Yvonne (née en 1924).

 

Il épouse en 1959 Janine BARRITAULT, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Christine née en 1961.

-Jean-François né en 1963.

-Olivier né en 1970.

 

Note : Il habite rue El Alamein à Bordeaux.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.1.4

 

Henri DUCASSE voit le jour le jeudi 6 octobre 1932.

Il est le fils légitime de Charles DUCASSE, courtier en vins, viticulteur, âgé de 50 ans et de Solange BUREAU, âgée de 39 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Bernard (né en 1922), Yvonne (née en 1924), François (né en 1926).

 

Henri sera électronicien.

 

Il épouse le vendredi 8 septembre 1967 Marie MOHSEN, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Yves né en 1968.

-Nicolas né en 1970.

 

Henri DUCASSE est décédé le dimanche 12 octobre 2003, à l'âge de 71 ans.

 

Note : Il fut ingénieur chez Schlumberger.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.2.1

 

Michel BUREAU voit le jour le dimanche 22 janvier 1922.

Il est le fils légitime de René BUREAU, Directeur commercial, âgé de 27 ans et de Marcelle BAQUEY.

 

Michel sera PDG des Textiles TCT à Thaon.

 

Il épouse en 1950 Françoise HEUCHEL, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Dominique né en 1954.

-Stéphane né en 1958.

-Frédéric né en 1963.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.2.2

 

Alain BUREAU voit le jour le jeudi 3 janvier 1924.

Il est le fils légitime de René BUREAU, Directeur commercial, âgé de 29 ans et de Marcelle BAQUEY. Son frère vivant est Michel (né en 1922).

 

Alain sera Assureur maritime.

 

Il épouse le samedi 24 avril 1954 Danièle BIVORT, la fille légitime de Charles BIVORT et de Simone LEPAGE.

Ce couple aura deux enfants :

-Laurence née en 1955.

-Evelyne née en 1956.

 

 

1.4a.7.2b.1.3.3.2.3

 

Noël BUREAU voit le jour le dimanche 11 décembre 1932.

Il est le fils légitime de René BUREAU, Directeur commercial, âgé de 37 ans et de Marcelle BAQUEY. Ses frères vivants sont : Michel (né en 1922), Alain (né en 1924).

 

Noël sera Directeur des recherches du groupe PSA Peugeot Citroën.

 

Il épouse le vendredi 27 juillet 1956 Viviane PEUGEOT, la fille légitime d'Eugène PEUGEOT et de Jeanne DIETSCH.

Ce couple aura deux enfants :

-Richard né en 1957.

-Marie-Noëlle née en 1960.

 

Il épouse en secondes noces, en mai 1981, Jacqueline GOUIN, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Emmanuel né en 1979.

-Raphaël né en 1981.

 

Note : Ancien élève du collège Tivoli de Bordeaux, Ecole de l'Air de Salon de Provence.

Ingénieur Mécanicien. Docteur-es-Sciences.

© N.B.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.1.1

 

François LACAZE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Mathieu Gaston LACAZE et de Françoise DANGLADE.

 

Il épouse Jacqueline CADILLON, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.1.2

 

Henri LACAZE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime de Mathieu Gaston LACAZE et de Françoise DANGLADE.

 

Note : marié. D'où postérité.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.1.3

 

Henriette LACAZE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Mathieu Gaston LACAZE et de Françoise DANGLADE.

 

Elle épouse Hugues LAROMIGUIÈRE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura cinq enfants :

-Philippe né à une date inconnue.

-Michelle née à une date inconnue.

-Marie-France née à une date inconnue.

-Pierre né à une date inconnue.

-Annie née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.1.4

 

Hélène LACAZE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Mathieu Gaston LACAZE et de Françoise DANGLADE.

 

Elle épouse Jules CHARPENTIER, Lieutenant-colonel, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.1.5

 

Andrée LACAZE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Mathieu Gaston LACAZE et de Françoise DANGLADE.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.1.6

 

Colette LACAZE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Mathieu Gaston LACAZE et de Françoise DANGLADE.

 

Elle épouse Paul Louis HÉBRARD, Commandant, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Jacques né à une date inconnue.

-Nicole née à une date inconnue.

-Claude né à une date inconnue.

-Françoise née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.3.1

 

Andrée CORRE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'Antoine Henri Georges CORRE, Négociant en vins et de Françoise Josèphe Marie Catherine DANGLADE.

 

Elle épouse N... LE BAIL, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Yann né à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.4.1

 

Solange DANGLADE est née le mardi 12 octobre 1920.

Elle est la fille légitime d'André DANGLADE, âgé de 35 ans et d'Annie LAPORTE-BISQUIT.

 

Elle épouse Claude RICHARD, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Brigitte née en 1942.

-Stéphane né en 1944.

-Christine née en 1945.

-Nathalie née en 1951.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.4.2

 

Nicole DANGLADE est née le mercredi 21 février 1923 à Libourne.

Elle est la fille légitime d'André DANGLADE, âgé de 38 ans et d'Annie LAPORTE-BISQUIT. Sa soeur vivante est Solange (née en 1920).

 

Elle épouse Claude MARCHEGAY, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Thierry né en 1945.

-Sylvie née en 1946.

-Eric né en 1948.

 

Le 3 août 1963 son époux meurt, Nicole est âgée de 40 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.4.3

 

Chantal DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'André DANGLADE et d'Annie LAPORTE-BISQUIT.

 

Elle épouse N... DINET, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.4.4

 

Michel DANGLADE voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'André DANGLADE et d'Annie LAPORTE-BISQUIT.

 

Il épouse Yvonne MARCHEGAY, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Claire née à une date inconnue.

-Bertrand né à une date inconnue.

-Annie née à une date inconnue.

 

Note : Michel Danglade est à la fois homme du terroir et des îles. Vivant au pays du cognac, il est aussi un des meilleurs connaisseurs des pertuis charentais. C'est ce qui lui donne sa double qualité d'écrivain et d'artiste-peintre : ses mots coulent de source comme les muances de ses aquarelles. Il est l'auteur de plusieurs chroniques maritimes à succès.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.5.1

 

Arnaud DANGLADE voit le jour le dimanche 23 mars 1930.

Il est le fils légitime d'André Marie Joseph Henri DANGLADE, Colonel de cavalerie, âgé de 41 ans et de Georgette Jeanne Marie Jacqueline, Surnommée Kakine BALLANDE, âgée de 33 ans.

 

Il épouse Florence FENWICK, la fille légitime de Robert-René FENWICK et de Gilberte BRÉGUET.

Ce couple aura trois enfants :

-Rémi-Martin né en 1959.

-Manuel né en 1961.

-Denis né en 1964.

 

Arnaud DANGLADE est décédé le samedi 2 février 1985, à l'âge de 54 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.1.5.2

 

Muriel DANGLADE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime d'André Marie Joseph Henri DANGLADE, Colonel de cavalerie et de Georgette Jeanne Marie Jacqueline, Surnommée Kakine BALLANDE.

 

Elle épouse le samedi 7 juin 1947 Jean CHAVANEL, administrateur de société, le fils légitime de Louis CHAVANEL et de Denyse ASSÉMAT.

Ce couple aura deux enfants :

-Sybille née à une date inconnue.

-Laurent né à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.1.1

 

Marie Josèphe Odette Béatrice DANGLADE est née le jeudi 24 novembre 1927 à Libourne.

Elle est la fille légitime de Marie François Roger DANGLADE, Négociant en vins, propriétaire viticulteur, âgé de 33 ans et de Marie Victorine Noémie Hélène CASTILLON DU PERRON, âgée de 23 ans.

 

Elle épouse le mardi 22 août 1961 à Saint-Germain-la-Rivière Don Juan PRUNEDA-ARGOTA, Avocat, le fils légitime de Don Juan PRUNEDA et de Maria-Paz ARGOTA.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.1.2

 

Patrick Albert Marie Joseph Maurice DANGLADE voit le jour le mardi 24 février 1931 à Libourne.

Il est le fils légitime de Marie François Roger DANGLADE, Négociant en vins, propriétaire viticulteur, âgé de 36 ans et de Marie Victorine Noémie Hélène CASTILLON DU PERRON, âgée de 26 ans. Sa soeur vivante est Marie Josèphe Odette Béatrice (née en 1927).

 

Patrick sera Négociant en vins.

 

Il épouse le mardi 11 décembre 1956 à Bordeaux Antoinette Marie Andrée, dite Titoa BÉLINGUIER, la fille légitime d'André BÉLINGUIER et de Marie-Thérèse CAZENAVE. Ils avaient conclu un contrat de mariage le 8 décembre 1956 à Bordeaux.

 

Ce couple aura trois enfants :

-Marina née à une date inconnue.

-Colombe née à une date inconnue.

-Gérard né à une date inconnue.

 

Note : Propriétaire du château Rouet à Saint-Germain-la Rivière.

Chevalier du Mérite agricole.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.3.1

 

Claude LAPORTE-BISQUIT est née le mardi 22 février 1921 à Jarnac.

Elle est la fille légitime de Jacques Maurice Louis Martial Hubert LAPORTE-BISQUIT, Négociant en cognac. Propriétaire, âgé de 25 ans et de Marie Françoise Catherine Reine DANGLADE, âgée de 23 ans.

 

Elle épouse le mardi 3 novembre 1942 à Jarnac Jean Louis Pierre SABOURAUD, Négociant en cognac. Propriétaire, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Nicole née à une date inconnue.

-Philippe né à une date inconnue.

-Françoise née à une date inconnue.

-Corinne née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.3.2

 

Maurice LAPORTE-BISQUIT voit le jour le samedi 5 août 1922 à Saint-Germain-la-Rivière.

Il est le fils légitime de Jacques Maurice Louis Martial Hubert LAPORTE-BISQUIT, Négociant en cognac. Propriétaire, âgé de 26 ans et de Marie Françoise Catherine Reine DANGLADE, âgée de 24 ans. Sa soeur vivante est Claude (née en 1921).

 

Maurice LAPORTE-BISQUIT est décédé en 1945, à l'âge de 22 ans.

 

Note : Sans alliance.

Il est mort pour la France, en déportation au camp de Neuengam.

Ses parents ont alors créé et financé une école primaire privée, à Jarnac, qui porte le nom de "Saint-Maurice".

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.3.3

 

François LAPORTE-BISQUIT voit le jour le dimanche 26 avril 1925 à Jarnac.

Il est le fils légitime de Jacques Maurice Louis Martial Hubert LAPORTE-BISQUIT, Négociant en cognac. Propriétaire, âgé de 29 ans et de Marie Françoise Catherine Reine DANGLADE, âgée de 27 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Claude (née en 1921), Maurice (né en 1922).

 

Il épouse le mardi 21 juillet 1953 à Saint-Hippolyte Michelle Louise Brigitte ICHON, la fille légitime de Henri Jean Charles ICHON et de Paule Louise DU FAUX de GAVARDIE de MONCLAR.

Ce couple aura trois enfants :

-Isabelle née en 1954.

-Benoît né en 1956.

-Pierre né en 1958.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.3.4

 

Odile LAPORTE-BISQUIT est née le mercredi 12 juin 1929 à Jarnac.

Elle est la fille légitime de Jacques Maurice Louis Martial Hubert LAPORTE-BISQUIT, Négociant en cognac. Propriétaire, âgé de 33 ans et de Marie Françoise Catherine Reine DANGLADE, âgée de 31 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Claude (née en 1921), Maurice (né en 1922), François (né en 1925).

 

Elle épouse le mercredi 24 octobre 1951 à Jarnac Guy Marie René de BROU de LAURIÈRE, Propriétaire exploitant, le fils légitime de René de BROU de LAURIÈRE et d'Alice Marie Louise de LA CROMPE de LA BOISSIÈRE.

Ce couple aura un enfant :

-Anne née en 1953.

 

Note : Chevalier de l'ordre national du Mérite, chevalier du Mérite agricole.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.5.1 - Sosa : 1

 

Hubert Marie Joseph Maurice AUSCHITZKY voit le jour le vendredi 9 août 1929 à Saint-Germain-la-Rivière.

Il est le fils légitime de Frank Marie François AUSCHITZKY, Courtier en vins, âgé de 32 ans et de Marie-Thérèse Françoise Madeleine DANGLADE, âgée de 26 ans.

 

Il épousee lundi 28 décembre 1964 à Paris Catherine, dite Maïten BRUSAUT, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Bertrand Marie François né en 1965.

-Delphine Marie-Noëlle Emilie née en 1967.

 

Note : Etudes à Bordeaux Caudéran, au collège Sainte Marie de Grand Lebrun, puis au collège international de Champittet à Lausanne. Diplômes. Maturité Suisse, Ecole Nationale d'Assurances.

Après cinq années passées à Bordeaux dans un cabinet d'experts en assurances, il part à Dakar pour diriger un cabinet d'assurances. Trois ans plus tard, nous le retrouvons inspecteur de la Compagnie. Il gravira rapidement tous les échelons puis il en sera nommé Administrateur Directeur général. L'affaire qui dépend du puissant groupe italien des Generali, est pourtant fragile car elle n'opère que sur le continent africain. La perte de notre Empire colonial sera durement ressentie. L'indépendance de l'Algérie lui sera fatale.

M. Auschitzky rentre en métropole. Suit alors une période noire car il ne parvient pas à se reclasser dans des conditions avantageuses.

Il décide alors de changer son fusil d'épaule et de faire carrière dans la décoration intérieure. Un rêve caressé depuis son adolescence devient enfin réalité.

Deux société dominent le marché. Elles sont liées par des accords de non concurrence : Jansen, rue Royale à Paris, qui ne travaille qu'en France et Mercier Frères, avenue Montaigne et faubourg Saint-Antoine, qui réalise 96 % de son chiffre sur de prestigieux chantiers à l'étranger. Il entre chez Mercier où il sera chargé, dans un premier temps, des galeries (Houston, Dallas, Paris, Genève, etc.). Lorsque Jansen déposera son bilan, la société lui demandera de superviser les chantiers français restés en suspens. Il aménagera l'Hôtel Matignon (sous le mandat du Président Barre), la salle du Conseil de l'Hôtel de Ville de Paris, plusieurs ambassades, etc. et, dans le Sud-Ouest, en Médoc, les châteaux Margaux, Lynch-Moussas, Batailley, etc. A Saint-Emilion, Trotevieille.

En retraite, M. Auschitzky s'occupe bénévolement des finances de plusieurs associations, dont le Centre National du Volontariat.

Autres fonctions exercées au cours de sa carrière : juge au tribunal du travail, section employeurs (Dakar) ; Jeune Chambre Economique, et conseiller du Commerce Extérieur (Alger) ; Président du Fond d'Intervention culturelle, et conseiller du ministre de la Culture pour les affaires sociales (Paris).

Enfin, il se lance dans l'écriture.

M. Auschitzky, qui est membre de la Société des Gens de Lettres, a obtenu le Grand Prix de l'Académie Nationale des sciences, Belles-lettres et Arts de Bordeaux (1998). Le Prix Janis Rainis, décerné à Riga (Lettonie) par Latvijas Centralais valsts arhives. Le Prix Gravier, décerné par l'Académie des Sciences, Lettres et Arts Marseille, en 1997. Le Prix Charles Achard, décerné par l'Académie nationale de médecine en 1998.

Chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres, médaille de la Jeunesse et des Sports.

© OUVRARD

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.5.2

 

Michelle AUSCHITZKY est née en 1930 à Bordeaux.

Elle est la fille légitime de Frank Marie François AUSCHITZKY, Courtier en vins, âgé de 32 ans et de Marie-Thérèse Françoise Madeleine DANGLADE, âgée de 27 ans. Son frère vivant est Hubert Marie Joseph Maurice (né en 1929).

 

Elle épouse en 1953 à Bordeaux Serge MIRIEU de LABARRE, directeur général de la Banque Populaire pour le Sud-Ouest, le fils légitime de Jean MIRIEU de LABARRE et de Mary MOTELAY.

Ce couple aura quatre enfants :

-Loïc Marie Joseph Hubert né en 1954.

-Bruno né en 1955.

-Maryelle née en 1957.

-Laurence née en 1962.

 

Michelle AUSCHITZKY est décédée en 1983, à l'âge de 53 ans, à Bordeaux.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.5.3

 

Christian AUSCHITZKY voit le jour le samedi 30 janvier 1932 à Bordeaux.

Il est le fils légitime de Frank Marie François AUSCHITZKY, Courtier en vins, âgé de 34 ans et de Marie-Thérèse Françoise Madeleine DANGLADE, âgée de 29 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Hubert Marie Joseph Maurice (né en 1929), Michelle (née en 1930).

 

Christian sera président de société.

 

Il épouse le jeudi 21 avril 1960 à Casablanca Marie-Noëlle TURBET DELOF, la fille légitime de Paul Léon TURBET DELOF et d'Amélie Hélène Michelle IMBERTI.

Ce couple aura quatre enfants :

-Marie-Pia née en 1961.

-Caroline née en 1962.

-Eric né en 1964.

-Pascale née en 1968.

 

Christian AUSCHITZKY est décédé le mercredi 17 août 2005, à l'âge de 73 ans, à Libourne.

Il est inhumé le 22 août 2005 à Libourne.

 

Note : Après des études effectuées à Bordeaux, au collège Sainte Marie de Grand Lebrun, complétées par l'Ecole d'agriculture de Blanquefort (Gironde), Christian est parti au Maroc où il a géré, pendant plusieurs années, une propriété située à Skirat. Puis il a fait toute sa carrière dans une société marocaine dont il a gravi les échelons jusqu'à en être nommé directeur général-administrateur délégué. Elle était la propriété d'un seul actionnaire, une importante société pharmaceutique allemande qui a été, par suite de la marocanisation, obligée de céder 50 % de ses parts à des capitaux marocains. Il en est demeuré, malgré tout, le seul responsable.

Il a été président de l'Association familiale française de Casablanca pendant dix ans.

© C.A.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.2.5.4

 

Maurice, Pierre, Georges, Marie AUSCHITZKY voit le jour le vendredi 19 décembre 1941 à Bordeaux.

Il est le fils légitime de Frank Marie François AUSCHITZKY, Courtier en vins, âgé de 44 ans et de Marie-Thérèse Françoise Madeleine DANGLADE, âgée de 39 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Hubert Marie Joseph Maurice (né en 1929), Michelle (née en 1930), Christian (né en 1932).

 

Maurice sera directeur de société.

 

Son père Frank meurt le 13 juillet 1955, Maurice est âgé de 13 ans.

 

Il épouse le vendredi 26 septembre 1969 à Paris Geneviève Marie LAMARQUE, Professeur de philosophie, la fille légitime de Pierre Louis Henri LAMARQUE et de Simone Marie Jeanne DALLIÈS-LABOURDETTE.

Ce couple aura deux enfants :

-Nathalie née en 1970.

-Olivier né en 1974.

 

Note : Etudes : Lycées Montesquieu et Montaigne à Bordeaux.

Diplômes de l'Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique, de l'institut français de gestion. Licence ès sciences.

Carrière : à la société Shell France (depuis 1968) : ingénieur économiste, Responsable commercial du Service des bitumes, Chef du Service économique Europe de Shell international à La Haye (Pays-Bas) (1979-82), Chef du Département recherche marketing (1982-86), Directeur régional Sud-Ouest et Ouest-France (1986-88), Directeur du service recrutement et formation (1988-91), du service organisation (1991-92), Directeur chargé des relations extérieures et de la communication (1992-98) du groupe Shell France, Directeur des relations extérieures pour l'Europe du Sud à Shell international (depuis 1999).

Sports : de glisse, tennis, voile, golf.

Membre de la société athlétique Villa Primrose à Bordeaux, du golf d'Isabella et de l'Automobile Club de France.

© Who's Who in France

 

Chevalier des Palmes académiques.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.3.2.1

 

Geneviève PONCHE est née à une date inconnue.

Elle est la fille légitime de Charles PONCHE, Charles et de Louise DANGLADE.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.1a.1

 

Françoise MORDACQ est née le jeudi 19 avril 1923 à Sedan.

Elle est la fille légitime de Jean Joseph Lucien MORDACQ, âgé de 42 ans et d'Anne-Marie Jeanne Gabrielle LECOUR, âgée de 29 ans.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.1a.2

 

Catherine MORDACQ est née le jeudi 24 avril 1924 à Sedan.

Elle est la fille légitime de Jean Joseph Lucien MORDACQ, âgé de 43 ans et d'Anne-Marie Jeanne Gabrielle LECOUR, âgée de 31 ans. Sa soeur vivante est Françoise (née en 1923).

 

Catherine sera directrice d'une école d'infirmières.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.1a.3

 

Jeanne Marcelle Marie MORDACQ est née le vendredi 21 mai 1926 à Strasbourg.

Elle est la fille légitime de Jean Joseph Lucien MORDACQ, âgé de 45 ans et d'Anne-Marie Jeanne Gabrielle LECOUR, âgée de 33 ans. Ses soeurs vivantes sont : Françoise (née en 1923), Catherine (née en 1924).

 

Jeanne MORDACQ est décédée à la naissance.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.1a.4

 

Annie MORDACQ est née le vendredi 2 décembre 1927 à Strasbourg.

Elle est la fille légitime de Jean Joseph Lucien MORDACQ, âgé de 47 ans et d'Anne-Marie Jeanne Gabrielle LECOUR, âgée de 34 ans. Ses soeurs vivantes sont : Françoise (née en 1923), Catherine (née en 1924).

 

Annie sera bibliothécaire.

 

Note : C'est elle qui a représenté la descendance du capitaine Louis Mordacq, en 1975, lors de la première rencontre Mordacq-Dormion.

© Pierre KERVELEO, "Généalogie de la famille Mordacq".

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.1a.5

 

Philippe MORDACQ voit le jour le vendredi 19 avril 1929 à Strasbourg.

Il est le fils légitime de Jean Joseph Lucien MORDACQ, âgé de 48 ans et d'Anne-Marie Jeanne Gabrielle LECOUR, âgée de 35 ans. Ses soeurs vivantes sont : Françoise (née en 1923), Catherine (née en 1924), Annie (née en 1927).

 

Note : Né sans vie.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.1a.6

 

Patrick MORDACQ voit le jour en 1933.

Il est le fils légitime de Jean Joseph Lucien MORDACQ, âgé de 52 ans et d'Anne-Marie Jeanne Gabrielle LECOUR, âgée de 39 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Françoise (née en 1923), Catherine (née en 1924), Annie (née en 1927), Philippe (né en 1929).

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.2a.1

 

François CORRE voit le jour le lundi 1 mai 1905 à Libourne.

Il est le fils légitime de Paul Louis Robert CORRE, Négociant en vins, âgé de 32 ans et d'Anne-Marie Elisabeth Josèphe MORDACQ, âgée de 23 ans.

 

François sera Propriétaire viticole.

 

Son père Paul meurt le 4 juillet 1910, François est âgé de 5 ans.

 

Il épouse Andrée MACQUIN, la fille légitime d'Albert François MACQUIN et de Marie Charlotte VANGEON.

Ce couple aura quatre enfants :

-Bernard né en 1929.

-Isabelle née en 1931.

-Jean François né en 1937.

-Denis né en 1944.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.2a.2

 

Michel Marie Joseph Lucien CORRE voit le jour le vendredi 22 juin 1906 à Libourne.

Il est le fils légitime de Paul Louis Robert CORRE, Négociant en vins, âgé de 33 ans et d'Anne-Marie Elisabeth Josèphe MORDACQ, âgée de 24 ans. Son frère vivant est François (né en 1905).

 

Michel sera Capitaine d'artillerie coloniale.

 

Son père Paul meurt le 4 juillet 1910, Michel est âgé de 4 ans.

 

Il épouse le mercredi 28 juillet 1937 à Paris Jeannine DORMION, la fille légitime de Marcel Benoît Louis Corneille DORMION et de Jeanne Joséphine CAMPION.

Ce couple aura deux enfants :

-Marie Luce née en 1938.

-Marine née en 1940.

 

Michel CORRE est décédé le jeudi 23 novembre 1944, à l'âge de 38 ans, à Marckolsheim.

 

Note : Engagé dans l'armée de Lattre de Tassigny avec laquelle il débarqua en Provence (1944), Michel Corre poursuivit l'armée allemande jusqu'en Alsace.

Lors d'une mission de reconnaissance, sa jeep sauta sur une mine. Fait prisonnier, il tenta une évasion au passage du Rhin. Mais, repris et ramené dans la colonne, un officier allemand l'abattit d'une balle dans la nuque.

Le capitaine Michel Corre fut cité à l'ordre de l'armée. Croix de guerre 1939-1945.

© J&B GUERIN, "Des hommes et des activités autour d'un demi-siècle".

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.2a.3

 

Antoine CORRE voit le jour le dimanche 3 mai 1908 à Libourne.

Il est le fils légitime de Paul Louis Robert CORRE, Négociant en vins, âgé de 35 ans et d'Anne-Marie Elisabeth Josèphe MORDACQ, âgée de 26 ans. Ses frères vivants sont : François (né en 1905), Michel Marie Joseph Lucien (né en 1906).

 

Antoine sera Capitaine de frégate.

 

Son père Paul meurt le 4 juillet 1910, Antoine est âgé de 2 ans.

 

Il épouse le dimanche 11 mai 1930 à Montagne Marie-Louise MACQUIN, la fille légitime d'Albert François MACQUIN et de Marie Charlotte VANGEON.

Ce couple aura trois enfants :

-Benoît né en 1931.

-Bruno né en 1934.

-Marie-Jacques née en 1938.

 

Note : Officier de la Légion d'honneur.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.2a.4

 

Marie CORRE est née en 1910 à Libourne.

Elle est la fille légitime de Paul Louis Robert CORRE, Négociant en vins, âgé de 36 ans et d'Anne-Marie Elisabeth Josèphe MORDACQ, âgée de 28 ans. Ses frères vivants sont : François (né en 1905), Michel Marie Joseph Lucien (né en 1906), Antoine (né en 1908).

 

Son père Paul meurt le 4 juillet 1910, Marie est âgée de moins d'un an.

 

Elle épouse en 1929 à Libourne Hervé CHARPENTIER, Médecin colonel, le fils légitime de Marcel CHARPENTIER et de Lucile MARÉCHAL.

Ce couple aura quatre enfants :

-Michel né en 1934.

-Hubert né en 1936.

-Philippe né en 1943.

-Gilles né en 1947.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.3b.1

 

André BRACHET voit le jour en 1922.

Il est le fils légitime de Jacques BRACHET, âgé de 31 ans et de Charlotte DELGOUFFRE, âgée de 31 ans.

 

Il épouse en 1946 Elisabeth HENRY, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura cinq enfants :

-Véronique née en 1947.

-Edouard né en 1948.

-Rémy né en 1949.

-Gilles né en 1951.

-Jérôme né en 1959.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.3b.2

 

Marie-Madeleine BRACHET est née en 1923.

Elle est la fille légitime de Jacques BRACHET, âgé de 31 ans et de Charlotte DELGOUFFRE, âgée de 32 ans. Son frère vivant est André (né en 1922).

 

Elle épouse en 1948 Yves JACQUES, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura huit enfants :

-Patrice né en 1949.

-Hervé né en 1951.

-Sylvie née en 1952.

-Chantal née en 1953.

-Xavier né en 1955.

-Eric né en 1958.

-Laurent né en 1964.

-Sophie née en 1965.

 

 

1.4a.7.2b.1.4.4.3b.3

 

Mireille BRACHET est née en 1925.

Elle est la fille légitime de Jacques BRACHET, âgé de 34 ans et de Charlotte DELGOUFFRE, âgée de 35 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : André (né en 1922), Marie-Madeleine (née en 1923).

 

Elle épouse en 1955 Michel HANUS, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura quatre enfants :

-Béatrice né en 1957.

-Philippe né en 1958.

-Olivier né en 1960.

-Isabelle née en 1963.

 

En 1972 son époux meurt, Mireille est âgée de 47 ans.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.1.1.1

 

Armand Alfred ROUS voit le jour le mercredi 3 mai 1905.

Il est le fils légitime d'Armand ROUS, âgé de 34 ans et d'Anna Beatrice FRIEDLEY, âgée de 31 ans.

 

Note : + 38 i Armand Alfred Rous, born 3 May 1905 ; died Infant.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.1.1.2

 

Friedley ROUS voit le jour le mardi 28 avril 1908.

Il est le fils légitime d'Armand ROUS, âgé de 37 ans et d'Anna Beatrice FRIEDLEY, âgée de 34 ans. Son frère vivant est Armand Alfred (né en 1905).

 

Note : + 39 ii Friedley Rous, born 28 April 1908. Information on parents and brother received from Friedley Rous in South Bend, Indiana, in letter dated 1974.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.1.1.3

 

William Giles ROUS voit le jour le vendredi 21 janvier 1910.

Il est le fils légitime d'Armand ROUS, âgé de 39 ans et d'Anna Beatrice FRIEDLEY, âgée de 36 ans. Ses frères vivants sont : Armand Alfred (né en 1905), Friedley (né en 1908).

 

Note : + 40 iii William Giles Rous, born 21 January 1910. He resided 327 Hamilton S. Roselle, New Jersey in 1941.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.1.1.4

 

Thomas F. ROUS voit le jour à une date inconnue.

Il est le fils légitime d'Armand ROUS et d'Anna Beatrice FRIEDLEY.

 

Note : + 41 iv Thomas F. Rous. He died as hand infant as a result of the nurse falling over a dogs leash while carrying the baby.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a.3.1

 

Patricia Ann PATTON est née le mardi 24 mai 1927 à Newark.

Elle est la fille légitime de George Scott PATTON, âgé de 28 ans et d'Anita Baldwin NELSON, âgée de 26 ans.

 

Elle épouse le dimanche 11 février 1945 Lawrence Raymond PHILLIPS, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Laura Suzanne née en 1946.

-Nancy Louise née en 1948.

 

Le 20 février 1990 son époux meurt, Patricia est âgée de 62 ans.

 

Elle épouse en secondes noces Calvin Richard REVALEE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Elaine Ann née en 1961.

-Linda Jane née en 1964.

 

Note : + 43 i Patricia Ann Patton (George Scott 4, George Edward 3, Amelia 2 Danglade), born 24 May 1927 in Newark, Licking County, Ohio. She married 11 February 1945 in Richmond, Wayne County, Indiana to (1) Lawrence Raymond Phillips ; (2) on 14 February 19?? tu Calvin Richard Revalee. He was born 26 October 1932 in Wayne County, Indiana. He died 20 February 1990 in Indianapolis, Marion County, Indiana and was buried in Valley Grove Cemetery in Milton, Indiana. He was the son of Homer Watson Revalee and Cloie Pitsey (Ladd) Revalee.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a.3.2

 

Scott Nelson PATTON voit le jour le mardi 13 mai 1930 à Richmond.

Il est le fils légitime de George Scott PATTON, âgé de 31 ans et d'Anita Baldwin NELSON, âgée de 29 ans. Sa soeur vivante est Patricia Ann (née en 1927).

 

Il épouse Carol Ann NAGEL, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Il épouse en secondes noces Carolyn MCNAUGHTON, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Note : + 44 ii Scott Nelson Patton, born 13 May 1930 in Richmond, Wayne County, Indiana. He married (1) Carolyn (McNaughton) Patton who was born 25 July 1927 and died October 1979 ; (2) Carol Ann (Nagel) Patton was born before 21 November.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a.3.3

 

Anita Eloïne PATTON est née le lundi 26 octobre 1931.

Elle est la fille légitime de George Scott PATTON, âgé de 32 ans et d'Anita Baldwin NELSON, âgée de 31 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Patricia Ann (née en 1927), Scott Nelson (né en 1930).

 

Elle épouse le jeudi 2 novembre 1950 Estel Monroe CHESNUT, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Steven Wayne I né en 1952.

-Dean Alan né en 1956.

-Carol Diane née en 1960.

 

Le 19 juin 1979 son époux meurt, Anita est âgée de 47 ans.

 

Note : + 45 iii Anita Eloine Patton (George Scott 4, George Esward 3, Amelia 2 Danglade, John Louis Armand 1), born 26 October 1931 in Richmond, Wayne County, Indiana. She married on 2 November 1950 in Richmond, Wayne County, Indiana to Estel Monroe Chesnut. He was born 31 October 1930 in Richmond, Wayne County, Indiana and be died 19 June 1979 in Ft. Myers, Lee County, Florida. He was the son of Harry Chesnut and Estel Mae (Adams) Chesnut.

 

÷

 

Nous devons à Eloïne Chesnut, la découverte de notre branche américaine. Nous lui avons demandé de se présenter :

© H.A.

 

"Je m'appelle Anita Eloïne Patton, épouse Chesnut. Je suis née le 26 octobre 1931. Je suis veuve depuis 1979. J'ai deux fils, Steve et Dean qui vivent tout près de chez moi et une fille, Carol, qui vit à Las Vegas, dans le Nevada. J'ai aussi huit merveilleux petits-enfants âgés respectivement de 13 à 24 ans.

Je suis consultante en informatique, mais maintenant je travaille seulement sur un programme spécial. Mon intérêt pour la généalogie remonte à plus de quarante ans. Pendant dix ans j'ai été volontaire (quoique non mormone) au Centre d'Histoire des Familles locales (LDS) et j'ai beaucoup appris en en aidant d'autres dans leurs propres recherches généalogiques. Actuellement, j'achève un livre sur les Nelson, ma famille maternelle. Ils se sont installés dans la Vallée de la Rivière, dans l'Ohio, alors que le secteur était encore peuplé par des tribus indiennes.

Je vous communique les informations que j'ai pu trouver sur notre famille. Commune. Je n'ai pas les originaux des pièces citées. Comme vous pourrez le voir par l'extrait de la lettre d'Annette Danglade, elle avait envoyé le magazine d'histoire DAR à mon père, Georg S. Patton, entre juillet 1941 et février 1942. Elle a aussi dit qu'elle avait d'autres documents enfermés dans un album, mais dans un lieu qui m'est aujourd'hui inconnu. Nous avions été lui rendre visite en famille et je me rappelle vaguement avoir vu quelques papiers, mais je n'avais que 10 ans, j'étais trop jeune pour leur prêter attention.

Je suis entré en contact avec Jim Danglade. Il m'a dit qu'il irait à Vevay, dans l'Indiana, voir dans la maison, s'il trouve les vieux documents de famille. Parmi mes biens les plus précieux, j'ai deux livres renfermant les planches maritimes qui étaient la propriété de Jean-Baptiste Danglade.

Le portrait original de Jean-Baptiste Danglade se trouve peut-être chez un descendant de la famille Rous (Nanette Adamine Patton, aînée de William Patton et d'Amelia Danglade, a épousé Alfred Rous). Je n'ai pas vu cette peinture. Au dos de la photographie, dont je vous ai remis un tirage, il est écrit : "Monsieur Jean-Baptiste Hilaire d'Anglade. Bayonne en France, le père de grand-père John Louis Armand Danglade de Vevay, Ind, des Etats-Unis."

© Eloine CHESNUT

 

÷

 

Nous lui avons demandé d'évoquer Vevey, berceau de la branche américaine :

© H.A.

 

"Vevey se trouve dans le comté de Switzerland, Indiana. C'est une très petite ville située à 50 milles, au sud-est de Cincinnati, Ohio. Elle est blottie sur une colline en bordure de la rivière de l'Ohio. Elle a été créée par un Français, M. Dufour, et par d'autres familles suisses originaires du canton de Vaud. Ils étaient venus en Amérique, aux environs de 1796. Ils s'établirent dans le comté de Jessamaine, Kentucky, une région vallonnée où ils ont essayé de créer des vignobles. Mais ils n'y sont pas parvenus, alors ils se sont déplacés vers une autre contrée, devenue le comté de Switzerland. Bien que cette région soit semblable à leur vieux pays, ils n'ont toujours pas réussi à produire les raisins tant attendus. Ils ont alors commencé à récolter l'écorce des chênes abondants, employée comme teinture pour le tissu. Ce produit était transporté du bas de l'Ohio et par les rivières du Mississipi, en Nouvelle-Orléans, et ensuite expédié en France. John (pour nous Jean) Louis Armand Danglade a du escorter ces expéditions à plusieurs reprises."

© Eloine CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.1.7a.3.4

 

Rita Jane PATTON est née le mardi 11 juillet 1933 à Richmond.

Elle est la fille légitime de George Scott PATTON, âgé de 34 ans et d'Anita Baldwin NELSON, âgée de 32 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Patricia Ann (née en 1927), Scott Nelson (né en 1930), Anita Eloïne (née en 1931).

 

Elle épouse le mardi 20 mai 1952 Norman ARCHER, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-William Bruce né en 1953.

-Robert Duane né en 1956.

 

Elle épouse en secondes noces, le mercredi 27 juillet 1966, Leroy WEAVER, le fils légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

Note : + 46 iv Rita Jane Patton (George Scott 4, George Edward 3, Amelia 2 Danglade, John Louis Armand 1), born 11 July 1933 in Richmond, Wayne County, Indiana to (1) Norman Archer. On 27 July in Allen County, Ohio she married (2) Leroy Weaver. He was born 27 October 1927 in Allen County, Ohio.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.5.3.1

 

John PROTSMAN DANGLADE voit le jour en 1933 à Switzerland.

Il est le fils légitime de James Kirby DANGLADE, Journaliste, âgé de 36 ans et de Helen BAKES PROTSMAN, âgée de 35 ans.

 

Il épouse Joyce Ann STEVENS, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Stephen né en 1954.

-David Christopher né à une date inconnue.

 

Note : + 47 i John Protsman Danglade (James Kirby 4, Emlen Pleasants 3, Theophile M.2, John Louis Armand 1), born 1933 in Switzerland County, Indiana. He died 2 August 2002 in Jacksonville, Duval County, Florida. He married Joyce Ann (Stevens) Danglade. She was born in Madison, Jefferson, Indiana.

 

Il fut pendant un cours instant journaliste sportif au "Madison courrier" avant de reprendre avec sa femme les journaux de son père.

Le "Vevey Reveille-Entreprise" est le plus ancien journal de l'Etat d'Indiana. Son histoire remonte à la première parution de l' "Indiana Register", en janvier 1816. Une copie de ce journal se trouve à la Congressional Library, à Washington. le "Reveille" a subi une série de changements dans le nom et dans sa ligne politique depuis son démarrage et fut publié par de nombreuses personnes et par des partis d'opinions différentes.

En mars 1922, Earl Brown acheta le "Reveille" et l'a consolidé par l' "Entreprise". Le journal est sorti depuis sous le nom de "Reveille-Entreprise".

Helen Danglade a aidé son mari en éditant le "Reveille" et le "Democrat". Avec sa soeur, Mme Merriam Tilley, elle a publié le "Reveille" de 1917 à 1922, le propriétaire étant leur père, M.W.O. Protsman.

© Eloine CHESNUT.

 

 

1.4a.7.3b.2.2.5.3.2

 

James Kirby DANGLADE voit le jour en 1937.

Il est le fils légitime de James Kirby DANGLADE, Journaliste, âgé de 40 ans et de Helen BAKES PROTSMAN, âgée de 39 ans. Son frère vivant est John (né en 1933).

 

Son père James meurt le 5 juillet 1956, James est âgé de 19 ans.

 

Il épouse N... DAWN, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Annette née à une date inconnue.

 

Note : + 48 ii James Kirby Danglade Jr. (James Kirby 4,Emlen Pleasants 3, Theophile M.2, John Louis Armand 1), born 1937. He married (1) Unknown ; (2) Dawn (?) Danglade.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.1.1

 

Betty Louise BROWN est née en 1923 à Kansas City.

Elle est la fille légitime de Robert Luther BROWN et de Clara Louise DANGLADE, âgée de 25 ans.

 

Elle épouse en 1945 Anthony William Jr. PIEPER, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Anthony William III né en 1947.

-Jeffery Robert né en 1949.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.1.2

 

Barbara Ann BROWN est née en 1926.

Elle est la fille légitime de Robert Luther BROWN et de Clara Louise DANGLADE, âgée de 28 ans. Sa soeur vivante est Betty Louise (née en 1923).

 

Elle épouse James E. QUICK, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Pamela Ann née en 1951.

-Penepe Louise née en 1955.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.1.3

 

Robert L. Jr. BROWN voit le jour en 1927 à Kansas City.

Il est le fils légitime de Robert Luther BROWN et de Clara Louise DANGLADE, âgée de 29 ans. Ses soeurs vivantes sont : Betty Louise (née en 1923), Barbara Ann (née en 1926).

 

Il épouse en 1957 Martha Marie EIDEMILLER, la fille légitime de Wilhelm Peter EIDEMILLER et de Marie Agnes DEREICH.

Ce couple aura deux enfants :

-Christopher Robert né en 1959.

-Melissa Marie née en 1961.

 

Note : Notes for Robert L. Brown :

He is the source for most of the information on this family.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.2.1

 

June PRICE DANGLADE est née en 1924.

Elle est la fille légitime de Frank Jack DANGLADE, âgé de 25 ans et de Jessie June PRICE.

 

Elle épouse Randolph L. SPEIGHT, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Randolph né à une date inconnue.

-June née à une date inconnue.

-Craig né à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.3b.2.4.4.3.1

 

James Harold Jr. DANGLADE voit le jour en 1931.

Il est le fils légitime de James Harold DANGLADE, âgé de 31 ans et de Fern Grace SMART.

 

James Harold Jr. DANGLADE est décédé en 1966, à l'âge de 35 ans.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.1.2.1

 

Jeanne BONNET est née le lundi 19 juin 1922 à Bordeaux.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste BONNET, âgé de 28 ans et de Henriette DASQUET.

 

Elle épouse Michel LEPRINCE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Viviane née en 1947.

-Alain né en 1948.

-Didier né en 1958.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.1.3.1

 

René LASSERRE voit le jour le jeudi 16 septembre 1926.

Il est le fils légitime de Justin LASSERRE, âgé de 32 ans et d'Emilie BONNET, âgée de 29 ans.

 

Il épouse Carmen LARRETA, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Marie-Thérèse née en 1955.

-Marie-Hélène née en 1961.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.1.4.1

 

Pierrette BONNET est née le mercredi 13 septembre 1933 à Bordeaux.

Elle est la fille légitime de Joseph BONNET, âgé de 34 ans et de Marie Jeanne VERGEZ, âgée de 32 ans.

 

Elle épouse Roger Paul IRIARTE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Michel Philippe né en 1962.

 

 

1.4a.7.3b.4.3.2.1.1

 

Jean TARASCON voit le jour en 1921.

Il est le fils légitime de Paul TARASCON, Industriel à Oloron-Sainte-Marie, âgé de 26 ans et de Marie-Thérèse LESPIAU.

 

Jean sera Industriel.

 

Il épouse Claude DUFAU, la fille légitime de parents non connus.

Il n'y a pas d'enfants connus pour ce couple.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.1.1.1

 

Jean-Marc DIRASSE voit le jour le lundi 13 mai 1946.

Il est le fils légitime de Hilaire DIRASSE, âgé de 33 ans et de Joséphine MENDIBOURE, âgée de 32 ans.

 

Il épouse en 1969 Charlotte GUILLET, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Kouka née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.1.1.2

 

Solange DIRASSE est née en 1949.

Elle est la fille légitime de Hilaire DIRASSE, âgé de 36 ans et de Joséphine MENDIBOURE, âgée de 35 ans. Son frère vivant est Jean-Marc (né en 1946).

 

Elle épouse le samedi 9 août 1969 Antton DURRUTHY, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Patricia née en 1970.

-Maïder née en 1971.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.1.1.3

 

Yves DIRASSE voit le jour le vendredi 25 janvier 1952 à Bardos.

Il est le fils légitime de Hilaire DIRASSE, âgé de 39 ans et de Joséphine MENDIBOURE, âgée de 38 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : Jean-Marc (né en 1946), Solange (née en 1949).

 

Il épouse Jacqueline OYHENART, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Nicolas né en 1976.

-David né en 1979.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.1.1.4

 

Francis DIRASSE voit le jour à une date inconnue à Bardos.

Il est le fils légitime de Hilaire DIRASSE et de Joséphine MENDIBOURE.

 

Francis sera Gérant d'une importante affaire commerciale.

 

Il épouse en mars 1974 Monique HONTARRÈDE, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura cinq enfants :

-Franck né en 1974.

-Marina née en 1978.

-Séverine née en 1980.

-Frédéric né en 1986.

-Emmanuelle née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.1.1

 

Christiane VIVIER est née le samedi 25 janvier 1941.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste VIVIER et de Thérèse SALLABERRY, âgée de 28 ans.

 

Christiane sera Fonctionnaire au Service des Impôts.

 

Elle épouse Roland CAHOUET, Directeur du lycée d'Amou (Landes), le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Cécile née en 1982.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.1.2

 

Emilienne VIVIER est née le dimanche 12 juillet 1942 à Saint-Etienne-de-Baygorry.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste VIVIER et de Thérèse SALLABERRY, âgée de 29 ans. Sa soeur vivante est Christiane (née en 1941).

 

Elle épouse le vendredi 6 juillet 1962 Henri BRANA, Retraité de la gendarmerie, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Colette née en 1963.

-Marc né en 1965.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.1.3

 

Henriette VIVIER est née le lundi 24 janvier 1949.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste VIVIER et de Thérèse SALLABERRY, âgée de 36 ans. Ses soeurs vivantes sont : Christiane (née en 1941), Emilienne (née en 1942).

 

Henriette sera Assistante sociale.

 

Elle épouse Pierre FAUQUET, Cadre à la Direction du Crédit Lyonnais, à Paris, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Hélène née en 1980.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.2.1

 

André SALLABERRY voit le jour le mardi 6 avril 1948.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant la propriété Baratzart, âgé de 34 ans et de Jeanne Gabri, dite Jeannotte DARRIEUMERLOU, âgée de 26 ans.

 

Il épouse Maryse TOURON, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Céline née en 1973.

-Lydie née en 1974.

-Franck né en 1975.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.2.2

 

Mayie SALLABERRY est née le jeudi 14 avril 1949.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant la propriété Baratzart, âgé de 35 ans et de Jeanne Gabri, dite Jeannotte DARRIEUMERLOU, âgée de 27 ans. Son frère vivant est André (né en 1948).

 

Elle épouse le samedi 1 mai 1971 Pierre BEDAT, Exploitant agricole, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura trois enfants :

-Frédéric né en 1974.

-Sylvie née en 1981.

-Laurence née à une date inconnue.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.2.3

 

Louis SALLABERRY voit le jour le samedi 26 mai 1951.

Il est le fils légitime de Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant la propriété Baratzart, âgé de 37 ans et de Jeanne Gabri, dite Jeannotte DARRIEUMERLOU, âgée de 29 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : André (né en 1948), Mayie (née en 1949).

 

Il épouse le vendredi 30 août 1974 Marie-José LISSALDE, Gérant d'un garage de voitures à Tosse, dans les Landes, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Christophe né en 1977.

-Karina née en 1980.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.2.4

 

Irène SALLABERRY est née le vendredi 23 septembre 1955.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant la propriété Baratzart, âgé de 41 ans et de Jeanne Gabri, dite Jeannotte DARRIEUMERLOU, âgée de 33 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : André (né en 1948), Mayie (née en 1949), Louis (né en 1951).

 

Son père Jean-Baptiste meurt le 6 mars 1973, Irène est âgée de 17 ans.

 

Elle épouse le samedi 4 septembre 1976 Antton LARRABURU, Exploitant à Hélette, la propriété Gastelloua, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Adeline née en 1978.

-Audrey née en 1983.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.2.5

 

Agnès SALLABERRY est née le dimanche 18 avril 1965 à Bardos.

Elle est la fille légitime de Jean-Baptiste SALLABERRY, Exploitant la propriété Baratzart, âgé de 51 ans et de Jeanne Gabri, dite Jeannotte DARRIEUMERLOU, âgée de 43 ans. Ses frères et soeurs vivants sont : André (né en 1948), Mayie (née en 1949), Louis (né en 1951), Irène (née en 1955).

 

Son père Jean-Baptiste meurt le 6 mars 1973, Agnès est âgée de 7 ans.

 

Elle épouse Pierre ARBELBIDE, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Marina née en 1996.

-Nadia née en 1998.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.3.1

 

Michel SALLABERRY voit le jour le jeudi 30 septembre 1948.

Il est le fils légitime de Jean-Louis SALLABERRY, âgé de 33 ans et de Henriette MATHÈS, âgée de 26 ans.

 

Michel sera Prêtre et curé du Bouscat (Gironde).

 

 

1.4a.7.3b.4.6.3.3.2

 

Danièle SALLABERRY est née le mercredi 25 juin 1952 à Bayonne.

Elle est la fille légitime de Jean-Louis SALLABERRY, âgé de 36 ans et de Henriette MATHÈS, âgée de 30 ans. Son frère vivant est Michel (né en 1948).

 

Elle épouse le jeudi 7 mars 1968 Francis LINARÈS, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura deux enfants :

-Sandrine née en 1968.

-Stéphane né en 1972.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.5.1.1

 

Marie-Pierre MILLOX est née le lundi 15 janvier 1951.

Elle est la fille légitime de Robert MILLOX, Inspecteur départemental de l'enseignement technique et de Marie-Thérèse DIRASSE, âgée de 23 ans.

 

Marie-Pierre sera Psychologue.

 

Elle épouse François COUCHOT, Docteur en médecine, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Emmanuelle née en 1979.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.5.1.2

 

Dominique MILLOX voit le jour le lundi 21 octobre 1957.

Il est le fils légitime de Robert MILLOX, Inspecteur départemental de l'enseignement technique et de Marie-Thérèse DIRASSE, âgée de 30 ans. Sa soeur vivante est Marie-Pierre (née en 1951).

 

Dominique sera Expert.

 

Il épouse Martine GELEZ, la fille légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Maddi née en 1996.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.6.2.1

 

Michèle LASSUS est née le dimanche 14 décembre 1941.

Elle est la fille légitime de Hippolyte Pierre LASSUS, Colonel (hon.) de l'Armée de l'Air, pilote de chasse, chef des opérations à l'école de chasse de Meknès au Maroc, puis responsable de la formation sur avions à réaction des moniteurs de l'Armée de l'Air, âgé de 24 ans et d'Yvonne TRINQUE.

 

Elle épouse Paul GUÉRIN, le fils légitime de parents non connus.

Ce couple aura un enfant :

-Thierry né en 1964.

 

 

1.4a.7.3b.4.6.6.2.2

 

Philippe LASSUS voit le jour le mardi 15 décembre 1953 à Marrakech.

Il est le fils légitime de Hippolyte Pierre LASSUS, Colonel (hon.) de l'Armée de l'Air, pilote de chasse, chef des opérations à l'école de chasse de Meknès au Maroc,